Vous l’avez sans doute déjà repéré : sur la plateforme OpenEdition Books, une nouvelle interface vient d’être mise en ligne.
En cas d’anomalies au cours de votre navigation, vous pouvez nous les signaler par mail à l’adresse feedback[at]openedition[point]org.

L’Espagne en 1808

Régénération ou révolution ?

Le temps de l’histoire

Éditeur : Presses universitaires de Provence

Lieu d’édition : Aix-en-Provence

Publication sur OpenEdition Books : 7 juillet 2017

Collection : Le temps de l’histoire

Année d’édition : 2009

Nombre de pages : 324


Présentation

Napoléon avait promis aux Espagnols de régénérer leur vieille monarchie. Leur réponse fut la série d’insurrections qui, à partir du 2 mai 1808, éclata dans tout le pays. La situation était-elle pour autant révolutionnaire ? La Junte Suprême de Séville le nia avec force. Plus finement (ou plus naïvement) un député aux Cortès de Cadix déclarera plus tard qu’en Espagne il n’y avait pas de révolution, mais qu’on « les avait révolutionnés ».

Afin de répondre à cette épineuse question nous avons fait appel à d’éminents spécialistes de la Guerre d’Indépendance anglais, espagnols, italiens, portugais et français. Cet ouvrage, qui se situe dans une perspective résolument comparatiste, examine, à partir des deux concepts de « régénération » (terme constamment utilisé par Napoléon pour justifier son intervention en Espagne) et de « révolution » (vocable utilisé à l’époque par les Espagnols et les premiers historiens du conflit), la conception et réception des projets de réformes que voulut imposer l’Empereur ainsi que le rôle joué par les médias dans cette extraordinaire guerre de propagande.


Sommaire

Gérard Dufour et Elisabel Larriba

Présentation

I - Conception et perceptions du projet impérial pour l’Espagne

Maximiliano Barrio Gozalo

Rosa Mateu (trad.)

Le clergé espagnol face au projet napoléonien

Charles Esdaile

Audrey Coussy (trad.)

La Grande-Bretagne et l’insurrection de 1808

II - Visions et rôle de la presse


Le texte seul est utilisable sous licence Licence OpenEdition Books. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.