Version classiqueVersion mobile

Jean Carbonnier. L’homme et l’œuvre

 | 
Raymond Verdier

Témoignages

Rencontre avec le doyen Carbonnier

Jean-François Le Van

Texte intégral

1Dans le cadre de la production d’une série dirigée par le professeur Chaput intitulée « Les grands juristes contemporains », j’ai accueilli au studio d’enregistrement de l’université Paris Ouest Nanterre La Défense plusieurs éminents juristes.

2Il faut bien reconnaître que si certains noms ne m’étaient pas étrangers, la très grande majorité des autres étaient pour moi de parfaits inconnus.

3Lors de ces enregistrements, le professeur Chaput venait régulièrement accueillir ses collègues et prenait le soin de me les présenter. Il m’annonça un jour la venue de Monsieur le doyen Carbonnier. Je sentis bien dans son annonce l’importance du personnage que nous allions accueillir et plus encore l’admiration que cet homme suscitait chez mon commanditaire.

4Cependant, ce qui me préoccupait pour l’heure, c’est le fait qu’il m’avait indiqué que ce nouvel intervenant était âgé de 92 ans « mais, avait-il aussitôt ajouté, vous verrez, c’est un éminent juriste ».

5Notre rencontre fut simple. L’homme avait un abord direct et chaleureux. Il prit place dans la cabine d’enregistrement. Je m’étonnais qu’il n’ait avec lui aucun document. Après quelques recommandations techniques, l’enregistrement commença. Monsieur Carbonnier avait certes la voix d’un homme d’un âge certain, mais celle-ci restait claire et son rythme était soutenu.

6Il enregistra pendant plus de 45 minutes sans notes et ne fit aucune reprise. Ce qui me surprit, c’est son refus catégorique de se faire prendre en photo à l’issue de sa conférence afin d’illustrer la couverture du livret qui accompagne le CD. Il nous expliqua que cela ne lui semblait pas souhaitable et qu’il avait prévu quelque chose. Il nous tendit alors une grosse disquette zip. Nous nous saluâmes et le professeur Chaput raccompagna Monsieur Carbonnier.

7Mais que contenait cette disquette zip ? Ceux qui ont eu le CD entre les mains ont eu la chance de le découvrir. Est-il besoin de préciser que nous ne fîmes aucune retouche sur sa maquette de livre, qui était tout à fait conforme au standard technique de l’imprimeur.

Auteur

Université Paris Ouest Nanterre La Défense

© Presses universitaires de Paris Nanterre, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search