Version classiqueVersion mobile

La plume et la route

 | 
Nathalie Vanfasse

Parcours multimédias

Parcours multimédias

Texte intégral

  • 1 A. Claybaugh, « Towards a New Translatlanticism : Dickens in the United States », p. 440.

1 American Notes, Pictures from Italy, The Lazy Tour of Two Apprentices et The Uncommercial Traveller font appel à une véritable archéologie des médias pour construire leur propos, et cette poétique intermédiale mérite d’être étudiée de près. American Notes se présente, entre autres, sous la forme de notes dont le nom même suggère deux possibilités non exclusives : celle, attendue, de notes de voyage mais aussi celle, plus énigmatique, de billets de banques (banknotes en anglais) suggérée par le titre complet de l’ouvrage American Notes for General Circulation. American Notes inclut d’ailleurs d’autres supports écrits comme des passages d’un rapport de médecin sur un institut pour les aveugles, ainsi que des extraits d’un pamphlet contre l’esclavage1.

2 Pictures from Italy, comme l’indique son titre, est paradoxalement un texte ayant pour ambition d’offrir au lecteur des images de la péninsule italienne. On peut ici s’interroger sur la nature de ces images ainsi que sur la manière dont le texte les produit. La question est ici de savoir comment un mode de diffusion, en l’occurrence un texte, peut en produire un autre, à savoir des images, et quels étaient les effets ainsi recherchés par Dickens. Mais Pictures from Italy est encore plus complexe dans la mesure où avant d’être intitulée « images » d’Italie, une partie de ces textes parut sous la forme de lettres supposées avoir été écrites sur la route (Travelling Letters Written on the Road). Ces lettres furent publiées progressivement dans le quotidien The Daily News. Chacune d’entre elles y dialoguait avec un cotexte d’informations quotidiennes. Ce n’est que par la suite que ces huit lettres furent incluses, sans leur cotexte initial, dans un ensemble augmenté intitulé Pictures from Italy. Le format de l’image se substitua à celui de la lettre dans le titre, alors que le contenu même de ces lettres restait, dans l’ensemble, le même. Pictures from Italy sous-entend un triple changement de support passant du journal au livre et à l’image. The Uncommercial Traveller résulte d’un processus semblable : des articles de journaux initialement publiés à intervalles réguliers dans le périodique All the Year Round furent réunis ensuite, sans leur cotexte, sous la forme d’un ouvrage. The Lazy Tour ne fut publié que sous la forme journalistique mais il s’appuie, comme Pictures from Italy sur des supports visuels multiples, comme la gravure, la caricature et la peinture panoramique.

  • 2 M. Cambron et H.-J. Lüsebrink, dir., Presse et Littérature : la circulation des discours dans l’esp (...)

3 Pictures from Italy, le Lazy Tour et The Uncommercial Traveller induisent en outre des modes de lecture différents que l’on peut qualifier, pour reprendre une distinction dégagée par Micheline Cambron et Hans-Jürgen Lüsebrink, de « lecture sélective » – postulant une distinction des champs – de « lecture cursive totalisante » – qui cherche à tirer un sens global d’un ensemble hétérogène – ou de « lecture intensive totalisante » – qui conduit à découper puis à relier un feuilleton2. La lecture sélective s’applique à la lecture d’un journal comme le Daily News, Household Words ou All the Year Round, mais ces journaux peuvent aussi être lus selon une lecture cursive totalisante visant à dégager un récit de l’ensemble des textes les composant. À l’intérieur de ces journaux, les lettres de voyage de Dickens, les épisodes du Lazy Tour, et les essais du Uncommercial Traveller suscitent aussi une lecture sélective pour chaque épisode, suivie d’une lecture intensive totalisante qui relie ensuite les textes publiés séparément afin de mieux saisir le sens de la série complète. Dans ce cas, chacune des lettres de voyage de Dickens dans le Daily News, chaque épisode du Lazy Tour, et chaque essai du Uncommercial Traveller dans All the Year Round contribue à un récit d’ensemble qu’il convient de mettre en évidence. Pris sous forme de volumes, Pictures from Italy et The Uncommercial Traveller se prêtent par contre directement à une lecture cursive totalisante, même si les essais variés du recueil The Uncommercial Traveller peuvent aussi donner lieu, de par leur diversité, à une lecture sélective.

