Version classiqueVersion mobile

L’Affaire Girard-Cadière

 | 
Stéphane Lamotte

Bibliographie

Texte intégral

Biographies, dictionnaires et encyclopédies

AUBERT Roger (dir.), Dictionnaire d’Histoire et de géographie ecclésiastiques, (DGHE), t. XX, fasc. 114-119, Paris, Letouzé & Ané, 1984, 1519 p. (en part. « Girard », article de H. Beylard [Rév. P. H.], de la Compagnie de Jésus, Cormontreuil, Marne, p. 1478-1479).

BÉLY Lucien (dir.), Dictionnaire de l’Ancien Régime. Royaume de France, xvie-xviiie siècle, Paris, PUF, 1996, éd. 2002, XVIII-1385 p.

BOURQUIN Laurent, Dictionnaire historique de la France moderne, Paris, Belin, 2005, 441 p.

DELON Michel (dir.), Dictionnaire européen des Lumières, Paris, PUF, 1997, 1129 p.

DEZOBRY Charles et BACHELET Théodore, Dictionnaire général de biographie et d’histoire, de mythologie, de géographie ancienne et moderne comparée des antiquités et des institutions, Paris, Delagrave, 1863 pour la première édition, Paris, F. Tandou, 1895, t. I, A-K., 2994 p. (en part. p. 1253).

Dictionnaire de biographie française, en part. art. « Cadière » (Roman d’Amat), t. VII, 1956, p. 798-799 et art. « Girard » (H. Beylard), t. XVI, 1985, p. 155.

Dictionnaire d’histoire et de géographie ecclésiastique, R. Aubert (dir.), Paris, Letouzé & Ané, 1984, t. XX.

Dictionnaire universel d’histoire et de géographie, M.-N. Bouillet (dir.), Paris, Hachette, 1878, 2040 p.

FELLER François-Xavier, abbé de, Dictionnaire historique ou histoire abrégée des hommes qui se sont faits un nom par leur génie, leurs talents, leurs vertus, leurs erreurs ou leurs crimes, depuis le commencement du monde jusqu’à nos jours, t. VIII, Paris, Méquignon-Havard, rue des Saint Pères, 1828, 512 p.

Grand Larousse encyclopédique en dix volumes, t. V, Paris, Larousse, édition de 1962.

HOEFER (dir.), Nouvelle biographie générale depuis les temps les plus reculés jusqu’à nos jours […], Paris, Firmin Didot, 1857-1866, 46 vol., (en part. « Girard », t. XX).

LAROUSSE Pierre, Grand Dictionnaire universel du xixe siècle, Paris, Administration du grand dictionnaire universel, 17 vol., 1866-1879 (en part. « Cadière », t. IV, « Girard », t. XII).

Larousse du xxe siècle, (Paul Augé, dir.), Paris, Larousse, 1930, art. « Cadière », t. III.

MASSON Paul (dir.), Encyclopédie départementale des Bouches-du-Rhône, t. IV ; Dictionnaire biographique, Paris, Honoré Champion, 1931, art. « Cadière ».

MICHAUD (dir.), Biographie universelle (Michaud) ancienne et moderne […], nouvelle édition, Paris, Desplaces – Leipzig, Brockhaus, s. d. [vers 1860], 45 vol., (en part., article « Girard », t. XVI).

RÉTAT Pierre, Les gazettes européennes de langue française. Répertoire, Paris, Bibliothèque nationale de France, 2002, 77 p.

SGARD Jean (dir.), Dictionnaire des journalistes, 1600-1789, Paris, Universitas-Oxford, The Voltaire Foundation, 1991, 2 vol., 1091 p.

SGARD Jean (dir.), Dictionnaire des journaux 1600-1789, Paris, Universitas-Oxford, The Voltaire Foundation, 1991, 2 vol., XI-1209 p.

Ouvrages généraux

BEAUREPAIRE Pierre-Yves, 1715-1789, La France des Lumières. Histoire de France, Joël Cornette (dir.), Paris, Belin, 2011, 836 p.

CHALINE Olivier, La France au xviiie siècle, 1715-1787, Paris, Belin, 1996, 304 p.

CHAUSSINAND-NOGARET Guy, Le Cardinal de Fleury. Le Richelieu de Louis XV, Paris, Payot, 2002, 241 p.

CORNETTE Joël, Histoire de la France. Absolutisme et Lumières 1652-1783, Paris, Hachette, 1993, 253 p.

COTTRET Monique, Culture et politique dans la France des Lumières, 1715-1792, Paris, Armand Colin, 2002, 249 p.

DUPRONT Alphonse, Qu’est-ce que les Lumières ?, Paris, Gallimard, 1996, 438 p., « Folio histoire ».

GAXOTTE Pierre, Le siècle de Louis XV, Paris, Fayard, 1933, 1974, 1997, 486 p.

CARRE Henri, Le règne de Louis XV (1715-1774), dans Ernest Lavisse (dir.), Histoire de France depuis les origines jusqu’à la Révolution, T. VIII (2), Paris, Hachette, 1909, p. 116.

LE ROY LADURIE Emmanuel, L’Ancien Régime. De Louis XIII à Louis XV, 1610-1770, dans l’Histoire de France, t. III, Paris, Hachette, 1991, Hachette Littératures, 2003, 461 p.

