Version classiqueVersion mobile

Migrations, circulations, mobilités

Nouveaux enjeux épistémologiques et conceptuels à l’épreuve du terrain

Au cours de la dernière décennie, l’usage du terme mobilité, porté par le mobility turn, s’est progressivement substitué à migration dans la sphère politique et dans la recherche sans que ce glissement conceptuel n’ait réellement fait l’objet d’un questionnement approfondi. Ont ainsi été intégrées au sein d’un même corpus analytique toutes les formes de déplacement physique des personnes, les mobilités imaginaires, virtuelles et de communication comme celles des objets. L’ouvrage les inter...


Lire la suite

Note de l’éditeur

Ouvrage réalisé avec le soutien de l’Institut de géographie et durabilité et de l’équipe « Religions, Migration, Diasporas » de l’Institut des sciences sociales des religions de l’université de Lausanne.

  • Éditeur : Presses universitaires de Provence
  • Collection : Sociétés contemporaines
  • Lieu d’édition : Aix-en-Provence
  • Année d’édition : 2018
  • Publication sur OpenEdition Books : 14 octobre 2021
  • EAN (Édition imprimée) : 9791032001738
  • EAN électronique : 9791036577031
  • DOI : 10.4000/books.pup.49893
  • Nombre de pages : 240 p.
Nathalie Ortar, Monika Salzbrunn et Mathis Stock
Introduction

Les actualités des concepts de mobilité et migration à l’épreuve du terrain

Nathalie Ortar, Monika Salzbrunn et Mathis Stock
Chapitre I. Quels enjeux épistémologiques autour du mobility turn ?

Production des catégories par le politique et l’administration et leurs effets

Aurore Flipo
Chapitre II. Entre misérabilisme et injonction à la mobilité

Dominocentrisme et dominomorphisme dans l’étude des migrations internationales

Cecilia Santilli
Chapitre III. Le migrant mobile

Le cas des déplacements des réfugiés subsahariens d’un pays à l’autre en Europe

Sylvain Beck
Chapitre IV. Les frontières mobiles de l’expatriation

Un privilège des enseignants français en situation migratoire

Claire Vincent-Mory
Chapitre V. Mobilités spatiales, mobilités sociales et appartenances plurielles

Le paradigme des mobilités au prisme des trajectoires des OSIM françaises

Représentations de la migration et de la mobilité

Barbara Dellwo
Chapitre VI. Les représentations de la mobilité au prisme de la culturalisation

Pour une étude intersectionnelle des élites transnationales de culture musulmane à Genève

Fabien Barthélémy
Chapitre VII. Le génie du voyage

Portrait de l’artiste en professionnel mobile

Simon Mastrangelo
Chapitre VIII. Parcours migratoires de harraga tunisiens

Représentations et lecture à la lumière de la foi en Dieu

Julian Devaux
Chapitre IX. Les effets socialisants de la mobilité quotidienne à l’adolescence

Mises en perspectives interactionnistes à partir du cas de jeunes ruraux

Nouvelles technologies et reconfigurations des frontières entre mobilité et migration

Constance De Gourcy
Chapitre X. Si proche, si loin

La « condition d’absent » à l’épreuve de l’éloignement géographique

Hélène Simon-Lorière
Chapitre XI. D’une migration forcée à une mobilité sociale ?

Projets migratoires de réfugiés libériens à Conakry et à Accra

Nathalie Ortar, Monika Salzbrunn et Mathis Stock
Conclusion

Reconceptualiser migration, circulation et mobilité

© Presses universitaires de Provence, 2018

Licence OpenEdition Books

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search