Version classiqueVersion mobile

L’écaille et le banc

 | 
Daniel Faget

Annexes

Annexe 1. Contrat de vente d’une madrague (1669)

Texte intégral

  • 1 À titre précaire

1L’an mil six cent soixante neuf et le jour dix septieme du mois de may après midy a été présent en sa personne par devant moy nõ. Royal a Marseille Sousne Jacques Senglat marchand du lieu de bormes residant audit mar.lle lequel de son gre a fait vante par les presentes, a patron Jacques Reÿmond de cette ville fils a feu antoine stipulant a scavoir tous les atraicts et equipages de madrague quil a au lieu de saint troupes et dans un maguezin de la maison du sieur pilles et dont le sieur joseph martin est muny de la clef, consistant les dits atraicts et equipages, en douzes encres avec les fers, plus en trente rets dauphe, plus cinq douzaines libans ou environ, plus dix huit pieces de corpo de chanvre, plus les esclaux ou liege pour la madrague, plus quelques pieces fillets dauphe pour la dite madrague et autres petits atraicts qui se trouveront audt maguezin sans en rien lever ny oster, par le dit achepteur le tout veu vizitte et trouve a son gre et contentement dont en quitte et descharge le dit vandeur, declarant le dit achepteur qu’il prand les dits atraicts et equipages pour s’en servir pour la madrague et pesche des tons qu’il a faict d dessain de faire dans les mers de collioures et par ainsi le dit vandeur promet luy livrer ou faire livrer les d. atraicts e equipages a la premiere requisition que luÿ sera faitte de la part dudit achepteur […], Et en ces quallittes la přte vante des d. atraicts et equipages a este faite pour le prix et moÿenant la somme de onze cent livres a compter desquelles le d. Senglat a presantement reçu du d. patron reÿmond achepteur et des mains et deniers de jean granier et charles aurrane marchands du dit mar.lle icy př᷄ts stipulants la somme de six cent livres en realles et autres especes au veu de moÿ notaire et tesmoins, Scavoir des mains dudit granier quatre cent livres et des mains et aussÿ deniers dudit aurran les deux cents livres restantes quy les ont respectivement fornies et prestees audit Reymond pour l’occazion presante, et desquelles six cent livres le dit Senglat satisfaict en tient quitte ledit patron Raymond lequel promet payer les cinq cents livres restantes dudit prix audit vandeur ou pour luÿ à aÿmard granier aussy merchand dudit marseille en veu des př᷄ts et sans autre pouvoir dans un mois precizement en cette ville en deniers comptans en poix sans contredit, et toujours přts les dits jean granier et charles aurrane lesquels de leur gré solliderement tous deux ensemble sans divizion au requis et prière dudit patron jacques reymond se sont pour lui envers ledit Senglat rendus et constitues pleges cautions principaux payeurs pour le paiement desdites 500 livres restantes, et pour ce qui est des six cent livres cy dessus fornies par lesdits jean granier et aurrane, ledit patron reÿmond promet les leur randre chacun a ce que les concerne a leur premiere demande. Et au surplus, les parties chascunes comme couche ont promis et promettent avoir et tenir a toujours pour ferme et agreable le contenu au prtes sans y contrevenir sous obligations et hypotheques de tous et chacun de leurs biens et droits et par especes lesdits atraicts et l’equipage de madragues cy dessus vandus ensemble les autres quÿ seront aladite machine a faire d’autres atraicts rentes et profits en provenant le tout precario nomine1 en faveur desdits principal et pleges pour l’assurance desdits onze cent livres.

2Faict et publié audit marseille dans mon estude present Jean Cosse praticien habitant en cette ville et sieur Guilleaume Siran merchand bourgeois de cette dite ville témoins requis et signés quittance avec les parties fors et exepté le dit patron jacques reÿmond qua dit ne scavoir escrire de ce enquis.

3ADBdR, 359 E 117 : notaire Pierre Rampal (1669), fol. 374, 17.05.1669.

Notes

1 À titre précaire

© Presses universitaires de Provence, 2017

Licence OpenEdition Books

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search