MANDROU Robert, La France aux xviie et xviiie siècles, Paris, PUF, 1997 (1re éd., 1967), 480 p., « Nouvelle Clio ».

MICHELET Jules, Histoire de France au xviiie siècle, Louis XV, 1724-1757, vol. 16, Paris, Chamerot et Lauwereyns, 1866.

MUCHEMBLED Robert, Le xviiie siècle, 1715-1815. Premier et second cycle universitaire, Rosny, Bréal, 1994, 357 p.

ROCHE Daniel, La France des Lumières, Paris, Fayard, 1993, 652 p.

ZYZBERG André, La monarchie des Lumières 1715-1786. Nouvelle histoire de la France moderne, t. V, Paris, Seuil 2002, 552 p.

Méthodologie

CERTEAU Michel de, L’écriture de l’histoire, Paris, Gallimard, 1975, 527 p.

CERTEAU Michel de, Histoire et psychanalyse. Entre science et fiction, Paris, Gallimard, 1986, 310 p., « Folio histoire ».

CERTEAU Michel de, La Faiblesse de croire, Paris, Seuil, 1987, 318 p.

CORBIN Alain, Le monde retrouvé de Louis-François Pinagot. Sur les traces d’un inconnu, 1798-1876, Paris, Flammarion, 1998, 336 p.

DELACROIX C., DOSSE F., GARCIA P., OFFENSTADT Nicolas, Historiographies, I et II Concepts et débats, Paris, Gallimard, 2010, 1325 p., « Folio histoire inédit ».

DARNTON Robert, L’Affaire des quatorze. Poésie, police et réseaux de communication à Paris au xviiie siècle, Paris, Gallimard, 2014, 240 p.

DUPRAT Annie et DELPORTE Christophe, L’événement, images, représentation, mémoire, Paris, Créaphis, 2003, 265 p.

FARGE Arlette, Essai pour une histoire des voix au xviiie siècle, Paris, Bayard, 2009.

GINZBURG Carlo, Le fil et les traces, Lagrasse, Verdier, 2010, 537 p.

JOUHAUD Christian, RIBARD Dinah, SCHAPIRA Nicolas, Histoire, Littérature, Témoignage. Écrire les malheurs du temps, Paris, Gallimard, 2009, « Folio histoire », 405 p.

JOUTARD Philippe, La Légende des Camisards. Une sensibilité au passé, Paris, Gallimard, 1977, 439 p., « Bibliothèque des Histoires ».

JOUTARD Philippe, Ces voix qui nous viennent du passé, Paris, Hachette, 1983, 268 p.

LE GOFF Jacques, Histoire et mémoire, Paris, Gallimard, 1988, 409 p.

LORIGA Sabina, Le Petit x. De la biographie à l’histoire, Paris, Seuil, 2010, 285 p.

LYON-CAEN Judith et RIBARD Dinah, L’historien et la littérature, Paris, La Découverte, 2010, 122 p.

OFFENSTADT Nicolas (dir.), Les mots de l’historien, Toulouse, PUM, 2004, 127 p.

PROCHASSON Christophe, L’empire des émotions. Les historiens dans la mêlée, Paris, Éd. Demopolis, 2008, 253 p.

RAVEL Agnès, « Construire un objet de recherche en histoire : l’influence du parti dévot au xviiie siècle », dans Genèses, n° 55, 2004, p. 107-125.

RENARD Jean-Bruno, Rumeurs et légendes urbaines, Paris, PUF, 1999, 2007, 128 p., « Que-sais-je ? ».

RÉTAT Pierre (dir.), L’Attentat de Damiens. Discours sur l’événement au xviiie siècle, Lyon, Éditions du CNRS, Presses universitaires de Lyon, 1979, 439 p.

ROBIN Régine, La Mémoire saturée, Paris, Stock, 2003, 524 p.

VAN KLEY Dale, The Damiens affair and the unraveling of the Ancien Regime, 1750-1770, Princeton University press, Princeton, New Jersey, 1984, XII-373 p.

Mentalités et représentations

BAECQUE Antoine de, Les éclats du rire. La culture des rieurs au xviiie siècle, Paris, Calmann-Lévy, 2000, 338 p.

BAECQUE Antoine de, Le corps de l’histoire. Métaphores et politiques 1770-1800, Paris, Calmann-Lévy, 1993, 435 p.

BERCÉ Yves-Marie, Fête et révolte. Des mentalités populaires du xvie au xviiie siècle, Paris, Hachette littératures, 2006, 253 p.

CORBIN Alain et VIGARELLO Georges (dir.), Histoire du corps, t. I, De la Renaissance aux Lumières (Georges Vigarello, dir.), Paris, Seuil, 2005, 573 p.

DAKHLIA Jocelyne, FARGE Arlette, KLAPISCH-ZUBERChristiane, STELLAAlessandro, Histoires de l’amour. Fragilités et interdits du Kâmasûtra à nos jours, Paris, Bayard, 2011, 377 p.

DARNTON Robert, Le Grand massacre des chats. Attitudes et croyances dans l’ancienne France, Paris, Hachette, 1986, 374 p.

DELUMEAU Jean, La Peur en Occident, xive-xviiie siècle. Une cité assiégée, Paris, Fayard, 1978, 486 p.

DELUMEAU Jean, Le péché et la peur. La culpabilisation en occident, xiiie-xviiie siècle, Paris, Fayard, 1983, 741 p.

