Version classiqueVersion mobile

Délinquances, police, justice

 | 
Laurent Mucchielli
, 
Émilie Raquet

Introduction

Laurent Mucchielli

Texte intégral

1Ce livre rassemble un ensemble de travaux produits entre 2011 et 2015 dans le cadre d’un programme de recherche scientifique original baptisé Observatoire régional de la délinquance et des contextes sociaux (ORDCS). Comme son nom l’indique, il concerne un territoire précis, en l’espèce la région Provence-Alpes-Côte d’Azur (PACA). Beaucoup des recherches présentées se sont, plus précisément encore, déroulées dans le département des Bouches-du-Rhône, autrement dit la région marseillaise.

  • 1 Voir à ce sujet L. Mucchielli, « « Marseille bashing ? » Remarques sur la stigmatisation d’une vill (...)

2On ne reviendra pas ici sur les raisons et les conditions de la création de ce programme de recherche, expliquées en détail dans le premier chapitre du livre. On soulignera plutôt la grande rareté des travaux de sciences sociales produits jusqu’alors localement sur les questions de délinquances, de police et de justice, lors même que la région marseillaise occupe en la matière les devants de la scène politico-médiatique nationale. Au moment même où se déroulait ce programme de recherche, l’imaginaire que l’on résumera dans la formule « Marseille, capitale du crime » a même connu une très forte réactualisation, s’agissant en réalité d’une très vieille histoire1.

  • 2 Un ancien officier de police et une magistrate honoraire.

3Ces premiers propos ont pour but de prévenir le lecteur. L’ouvrage qu’il s’apprête à découvrir est, à quelques relatives exceptions près (les trois courts chapitres écrits par deux professionnels avertis2), un recueil de travaux scientifiques qui ne sont pas de même nature que les écrits que l’on peut lire tous les jours sur le sujet. D’abord, le territoire marseillais ou provençal est abordé ici comme n’importe quel autre, avec les mêmes outils et la même froideur propre à la posture scientifique. Ce qui du reste amène souvent à constater qu’il s’y passe des choses ne différant pas fondamentalement de ce que l’on peut observer un peu partout ailleurs en France. Ensuite, ce qui est affirmé dans ces travaux ne procède d’aucun jugement de valeur ni parti-pris mais de la mise en œuvre de méthodes de recherche, qu’elles soient quantitatives ou qualitatives. Certains des chapitres proposés apparaîtront de ce point de vue comme très techniques, notamment ceux qui mobilisent un important appareil statistique. On invite cependant le lecteur qui n’y serait pas habitué (collègues d’autres disciplines, étudiants, journalistes, professionnels, citoyens férus de lecture sur le sujet) à ne pas considérer que ces aspects techniques sont « trop compliqués pour lui ». Nous nous sommes toujours efforcés d’expliquer les choses aussi simplement que possible, afin que le lecteur puisse se l’approprier et comprendre dès lors comment nous pouvons dire ce que nous nous permettons de dire.

  • 3 L. Mucchielli, dir., « Délinquance, criminalité et banditisme dans la région marseillaise », Faire (...)
  • 4 http://ordcs.mmsh.univ-aix.fr.

4Enfin, on signalera que, à côté du présent recueil de travaux (qui constitue en quelque sorte un « best of » de l’ORDCS), les lecteurs curieux de connaître la totalité des travaux produits dans et autour ce programme de recherche pourront se reporter à deux autres sources. D’une part, un numéro spécial de revue paru au tout début de l’année 2015, qui peut être acquis en version papier mais qui est également accessible en ligne de façon intégrale3. D’autre part, un site internet (entièrement gratuit) qui a accompagné toute l’aventure de l’ORDCS et que l’on maintiendra en ligne aussi longtemps que possible4.

Notes

1 Voir à ce sujet L. Mucchielli, « « Marseille bashing ? » Remarques sur la stigmatisation d’une ville réputée exceptionnellement violente », in C. Dargère, S. Heas, dir., La chute des masques. De la construction à la révélation du stigmate, Grenoble, Presses Universitaires de Grenoble, 2015, p. 179-190.

2 Un ancien officier de police et une magistrate honoraire.

3 L. Mucchielli, dir., « Délinquance, criminalité et banditisme dans la région marseillaise », Faire Savoirs, 2014, n° 11. La revue peut être commandée et tous les articles lus sur ce site internet : http://www.amares.org.

4 http://ordcs.mmsh.univ-aix.fr.

© Presses universitaires de Provence, 2016

Licence OpenEdition Books

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search