Version classiqueVersion mobile

Concurrence des passés

 | 
Maryline Crivello
, 
Patrick Garcia
, 
Nicolas Offenstadt

Concurrences et controverses

Introduction

Maryline Crivello et Nicolas Offenstadt

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

De Clovis à la Guerre d’Algérie, il est peu de terrains historiques, qui, une fois jetés dans l’espace public, fassent l’objet de discours consensuels. Des récits concurrents tentent souvent d’imposer un usage légitime du passé en question. Pour autant, le degré de concurrence varie largement d’un moment à l’autre, d’une thématique à une autre. Les contributions ici rassemblées offrent plusieurs terrains empiriques pour le mesurer.

Parmi ces récits qui s’entrechoquent, s’affrontent ou se confrontent, quatre types de parole se distinguent aisément, au moins pour l’analyse : celles de l’État, celles des historiens, celles des « porteurs de mémoires » et celles des médias.

La concurrence des récits

La parole de l’État

Il a déjà beaucoup été question des discours et stratégies de l’État dans un volume connexe à celui-ci (Politiques du passé) et il convient de signaler ici simplement quelques points saillants.

À l’évidence la parole de l’État...

© Presses universitaires de Provence, 2006

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search