DUPRAT Annie, Histoire de France par la caricature, Paris, Larousse, 1999, 263 p.

FARGE Arlette, La vie fragile. Violence, pouvoirs, solidarités à Paris au xviiie siècle, Paris, Hachette, 1986, « Folio histoire », 355 p.

FARGE Arlette, Dire et mal dire. L’opinion publique au xviiie siècle, Paris, Seuil, 1992, 311 p., « La Librairie du xxe siècle ».

FARGE Arlette, Vivre dans la rue à Paris au xviiie siècle, Paris, Gallimard, 1979, 248 p., « Archives ».

FARGE Arlette et FOUCAULT Michel, Le désordre des familles. Lettres de cachet à Paris au xviiie siècle, Paris, Gallimard, 1982, 362 p., « Archives ».

FOUCAULT Michel, Surveiller et punir, Paris, Gallimard, « Tel », 1975, 360 p.

GINZBURG Carlo, Le juge et l’historien. Considérations en marge du procès Sofri, Lagrasse, Verdier histoire, 1997, 187 p.

GIRARDET Raoul, Mythes et mythologies politiques, Paris, Seuil, 1986, 210 p.

MEHL Jean-Michel et BOURGUINAT Nicolas, Les mises en scène(s) de l’espace. Faux-semblants, ajustements et expériences dans la ville, Strasbourg, Presses universitaires de Strasbourg, 2006, 236 p.

ROCHE Daniel, Journal de ma vie. Jacques-Louis Ménétra, compagnon vitrier au xviiie siècle, Paris, Montalba, 1982, 431 p.

SERNA Pierre (dir.), La politique du rire : satire, caricatures et blasphèmes. xvie-xxie siècles, Paris, Champ Vallon, 2015, 288 p.

VIGARELLO Georges, Le propre et le sale. L’hygiène du corps depuis le Moyen Âge, Paris, Seuil, 1985, 284 p.

VIGARELLO Georges, Histoire de la Beauté, Le corps et l’art d’embellir de la Renaissance à nos jours, Paris, Seuil, 2004, 336 p., « L’Univers historique ».

VIGARELLO Georges, Histoire du viol, xvie-xxe siècle, Paris, Seuil, 1998, 364 p.

VOVELLE Michel, Piété baroque et déchristianisation en Provence de 1750 à 1820, Paris, Plon, 1973, 697 p.

VOVELLE Michel, Les métamorphoses de la fête en Provence de 1750 à 1820, Paris, Flammarion, 1976, 300 p.

VOVELLE Michel, La mort et l’Occident de 1300 à nos jours, Paris, Gallimard, 1983, 793 p.

Lire, éduquer, échanger

BEAUREPAIRE Pierre-Yves (études réunies par), La Plume et la toile. Pouvoirs et réseaux de correspondance dans l’Europe des Lumières, Arras, Artois Presses Université, collection « Histoire », 2002, 343 p.

BEAUREPAIRE Pierre-Yves, HÄSELER Jens et McKENNA Antony (éd.), Réseaux de correspondance à l’âge classique (xvie-xviie siècle), Saint-Étienne, publication de l’Université de Saint-Étienne, 2006, 384 p.

BILLIOUD Jacques, Le livre en Provence du xvie au xviiie siècle, Marseille, imprimerie Saint-Victor, 1962, 300 p.

BOISTEL Guy, « L’observatoire des jésuites de Marseille sous la direction du père Esprit Pezenas (1728-1763) », dans Observatoires et patrimoine astronomiques français, Lyon, ENS, 2005, 218 p.

BOLLEME G. EHRARD J., FURET F., ROCHE D., Livre et société dans la France du xviiie siècle, Paris, La Haye, Mouton et Cie, 1965, II-238 p.

CHARTIER Roger, JULIA Dominique, COMPÈRE Marie-Madeleine, L’éducation en France du xviie au xviiie siècle, Paris, Sedes, 1976, 304 p.

CHARTIER Roger, Inscrire et effacer. Culture écrite et littérature (xie-xviiie siècle), Paris, Gallimard, Seuil, 2005, 209 p., « Hautes études ».

COMPÈRE Marie-Madeleine, Du Collège au lycée (1500-1850). Généalogie de l’enseignement secondaire français, Paris Gallimard, 1985, 285 p, collection « Archives ».

COMPÈRE Marie-Madeleine et JULIA Dominique, Les collèges français xvie-xviiie siècle. Répertoire, 3 vol., Paris, INRP, CNRS, en particulier, t. I, Répertoire France du Midi, 1984, 759 p.

COTTRET Monique, Culture et politique dans la France des Lumières, 1715-1792, Paris, Armand Colin, 2002, 250 p., collection « U ».

DARNTON Robert, Bohème littéraire et révolution. Le monde des livres au xviiie siècle, Paris, Gallimard/Le Seuil, 1983, 208 p.

DARNTON Robert, Édition et sédition. L’univers de la littérature clandestine au xviiie siècle, Paris, Gallimard, 1991, 279 p., « Nrf Essais ».

DARNTON Robert, Le Diable dans un bénitier. L’art de la calomnie en France, 1650-1800, Paris, Gallimard, 2010, 695 p.

De bonne main. La communication manuscrite au xviiie siècle, édité par François Moureau, Paris Universitas, Oxford, Voltaire Foundation, 1993, 195 p.

