Version classiqueVersion mobile

Dieu est une sphère

 | 
Edit Anna Lukács

Remerciements

Texte intégral

ἀπείρων σφαῖρος À mes parents, si clairvoyants

1Je remercie tous ceux qui, il y a longtemps, m’ont inspirée, aidée ou accompagnée pendant la rédaction de cet ouvrage : Jonathan Barnes, Nathalie Koble, le Chevalier Fayez, Daniela Măriucuţă, Géza Rajnavölgyi – avec qui j’ai eu l’immense plaisir de réfléchir sur sa traduction hongroise du Roman de la Rose – et, avant eux tous, notre regretté maître à beaucoup, Imre Szabics († 2017). Je remercie également les nombreuses personnes, en particulier le philologue méticuleux qu’est Tivadar Palágyi, qui ont dû commenter mon travail. Parmi eux, György Geréby reste jusqu’à aujourd’hui une source d’inspiration foisonnante.

2La Revue d’Études Françaises de Budapest a permis de reproduire mon article « La fontaine, le cristal et le miroir, ou les auteurs du Roman de la Rose revisités » paru en 2006. Marco Nievergelt et Mattia Cavagna m’ont fait parvenir leurs travaux et m’ont par là aidée à mettre à jour mes réflexions et la bibliographie.

3Je reste reconnaissante vis-à-vis des Presses universitaires de Provence d’avoir accepté la publication de mon ouvrage et de l’Institut für Österreichische Geschichtsforschung pour son soutien financier. Enfin, ce livre n’aurait pas été possible sans Chantal Connochie-Bourgne.

© Presses universitaires de Provence, 2019

Licence OpenEdition Books

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search