Version classiqueVersion mobile

Parentalité d’accueil et mémoire

 | 
Nathalie Chapon

Comme un doudou délaissé

Dylan Casasnovas

Texte intégral

1Il n’y a pas de vie sans accompagnement et il n’y a pas d’enfance sans doudou.

2Dans un contexte où le manque prend la place de la vie toute entière, les reliques affectives n’auront jamais le statut de « doudou » puisque conservées avec les billets d’abandon, elles n’ont jamais été de fait confiées à l’enfant abandonné.

3Témoignages des dernières traces du lien, elles restent énigmatiques et désincarnées. Ainsi ce compagnon imaginaire, tant chéri par chacun, trouve aujourd’hui sa place hypertrophiée à la hauteur de ce manque.

4Comment évoquer l’univers de ces enfants, exclus du monde l’enfance ?

Dylan CASASNOVAS, Comme un doudou délaissé, 2014 Armature en tiges d’acier, grillage en fer, journaux, terre. Dimensions : 130 x 110 x 120 cm

Table des illustrations

Légende Dylan CASASNOVAS, Comme un doudou délaissé, 2014 Armature en tiges d’acier, grillage en fer, journaux, terre. Dimensions : 130 x 110 x 120 cm
URL http://books.openedition.org/pup/docannexe/image/49270/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 22k

© Presses universitaires de Provence, 2016

Licence OpenEdition Books

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search