ÉBOLI Gilles, Livres et lecteurs en Provence au xviiie siècle. Autour des David, imprimeurs-libraires à Aix, Méolans-Revel, Atelier Perrousseaux, 2008, 308 p.

FLANDRIN Jean-Louis, Familles, parenté, maison, sexualité dans l’ancienne société, Paris, Hachette, 1976, 288 p.

FOISIL Madeleine, DE NOIRFONTAINE Françoise et FLANDROIS Isabelle, « Un journal de polémique et de propagande, les Nouvelles ecclésiastiques », Histoire, Economie et Société, 10-3, 1991, p. 399-420.

FOUILLERON Joël, « un Douaisien du xviiie siècle, Henri-Joseph Laurent (1719-1797) », Les amis de Douai, t. II, 2, 1962, p. 16-18.

FOUILLERON Joël, « Du couvent au monde, l’éveil d’une curiosité (sur l’abbé Dulaurens vers 1743) », Revue française d’histoire du livre, 44e année, n. s., t. V, 9, 1975, p. 177-191.

FOUILLERON Joël, « Le jeune chrétien et le livre. La leçon à succès d’un pédagogue (xviie-xxie siècle) » dans Mélanges à la mémoire de Michel Péronnet, Université Montpellier III, 2007, p. 413-459.

FROESCHLÉ-CHOPARD Marie-Hélène, « Les Nouvelles ecclésiastiques » et les Lumières (1750) », dans Dix-huitième siècle, n° 34, 2002, p. 77-89.

FROESCHLÉ-CHOPARD Marie-Hélène et SINICROPI Gilles, « Lire pour croire : Étude de quelques bibliothèques de carmes déchaux », dans Les religieux et leurs livres à l’époque moderne, Clermont-Ferrand, Presses universitaires Blaise-Pascal, 2000.

JEANSELME Christiane, « Les représentations d’écoliers au Collège Royal Bourbon d’Aix », Provence historique, vol. 40, n° 160, 1990, p. 129-145.

JULIA Dominique, « L’éducation des ecclésiastiques en France aux xviie et xviiie siècles », Problèmes de l’histoire de l’éducation, Coll. « EFR », n° 104, 1988, p. 141-205.

LILTI Antoine, Le monde des salons. Sociabilité et mondanité à Paris au xviiie siècle, Paris, Fayard, 2005, 568 p.

MARTIN Henri-Jean et CHARTIER Roger, Histoire de l’édition française. Le livre triomphant, 1660-1830, t. II, Paris, Promodis, 1984, 653 p., en part. Daniel Roche, « La police du livre », p. 99-109.

MARTIN Philippe, Une religion des livres (1640-1850), Paris, Cerf, 2003, 622 p.

MOUREAU François, La plume et le plomb. Espace de l’imprimé et du manuscrit au siècle des Lumières, Paris, PUPS, 2006, 728 p.

PASCAU Stéphane, Écrire et s’enfuir. Dans l’ombre des Lumières, Henri-Joseph Dulaurens (1719-1793), Paris, Éditions les points sur les i, 2009, 328 p.

RÉTAT Pierre, L’instrument périodique. La fonction de la presse au xviiie siècle, Lyon, Presses universitaires de Lyon, 1985, 178 p.

ROCHE Daniel, « La culture populaire à Paris au xviiie siècle : les façons de lire », Livres et lectures en Espagne et en France sous l’Ancien Régime, colloque des 17-19 février 1980, Paris, ADPF, 1981, p. 159-165.

SGARD Jean, Lumières et lueurs du xviiie siècle, 1715-1789. L’histoire de France à travers les journaux du temps passé, Paris, À l’enseigne de l’arbre verdoyant, 1986, 303 p.

VERGÉ-FRANCESCHI Michel, Marine et éducation sous l’Ancien Régime, Paris, Éditions du CNRS, 1998, 471 p.

SORDET Yann, L’Amour des Livres au siècle des Lumières. Pierre Adamoli et ses collections, préface de Daniel Roche, Paris, École des Chartes, 2001, 537 p.

VARRY Dominique, « Une géographie de l’illicite : les espaces du livre à Lyon au temps des Lumières », La Lettre clandestine, n° 8, Anonymat et clandestinité au xviiie siècle, p. 113-133.

Vie et pratique religieuses

AGULHON Maurice, Pénitents et Francs-maçons de l’ancienne Provence, Paris, Fayard, 1968, 1984, 454 p.

ALLEMANY Véronique, COTTRET Monique et Bernard, Saintes ou sorcières ? L’héroïsme féminin au quotidien, Paris, Éditions de Paris, 2006, 268 p.

ANNAERT Philippe, Les collèges au féminin. Les Ursulines : enseignement et vie consacrée aux xviie et xviiie siècles, Bruxelles, CDRR, 1992, 195 p.

ANTIER Jean-Jacques, Le mysticisme féminin. Épouses du Christ, Paris, Perrin, 2001, 404 p.

APPOLIS Émile, Entre jansénistes et « zelanti ». Le Tiers parti catholique au xviiie siècle, Paris, A. et J. Picard, 1960, XII-604 p.

ARDOUIN Paul, abbé, La bulle Unigenitus dans les diocèses d’Aix, Arles, Marseille, Fréjus, Toulon, 1713-1789, Marseille, 1936, 2 vol.

ARDOUIN Paul, abbé, Les origines de la dévotion au Sacré-Cœur. Le rôle de la Provence, Marseille, Publiroc, 1937, VII-57 p.

