Version classiqueVersion mobile

Écritures du désert

 | 
Catherine Delmas

Conclusion

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

La représentation du désert, que ce soit dans les récits de voyage au xixe siècle ou dans les romans de Coetzee et d’Ondaatje, est indissociable du contexte historique dans lequel elle s’inscrit. Au xixe siècle, il est objet d’exploration, source de connaissances, exploitées par l’Occident, utiles à la colonisation et à l’administration de territoires. Le récit de voyage fait apparaître, dans le tissage intertextuel, les traces discursives et les affects, le lien entre savoir et pouvoir, quête et conquête. Ce lien est clairement mis au jour dans le roman postcolonial d’Ondaatje qui expose et dénonce les structures de pouvoir entre l’Occident colonisateur et les peuples dominés, le leurre culturel sur lequel elles reposent et l’horreur de la violence qui en est le résultat. Si Le patient anglais est ancré dans le contexte historique de la fin de la seconde guerre mondiale, qui précède le démantèlement des empires, le roman de Coetzee est quant à lui allégorique et universel, même si ...

© Presses universitaires de Provence, 2005

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search