  • 3 Ces questions sont abordées dans J. Müller, « L’intermédialité, une nouvelle approche disciplinaire (...)
  • 4 Voir sur ces interactions G. Pinson et M. Prévost, dir., Penser la littérature par la presse, p. 7.
  • 5 Voir à ce sujet J. Duncan et D. Gregory, dir., Writes of Passage : Reading Travel Writing, p. 4.

4On peut donc constater que Dickens ne se limite pas au choix d’un type de support par texte. Il en teste plusieurs pour et dans chaque ouvrage, et il travaille sur l’articulation entre les différents modes de diffusion pour obtenir l’effet le plus frappant. Les quatre textes de voyage sont véhiculés par du texte, mais les supports de ce texte varient, et le texte lui-même est porteur de messages visuels, et parfois même sonores. Dickens semble avoir écrit en réfléchissant à une diffusion de ces récits de voyage à travers différents types de médias. American Notes, Pictures from Italy, le Lazy Tour et The Uncommercial Traveller offrent en quelque sorte des contenus multisupports. Les quatre textes opèrent en quelque sorte ce que Jürgen Müller qualifie de « fusion de plusieurs médias dans un intermédia ». L’intermédia se place entre plusieurs médias, mélangeant et superposant différentes structures médiatiques. Il définit en fait de nouvelles formes médiatiques caractérisées par leur intermédialité, laquelle suscite de nouvelles formes d’analyse ainsi que des débats et des questions liés aux différents médias en présence. Dans le cas d’American Notes, nous sommes en présence de billets écrits ou de billets de banque, mais aussi d’un support livresque. Dans le cas de Pictures from Italy, il s’agit de lettres et d’un support journalistique, puis d’images fixes et mouvantes dans un support livresque. Dans le Lazy Tour, le support journalistique livre aussi des images fixes et mobiles. Enfin pour The Uncommercial Traveller, ces médias prennent la forme d’un support journalistique puis livresque. L’expérience d’écriture, mais aussi celle de lecture, s’en trouvent modifiées, et elles font intervenir des « jeux intermédiatiques ». Il s’agit donc dans cette troisième partie de s’intéresser à la forme matérielle sous laquelle se présentent les quatre textes de voyage de Dickens. Nous regarderons les journaux The Daily News, Household Words ou All the Year Round ou les livres American Notes, Pictures from Italy et The Uncommercial Traveller, mais nous étudierons aussi les supports fictifs (billets, lettres ou images) présents à l’intérieur de ces supports réels. La matérialité des supports et, pour reprendre l’expression de Jürgen Müller, « l’hybridation intermédiatique » à l’œuvre à travers eux, orientent en effet l’interprétation de ces textes et permettent des relectures inédites de leur contenu3. Les différents médias interagissent de multiples façons dans ces quatre textes4. Il faut interpréter ces textes en associant tous ces médias et les formes d’analyse diverses qu’ils impliquent et non en les dissociant et en proposant des lectures segmentées en fonction du média concerné, qu’il s’agisse de peinture, de photographie, d’images en mouvement ou de texte. Les quatre textes viatiques font appel à des compétences dans l’analyse des arts visuels et sonores tout autant qu’en analyse littéraire5.

5Dans cette perspective, le titre American Notes for General Circulation apparaît d’emblée comme énigmatique. S’il évoque des notes sur l’Amérique, il suggère aussi une prise de notes en amont du récit proprement dit mais aussi, du fait de la diffusion très large envisagée par le titre de l’ouvrage, des billets semblables à ceux publiés dans la presse. Dickens, quant à lui, laisse entendre que le mot billet désigne aussi des billets de banque. Comment dès lors tous ces supports se combinent-ils, si tant est qu’ils soient pertinents pour interpréter ce récit de voyage ?

Notes

1 A. Claybaugh, « Towards a New Translatlanticism : Dickens in the United States », p. 440.

2 M. Cambron et H.-J. Lüsebrink, dir., Presse et Littérature : la circulation des discours dans l’espace public, p. 137.

3 Ces questions sont abordées dans J. Müller, « L’intermédialité, une nouvelle approche disciplinaire : perspectives théoriques et pratiques à l’exemple de la vision de la télévision », p. 107-118. Les citations sont tirées de l’extrait indiqué.

4 Voir sur ces interactions G. Pinson et M. Prévost, dir., Penser la littérature par la presse, p. 7.

5 Voir à ce sujet J. Duncan et D. Gregory, dir., Writes of Passage : Reading Travel Writing, p. 4.

© Presses universitaires de Provence, 2017

Licence OpenEdition Books

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search