ARNAUD d’AGNEL G., « Les convulsionnaires de Pignans », Annales du Midi, n° 73, Toulouse, janvier 1907.

BAINVEL J., « Sacré-Coeur de Jésus, dévotion au », dans A. Vacant, E. Mangenet et E. Amann, Dictionnaire de théologie catholique, Paris, 1903-1948, t. 3, p. 583-671.

BECHTEL Guy, La chair, le diable et le confesseur, Paris, Plon, 1994, 438 p.

BERENGIER Théophile, Vie de Mgr Henry de Belsunce, évêque de Marseille, 1670-1755, Lyon/Paris, Delhomme et Briguet, 1886, 2 volumes.

BERNOS Marcel, Femmes et gens d’Église dans la France classique, xviie-xviiie siècle, Paris, Le Cerf, 2003, 404 p.

BERNOS Marcel, Les sacrements dans la France moderne. Pastorale et vécu des fidèles, Aix-en-Provence, PUP, 2007, 348 p. (en particulier « Les confesseurs, médecins des âmes », p. 73-80).

BONZON Anne, VENARD Marc, La religion dans la France moderne, xvi-xviiie siècle, Paris, Hachette, 1998, « carré Histoire », 189 p.

BOUISSON, Émile (abbé), Histoire des évêques de Toulon, Toulon, G. Rougeolle, 1927, 283 p.

BREMOND Henri, Histoire littéraire du sentiment religieux en France, Paris, Bloud et Gay, 1916-1936, 11 volumes.

BOKOBZA KAHAN Mireille, « Les Lumières au service des miracles », Dix-huitième siècle, n° 39, 2007, p. 175-188.

CADILHON François, « Quel secret de confession au xviiie siècle ? », dans Les religions et l’information (xvie-xxe siècles), Pessac, Presses universitaires de Bordeaux, 2011, p. 195-206.

CHATELLIER Louis, L’Europe des dévots, Paris, Flammarion, 1987, 315 p.

CHOUDHURY, Mita, « Despotic habits : The Critique of Power and Its Abuses in an Eighteenth-Century Convent », dans French historical studies, vol. XXIII, n° 1, 2000, p. 33-65.

COUSIN Bernard, Le Miracle et le quotidien. Les ex-voto provençaux, images d’une société, Aix-en-Provence, Sociétés, mentalités, cultures, 1983, 339 p.

DARMON Pierre, « Mystiques chrétiennes ou simulatrices ? Les illuminées sous l’Ancien Régime », L’Histoire, n° 14, juillet-août 1979, p. 74-76.

DELUMEAU Jean, Le catholicisme de Luther à Voltaire, Paris, PUF, 1996, 6e éd., 494 p.

DOMPNIER Bernard et JULIA Dominique, Visitation et visitandines aux xviie et xviiie siècles. Actes du colloque d’Annecy, 3-5 juin 1999, Saint-Étienne, Publications de l’université de Saint-Étienne, 2001, 603 p.

DOMPNIER Bernard, La superstition à l’âge des Lumières, Paris, Champion, 1998, 237 p.

DUPRONT Alphonse, Du sacré. Croisades et pèlerinages. Images et langages, Paris, Gallimard, 1997, 541 p.

FOUILLERON Joël, « Le livre : un paramètre du déclin “monastique” ? », Des moulins à papier aux bibliothèques. Le livre dans la France méridionale et L’Europe méditerranéenne (xvie-xxe siècles), CHMCEM, Montpellier, 2003, t. II, p. 547-609.

FOUILLERON Joël, Le rapport à l’autre dans l’Ancienne France. Croyances, cultures, identités collectives (xvie-xixe siècle), Montpellier, PULM, 2014, 544 p.

FROESCHLÉ-CHOPARD Marie-Hélène, La religion populaire en Provence orientale au xviiie siècle, Paris, Beauchesne, 1980, 418 p.

FROESCHLÉ-CHOPARD Marie-Hélène, « La bibliothèque des dominicains de Toulon au xviiie siècle », Provence historique, fasc. 171, janvier-mars 1993, p. 3-34.

FROESCHLÉ-CHOPARD Marie-Hélène, Espace et sacré en Provence, xvie-xxe siècle. Culte, images et confréries, Paris, Cerf, 1994, 605 p.

FROESCHLÉ-CHOPARD Marie-Hélène, Les religieux et leurs livres à l’époque moderne. Actes du Colloque de Marseille, EHESS ; 2 et 3 avril 1997, Bernard Dompnier, Marie-Hélène Froeschlé Chopard, Clermont-Ferrand, Presses universitaires, 2000, 296 p.

FROESCHLÉ-CHOPARD Marie-Hélène, Regard sur les bibliothèques religieuses d’Ancien Régime, Paris, Honoré Champion, 2014.

HOURS Bernard, L’Église et la vie religieuse dans la France moderne, xvie-xviie siècles, Paris, PUF, 2000, X-384 p.

LALOUETTE Jacqueline, La Libre pensée en France, 1848-1940, Paris, Albin Michel, 1997, 636 p.

LASTEYRIE, Charles-Philibert de, Histoire de la confession sous ses rapports religieux, moraux et politiques, chez les peuples anciens et modernes, Paris, Pagnerre, 1846, 379 p.

MARTIN Philippe, Le théâtre divin. Une histoire de la messe xvie-xxe siècle, Paris, CNRS éditions, 2010, XVI-383 p.

