Version classiqueVersion mobile

La construction de la personne dans le fait historique

 | 
Nadine Kuperty-Tsur
, 
Jean-Raymond Fanlo
, 
Jérémie Foa

Les contributeurs

Texte intégral

1Dimitri Albanese
Étudiant à l’ENS de Lyon à l’époque du colloque, agrégé de Lettres modernes et doctorant à Paris III - Sorbonne, élargissant ses recherches du xviie au premier xviiie siècle pour envisager des dynamiques et des trajectoires de la poésie libertine.
dimitrialbanese@hotmail.fr

2Mathilde Bernard
Maître de conférences en littérature française à l’université de Paris X - Nanterre, CSLF. Elle travaille sur l’écriture de l’actualité aux xviᵉ et xviiᵉ siècles, notamment à travers les ouvrages des historiens et des mémorialistes témoins de leur temps et est l’auteure de Écrire la peur à l’époque des guerres de Religion. Une étude des historiens et mémorialistes contemporains des guerres civiles en France (1562-1598), Paris, Hermann, 2010.
mbernard4@yahoo.fr

3Jean-Raymond Fanlo
Professeur de littérature française à Aix-Marseille Université. Spécialiste de l’œuvre d’Agrippa d’Aubigné et de la littérature de la Renaissance. Principales publications : Essais sur les Tragiques (Champion, Atlande) ; Éditions critiques de l’œuvre d’Agrippa d’Aubigné (Les Tragiques et les Écrits politiques en cours de parution chez Garnier) ; traduction de Cervantès, Don Quichotte, Le livre de poche classique, et Nouvelles exemplaires (La Pochothèque) ; édition critique du Reveille-matin des François (avec P.-A. Mellet et B. Lambiase), Garnier, 2017 ; étude sur la démonologie, L’évangile du démon, La possession diabolique d’Aix-en-Provence, Seyssel, Champ Vallon, 2017.
jean-raymond.fanlo@univ-amu.fr

4Jérémie Foa
Maître de conférences en histoire moderne à Aix-Marseille Université, membre de l’Institut Universitaire de France (2016-2021), spécialiste des guerres de Religion et des processus de pacification a publié Le tombeau de la Paix. Une histoire des édits de pacification (1560-1572), PULIM, Limoges, 2015.
jeremie.foa@univ-amu.fr

5Marie-Madeleine Fragonard
Professeur émérite de l’université Sorbonne Nouvelle - Paris 3, travaille sur les aspects littéraires, historiques et religieux des textes de la période des Guerres de religion, et particulièrement sur Agrippa d’Aubigné. Elle a coordonné plusieurs colloques (avec Jacques Berchtold : La Concurrence des genres historiques : sur l’historiographie des Guerres de religion, Droz, 2007 et La Mémoire des Guerres de religion II : enjeux politiques, enjeux religieux, Droz, 2009 : avec Christian Biet et alii, Tragédies et récits de martyres, xvi-xviie, Paris, Garnier, 2009. Outre 150 articles, elle a travaillé à l’édition de plusieurs auteurs : Palissy, Paré, Étienne Pasquier, Rabelais, les Homélies de Pontus de Tyard, et en 2016 la Correspondance d’Agrippa d’Aubigné.

6Matthieu Gellard
Maître de conférences en histoire moderne à l’ESPE de Paris, Sorbonne - Université, et membre du Centre Roland Mousnier, il a publié sa thèse de doctorat sous le titre Une reine épistolaire. Lettres et pouvoir au temps de Catherine de Médicis, Classiques Garnier, 2015, ainsi que plusieurs articles portant notamment sur la France des guerres de Religion, sur les relations internationales dans l’Europe de la Renaissance et sur l’épistolarité politique et les outils du travail politique.
matthieu.gellard@gmail.com

7Nadine Kuperty-Tsur
Professeur à l’Université de Tel Aviv, directrice du programme de culture française et membre du département d’Histoire générale, résidente IMéRA (2016) travaille sur le genre des Mémoires, l’écriture féminine, a publié Se Dire à la Renaissance, Paris, Vrin, 1997, a édité Écriture de soi & Argumentation, PUC, Caen, 2000, a publié l’édition critique des Mémoires de Madame de Mornay, Paris, Champion, 2010 ; a édité La Critique au tournant du siècle (Mélanges Ruth Amossy), Louvain, Herman, 2012 ; a édité avec Mathilde Bernard La Dissidence dans les genres d’Ancien Régime, Dossiers du Grihl, en ligne janvier 2013 et publié une soixantaine d’articles.
kuperty@tauex.tau.ac.il

8Stéphane Lojkine

9Professeur de littérature française à Aix-Marseille Université, directeur de la Fédération CRISIS de la Maison de la recherche et responsable du site et de la base de données iconographiques Utpictura18 (https://utpictura18.univ-amu.fr). Spécialiste de Diderot et des relations entre littérature et histoire des arts, il a publié, avec le musée Fabre de Montpellier et la Fondation de l’Hermitage à Lausanne, Le Goût de Diderot, Hazan, 2013, et dirigé avec Adrien Paschoud et Barbara Selmeci Castioni Diderot et le temps, PUP, 2016.
stephane.lojkine@univ-amu.fr

10Isabelle Luciani
Maître de conférences en histoire moderne à Aix-Marseille Université. Spécialiste d’histoire sociale des pratiques d’écritures, elle s’intéresse actuellement aux livres de raison provençaux comme écriture pratique à l’épreuve du récit de soi. Co-responsable du groupe de recherche de l’UMR 7303 Telemme Façons d’être : corps, émotions, récits de soi du Moyen Âge au xxie siècle (Europe - Méditerranée), elle a notamment dirigé plusieurs ouvrages et numéros de revue sur l’approche interdisciplinaire du récit de soi depuis le xvie siècle.
isabelle.luciani@univ-amu.fr

11Daniel Martin
Maître de conférences à Aix-Marseille Univerité, membre du CIELAM, spécialiste de la littérature française de la Renaissance. Ses travaux portent sur les pratiques féminines d’écriture, sur la mise en recueil de la poésie, sur la narration brève, sur les milieux lyonnais. Il dirige actuellement la préparation d’une édition des œuvres complètes de Guillaume des Autelz.
daniel.martin@univ-amu.fr

12Bruno Morgant Tolaïni
Issu d’un cursus universitaire à la fois en Histoire et en Lettres Modernes, il enseigne dans le secondaire et a soutenu sa thèse en 2018 sous la direction de Jean Boutier sur la dimension agissante de l’écriture de Mémoires des guerres de Religion.
bruno.tolaini@ehess.fr

13Joëlle Zask
Enseigne au département de philosophie de l’université Aix-Marseille. Spécialiste de philosophie politique, elle étudie les formes et critères d’une culture démocratique partagée. Outre des articles dont certains sont présents sur ses sites (http://joelle. zask.over-blog.com/ ; https://univ-amu.academia.edu/​joellezask), elle est l’auteure de plusieurs ouvrages dont les plus récents sont Participer ; Essais sur les formes démocratiques de la participation, Le bord de l’eau Éditions, 2011 ; Outdoor Art. La sculpture et ses lieux, Éd. La Découverte, 2013 et La démocratie aux champs, Éd. La Découverte, 2016. Dans son dernier livre, Quand la place devient publique, Le bord de l’eau Éditions, 2018, elle s’interroge sur la configuration d’une place urbaine spécifiquement adaptée aux modes de vie démocratiques.

© Presses universitaires de Provence, 2019

Licence OpenEdition Books

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search