Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books Presses universitaires de Provence Textuelles La réécriture de l’Histoire dans ...

La réécriture de l’Histoire dans les romans de la postmodernité

Ce volume explore la relation que la littérature a créée avec l’Histoire dans les romans hispanique, italien et portugais de la postmodernité. Le thème abordé par l’étude conjointe des notions de littérature, d’Histoire et de Postmodernité a permis de faire discuter les chercheurs sur des points importants liés à la critique littéraire. Les contributions de ce livre décèlent une nouvelle tendance forte de la littérature contemporaine des pays de langue romane qui consiste à utiliser des docum...


Lire la suite
  • Éditeur : Presses universitaires de Provence
  • Collection : Textuelles
  • Lieu d’édition : Aix-en-Provence
  • Année d’édition : 2015
  • Publication sur OpenEdition Books : 19 novembre 2020
  • EAN (Édition imprimée) : 9782853999595
  • EAN électronique : 9791036550652
  • DOI : 10.4000/books.pup.9693
  • Nombre de pages : 452 p.
Stefano Magni
Préface

L’importance de l’archive dans la littérature de la postmodernité

Jean-François Carcelén
Écriture de l’Histoire et postmodernité

Le roman espagnol actuel et la mémoire revisitée

Walter Geerts
Le roman historique et ses messies

À propos de Perec, Goytísolo, Tournier, Lobo Antunes et Saramago

Catherine De Wrangel-Lanfranchi
Écriture et Histoire dans le roman historique postmoderne en France et en Italie

Peut-on parler de la constitution d’un modèle national ?

Réflexions sur la réinvention de l’Histoire

Claudio Milanesi
Il complotto, il gioco, la realtà

Umberto Eco, George Orwell, Primo Levi, Dan Brown…

Leonardo Manigrasso
Le eterne passioni degli italiani

L’epopea fantastorica di Enrico Brizzi

Alessandro Martini
Une uchronie de Résistance et de football

L’inattesa piega degli eventi d’Enrico Brizzi

La mémoire des dictatures

Stefano Magni
Campo del sangue

Il viaggio di Eraldo Affinati attraverso la storia e la memoria

Alessandro Marignani
L’Histoire au-delà de la crise du mythos et du logos

Hitler de Giuseppe Genna

Jean-Philippe Bareil
Canale Mussolini d’Antonio Pennacchi

Le roman historique revisité et les enjeux mémoriels

Estelle Ceccarini
Canale Mussolini d’Antonio Pennacchi

Miroir postmoderne des ambigüités de la mémoire du fascisme

Franco Manai
Dal Monte Ventoso a Point Lenana

La sfida di Wu Ming al postmoderno

Riccardo Donati
Cronache del regime

Forme e persistenze della psicologia sessuale fascista nella civiltà mediale

Giacomo Raccis
Histoire, mémoire, narration

Les romans d’Emilio Tadini entre nouvelle avant-garde et postmodernité

Anne Garcia
De l’impossibilité d’écrire l’Histoire

Morirás lejos de José Emilio Pacheco

Le Risorgimento et les guerres patriotiques

Matteo Di Gesù
Riscritture di riscritture

Il romanzo storico risorgimentale dal moderno al postmoderno

Maria Cristina Batalha
Angola

Comprendre le passé pour préparer l’avenir

Thea Rimini
Si l’Histoire se réduit à rien

Il resto di niente de Enzo Striano

L’Italie de l’après-guerre

Eleonora Conti
Tabucchi, i bambini e la Storia

Navigli, angeli, apocalissi

Serena Todesco
Riscrivere la Storia con l’occhio di un bambino

Soggettività e trauma ne I bambini della Ginestra

Lise Bossi
Le pietre di Pantalica de Vincenzo Consolo

De la nécropole des mots oubliés à l’histoire ressuscitée

L’Italie des années de plomb

Massimo Tramonte
Raccontare i conflitti e le trasformazioni dell’Italia contemporanea

Pipe-Line. Lettere da Rebibbia (1983), di Toni Negri Un «Romanzo» archetipico per un buon uso della memoria

L’imaginaire de l’Histoire

Théa Picquet
L’histoire de la Renaissance, une réécriture

Antonio Scurati, Il rumore sordo della battaglia

Judith Obert
Valerio Evangelisti

Quand l’Histoire rencontre le fantastique

Ana Maria Binet
Réécrire l’Histoire, un élan postmoderniste ?

Le cas d’Historie du siège de Lisbonne, de l’écrivain portugais José Saramago

Soraya Lani
Le mythe historique Zumbi dos Palmares au cœur de la diaspora africaine

La déconstruction du mythe de la démocratie raciale et la naissance d’une « communauté imaginée » luso-afro-brésilienne dans le roman O ano em que Zumbi tomou o Rio, de José Eduardo Agualusa

© Presses universitaires de Provence, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search