MASSEAU Didier, Les ennemis des philosophes. L’antiphilosophie au temps des Lumières, Paris, Albin Michel, 2000, 451 p.

MEYER Frédéric, La Maison de l’évêque. Familles et curies épiscopales entre Alpes et Rhône (Savoie - Bugey - Lyonnais - Dauphiné - Comtat Venaissin), de la fin du xvie à la fin du xviiie siècle, Paris, Honoré Champion, 2008, 621 p.

MINOIS Georges, Le confesseur du roi. Les directeurs de conscience sous la monarchie française, Paris, Fayard, 1988, 556 p.

PALANQUE Jean-Rémy, Histoire des diocèses de France, Aix, Paris, Beauchesne, t. III, 1975, (en particulier « le xviiie siècle » par Michel Vovelle, p. 123-155).

PEPY Émilie-Anne, « Silence du cloître et information. Les chartreux face au jansénisme, xviie-xviiie siècles », dans Les religions et l’information (xvie-xxie siècles), Pessac, Presses universitaires de Bordeaux, 2011, p. 17-31.

PERONNET Michel, Les évêques de l’ancienne France, Lille, service de reproduction des thèses, Université de Lille III, 1977, 2 vol., 1486 p.

PLONGERON Bernard, La Piété populaire en France, Paris, Cerf, 1984, en particulier t. VI, Provence-Pays niçois, Corse, répertoire bibliographique, Turnhout, Brépols, 1990, 216 p.

QUENIART Jean, Les hommes, l’Église et Dieu dans la France du xviiie siècle, Paris, Hachette, 1978, 358 p.

ROUILLARD Philippe, Histoire de la pénitence des origines à nos jours, Paris, Cerf, 1996, 210 p.

SINICROPI Gilles, D’Oraison et d’action. Les carmes déchaux en France aux xviie et xviiie siècles, Bernard Dompnier (dir.), thèse d’histoire soutenue en 2010, 3 vol., 1220 p.

SINICROPI Gilles, « Missionnaires sur la montagne », Provence historique, fasc. 207, 2002, 23 p.

SUIRE Éric, « La sainteté carmélitaine, d’après la littérature hagiographique des xviie-xviiie siècles », dans Carmes et carmélites du xviie siècle à nos jours, actes du colloque de Lyon, 1997, Paris, Cerf, 2001, p. 171-189.

SUIRE Éric, La Sainteté française de la Réforme catholique (xvie-xviiie siècles) d’après les textes hagiographiques et les procès de canonisation, Pessac, Presses universitaires de Bordeaux, 2001, 507 p.

VANDERMEERSCH Patrick, La chair de la passion. Une histoire de foi : la flagellation, Paris, Cerf, 2002, 277 p.

VAN KLEY K. Dale, Les origines religieuses de la Révolution française 1560-1791, Paris, Seuil, 2002, 572 p., « l’Univers historique ».

VENARD Marc, Histoire du Christianisme, t. IX. L’Âge de Raison (1620-1750), Paris, Desclée, 1997, 1205 p.

Jésuites et jansénistes

Anon., Détails historiques sur le P. Girard jésuite et Mademoiselle Cadière de Toulon, Paris, chez M.-L. Deshayes, lithographe, rue du Petit-Pont, 1844, p. 4-14.

ARNOULD Auguste, Les Jésuites depuis leurs origines jusqu’à nos jours, t. II, Paris, Dutertre éditeur, 1846, 365 p., en particulier chap. V « La belle Cadière », p. 163-226.

BERNOVILLE Gaëtan, Les jésuites, Paris, Grasset, 1934, 331 p.

BOUCHER Alphonse, Histoire véridique et pittoresque des Jésuites, t. II, Paris, À l’Administration de la librairie générale illustrée, 1826, 411 p., en particulier chap. V, « La belle Cadière, Damiens et la Banqueroute du P. la Valette », p. 279-291.

BRUCKLER, Père Joseph, La Compagnie de Jésus, Paris, Gabriel Beauchesne, 1919, 842 p.

CARAYON Auguste (S.J.), Documents inédits concernant la Compagnie de Jésus, t. VII, Mission à Aix en 1733, Poitiers, Henri Oudin, 1864, 45 p.

CERTEAU Michel de, « Crise sociale et réforme spirituelle au début du xviie siècle : une nouvelle spiritualité chez les Jésuites français », Revue d’ascétique et de mystique française, 41, 1965, p. 339-386.

CERTEAU Michel de, « Le dix-septième siècle en France », dans Les jésuites, spiritualité et activités. Jalons d’une histoire, Paris, Beauchesne, Centrum ignatium, 1974, 213 p.

CHANTIN Jean-Pierre, Le jansénisme, entre hérésie imaginaire et hérésie catholique (xvii-xixe siècle), Paris, Cerf, fides, 1996, 126 p.

CHOUDHURY Mita, « “Canal Quietism” : Embodying Anti-Jesuit polemics in the Catherine Cadière Affair, 1731 », Eighteenth-Century Studies, volume 39, number 2, winter 2006, p. 173-186.

COGNET Louis, Le jansénisme, Paris, PUF, 1995, 128 p.

COMPÈRE M.-M., « La formation littéraire et pédagogique des jésuites en Europe, fin xviie-début xviiie siècle », Pedagogica Historica, vol. XXX, 1994/I, p. 99-117.

