Versión clásicaVersión móvil

1970-2010 : les sciences de l’Homme en débat

 | 
Hervé Inglebert
, 
Yan Brailowsky

Transformations et remises en cause des disciplines

Le tournant cognitif et les sciences du langage

John Goldsmith

Los formatos HTML, PDF y ePub de este libro son accesibles para los usuarios de las bibliotecas e instituciones que lo han adquirido como parte de la oferta OpenEdition Freemium for Books. El libro también puede adquirirse en los sitios de las librerías asociadas, en formatos PDF y ePub, si el editor ha optado por esta distribución comercial. Si la edición en papel está disponible, en esta página se proponen enlaces a las librerías.

Extracto del texto

Pour bon nombre de chercheurs en linguistique et ailleurs1, le mouvement le plus important depuis quarante ans est celui connu sous le nom de « sciences cognitives » – en anglais, the cognitive sciences. Depuis la fin des années 1970, ce tournant cognitif en linguistique, en psychologie, en philosophie, et d’autres disciplines connexes, a fait l’objet de nombreux travaux. L’expression elle-même – le tournant cognitif, ou les sciences cognitives – a joué depuis la fin des années 1970 le rôle de signe de ralliement et d’étendard intellectuel. Le tournant cognitif (selon ses promoteurs) ouvre une opportunité nouvelle permettant la synthèse de la méthode scientifique aux richesses infinie de la vie symbolique des êtres humains. Le fil conducteur dans toutes les recherches cognitives était la volonté d’analyser les connaissances humaines (et surtout l’intelligence humaine) comme un processus de traitement d’information, à partir d’une métaphore computationnelle. L’ordinateur moderne, tel...

Autor

Université de Chicago

© Presses universitaires de Paris Nanterre, 2013

Condiciones de uso: http://www.openedition.org/6540

Buscar en OpenEdition Search

Se le redirigirá a OpenEdition Search