Version classiqueVersion mobile

Migrations, exils, errances et écritures

 | 
Corinne Alexandre-Garner
, 
Isabelle Keller-Privat

Dire et inscrire l’exil

Je te nourris absence

Tahar Bekri

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

De retour en Tunisie, après quatorze ans d’exil. Emu. Bouleversé, jusqu’aux larmes. Les paroles me manquent. Les souvenirs remontent à la surface comme des boules de feu. Mais les ai-je oubliés ? C’est la confusion des sentiments. Je ne me sens pas en phase avec ce qui m’entoure, perdu, étranger. L’absence, si longue, exige de moi un effort pour retrouver mes repères. Je voudrais rester un peu seul mais c’est impossible. L’humidité et le froid me surprennent, même si le soleil est là, tente de dissiper la température hivernale. C’est l’hiver au printemps. Quel changement après Copenhague et Odense ! En si peu de jours. Me voici chez moi, au pays natal, étranger à moi-même, je ne reconnais pas tous les visages qui sont devant moi. Les membres de ma famille vont et viennent, me saluent, me souhaitent la bienvenue, certains me fixent du regard, me donnent l’accolade, essayent de voir si j’ai changé, comment j’ai changé. Je regarde tout ce monde avec tendresse. Je m’interroge et pose de...

Auteur

© Presses universitaires de Paris Nanterre, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search