COTTRET Monique, Jansénisme et Lumières. Pour un autre xviiie siècle, Paris, Albin Michel, 1998, 418 p., « Bibliothèque Albin Michel Histoire ».

COTTRET Monique, Jansénisme et puritanisme. Actes du colloque du 15 septembre 2001 tenu au Musée national des Granges de Port-Royal des Champs, Paris, Nolin, 2002, 237 p.

CRETINEAU-JOLY Jacques, Clément XIV et les Jésuites, Paris, Librairie religieuse de Mellier frères, 1847, 415 p.

CRETINEAU-JOLY Jacques, Histoire religieuse, politique et littéraire de la Compagnie de Jésus, Paris, Paul Mellier, 6 vol., 1844-46.

CUBITT Geoffrey, The Jesuit Myth. Conspiracy Theory and Politics in Nineteenth Century France, Oxford, Clarendon Press, 1993.

DAINVILLE François de, L’éducation des jésuites (xvi-xviiie siècle), Paris, Les Éditions de Minuit, 1978, 573 p.

DELATTRE Pierre, Les établissements jésuites en France depuis quatre siècles. Répertoire topo-bibliographique […], Enghien-Wetteren, 1956.

DHÔTEL J.-C., Les Jésuites de France, Paris, Desclée de Brouwer, 1991, 123 p.

DUCLOS Paul, Les Jésuites, dans le Dictionnaire du monde religieux dans la France contemporaine Jean-Marie Mayeur et Yves-Marie Hilaire (dir.), t. I, Paris, Beauchesne, 1985, 267 p.

DUDON P., « De la suppression de la Compagnie de Jésus (1758-1773) », Revue des questions historiques, 132, mai-sept. 1938, p. 75-107.

EGRET Jean., « Le procès des jésuites devant les Parlements des France », Revue historique, 204, 1950, p. 1-27.

FABRE Pierre-Antoine et MAIRE Catherine, Les Antijésuites. Discours, figures et lieux de l’antijésuitisme à l’époque moderne, Rennes, PUR, 2010, 644 p.

FOUILLERON Joël, « Les jésuites chassés de la cité. Violences pour un retour : Mauriac, 6-7 septembre 1762. », Revue d’Histoire moderne et contemporaine, janv.-mars 2001, t. 48-1, p. 50-70.

FOUQUERAY Henri, Histoire de la Compagnie de Jésus en France des origines à la suppression (1528-1762), 5 vol., Paris, 1910-1925.

GARINET Jules, Le Cimetière Saint-Médard et les synagogues des convulsionnaires. Miracles du diacre Pâris, Plancy, société de saint Victor, 1847.

GAY Jean-Pascal, « Le jansénisme des Dames Maltaises. Genre, savoir théologique et publicité (Toulouse, 1659-1661) », Revue de l’histoire des religions, 1/2014, p. 71-99.

GERHARDS Agnès, « Jésuite », dans Dictionnaire historique des ordres religieux, Paris, Fayard, 1998, p. 125-129.

GIARD Luce (dir.), Les jésuites à la Renaissance. Système éducatif et production du savoir, Paris, PUF, 1995, 336 p.

GRESSET Maurice, « Les Jésuites au Collège de l’Arc à Dole 1582-1828 », dans Voyages en histoire. Mélanges offerts à Paul Gerbod, Annales littéraires de l’Université de Besançon, n° 550, les Belles-Lettres, 1995, p. 51-69.

GUILLERMOU Alain, Les Jésuites, Paris, PUF, 1988, 128 p., « Que-sais-je ? ».

HILDESHEIMER Françoise, Le jansénisme, l’histoire et l’héritage, Paris, Desclée de Brouwer, 1992, 148 p.

HOGUE-POULLET (de la) Marie-Françoise, « Oratoriens et Jésuites à Toulon : deux édifices d’enseignement sous Louis XIV », Provence historique, 1976, n° 104, p. 159-168

JEANSELME C., « Les représentations d’écoliers au Collège Royal Bourbon d’Aix », Provence historique, vol. 40, n° 160, 1990, p. 129-145.

Anon., La Flagellation chez les jésuites, mémoires historiques sur l’orbilianisme avec la relation d’un meurtre tout à fait singulier commis dans un collège de Paris en 1759, Paris, H. Daragon, 1912, 195 p.

LECRIVAIN Philippe (S.J.), « les jésuites et le parlement d’Aix au xviiie siècle » dans Le parlement de Provence 1501-1790. Actes du colloque d’Aix-en Provence, 6 et 7 avril 2001.

LEROY Michel, Le mythe jésuite de Béranger à Michelet, Paris, PUF, 1992, 467 p.

LEROY Michel, « Mythe, religion et politique : La “Légende noire” des jésuites », dans Lusitania Sacra, XII, 2000, p. 367-376.

LYON-CAEN Nicolas, La boîte à Perrette. Le jansénisme parisien au xviiie siècle, Paris, Albin Michel, 558 p.

MAIRE Catherine-Laurence, Les Convulsionnaires de Saint-Médard. Miracles, convulsions et prophètes à Paris au xviiie siècle, Paris, Gallimard, 1985, 267 p., « Archives ».

MAIRE Catherine-Laurence, De la cause de Dieu à la cause de la nation. Le Jansénisme au xviiie siècle, Paris, Gallimard, 1998, 710 p., « Bibliothèque des Histoires ».

