Version classiqueVersion mobile

La plume et la route

 | 
Nathalie Vanfasse

Condordance des temps et poétique du déplacement

Condordance des temps et poétique du déplacement

Texte intégral

1Dans American Notes, Pictures from Italy et The Uncommercial Traveller, les itinéraires dickensiens nous font lire autrement les lieux visités, en insistant sur leur temporalité et en les dotant d’une véritable épaisseur historique. Mais ils nous invitent aussi à lire l’espace par le biais de projections spatiales différentes des représentations victoriennes convenues. Par cette écriture du décentrement, Dickens revisite des espaces a priori bien connus. L’espace géographique est réexaminé à partir d’angles inédits et multiples qui amènent à revoir les représentations des endroits visités. L’analyse, dans ces quatre textes, de lieux situés à la périphérie ou encore d’activités marginales jette un éclairage inattendu sur les centres géographiques, culturels et sociaux victoriens.

© Presses universitaires de Provence, 2017

Licence OpenEdition Books

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search