MAIRE Catherine-Laurence, « Les querelles jansénistes de la décennie 1730-1740 », Recherches sur Diderot et sur l’Encyclopédie, 38, avril 2005, p. 71-92.

MAIRE Catherine-Laurence, « Les jansénistes et le millénarisme. Du refus à la conversion », Annales (Histoire, sciences sociales), janvier/février 2008, vol. 63, 1, p. 7-36.

MICHEL Marie-José, Le jansénisme et Paris, Paris, éd. Klincksieck, Univers Port-Royal, 2000, 498 p.

RENARD Carole, Caricatures de Jésuites dans la gravure française du xviiie siècle, Paris X, mémoire de maîtrise, 2000, 109 p.

ROGIER J.-L., « Les jésuites », dans Nouvelle histoire de l’Église, Paris, Le Seuil, 1963-1975, 5 vol., t. IV, 1re partie, chap. IV, p. 107-122.

SARRE Claude-Alain, « Les jésuites au collège royal de Bourbon d’Aix-en-Provence, 1621-1762 », mémoire de maîtrise, Université de Provence, Aix, 1990.

SOMMERVOGEL Carlos et DE BAECKER Augustin (S.J.), Bibliothèque des écrivains de la Compagnie de Jésus, Liège/Paris, chez l’auteur A. de Baecker, chez l’auteur C. Sommervogel, 1869, tome premier, A-G.

STEFANOVSKA Maria, « La monarchie des jésuites. Solipsisme et politique », Dix-huitième siècle, Politiques et Cultures, 37, 2005, p. 359-381.

TABARAUD Mathieu Mathurin, Essai historique et critique sur l’état des jésuites en France, Paris, chez N. Pichard, 1828, XXXI-304 p.

TAVENEAUX René, Jansénisme et politique, Paris, Armand Colin, 1965, 259 p.

WACHENHEIM Pierre, « les jésuites animaux des ténèbres : une physiognomonie animale satirique au xviiie siècle », Ridiculosa, n° 10, Brest, UBO, actes du colloque de Limoges, p. 115-131.

Justice

AMBROISE-RENDU Anne-Claude, Peurs privées, angoisses publiques. Un siècle de violences en France, Paris, Larousse, 2001.

AMBROISE-RENDU Anne-Claude, Petits récits des désordres ordinaires. Les faits divers dans la presse française des débuts de la IIIe République à la Grande Guerre, Seli Arslan, Paris, 2004, 332 p.

ASTAING Antoine, Droits et garanties de l’accusé dans le procès criminel d’Ancien Régime (xvie-xviiie siècle). Audace et pusillanimité de la doctrine pénale française, Aix-en-Provence, Presses universitaires d’Aix-Marseille, 492 p.

AUCLAIR Georges, Le mana quotidien. Structures et fonctions de la chronique des faits divers, Paris, Anthropos, 1982, 299 p.

BASTIEN Pascal, L’exécution publique à Paris au xviiie siècle. Une histoire des rituels judiciaires, Seyssel, Champ Vallon, 2006, 272 p.

BASTIEN Pascal, « Les arrêts criminels et leurs enjeux sur l’opinion publique à Paris au xviiie siècle, Revue d’histoire moderne et contemporaine, janvier-mars 2006, 53-1, p. 34-57.

BLUCHE François, L’origine des magistrats du Parlement de Paris au xviiie siècle (1715-1771). Dictionnaire généalogique, Paris, P. du Puy, 2004, 412 p.

BOLTANSKI Luc, CLAVERIE Élisabeth, OFFENSTADT Nicolas, VANDAMME Stéphane, Affaires, scandales et grandes causes. De Socrate à Pinochet, Paris, Stock, 2007, 457 p.

BONGIE LAURENCE L., La Bastille des pauvres diables. L’histoire lamentable de Charles de Julie, Paris, PUPS, 2010, 445 p.

CARON Jean-Claude, À l’école de la violence. Châtiments et sévices dans l’institution scolaire au xixe siècle, Paris, Aubier, 1999, 337 p.

CASTAN Nicole, Vivre ensemble. Ordre et désordre en Languedoc au xviiie siècle, Paris, Gallimard, 1981, 286 p., « Archives ».

CHAUVAUD Frédéric, Le sanglot judiciaire. La désacralisation de la justice de l’époque médiévale aux années 1930, Paris/Grâne, Créaphis, 1999, 290 p.

CHAUVAUD Frédéric, Justice et déviance à l’époque contemporaine. L’imaginaire, l’enquête et le scandale, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2008, 392 p.

CHEVALIER Louis, Splendeurs et misères du fait divers, Paris, Perrin, 2004, 2010 pour l’édition consultée, 182 p., « Tempus ».

COTTRET Monique, Tuer le tyran ? : Le tyrannicide dans l’Europe moderne, Paris, Fayard, 2009, 450 p.

DEREGNAUCOURT G., « De la difficulté d’être curé au xviiie siècle : l’affaire Jean Lucas, curé de Lens, (1707-1708) », Gauheria, CRNS, 1994, n° 2, p. 119-124.

DUPRAT Annie, « L’affaire Desrues ou le premier tombeau de l’Ancien Régime », dans La justice en images. Sociétés & Représentations, CREDHESS, Paris I, n° 18, 2004, p. 125-134.

EGRET Jean, Louis XV et l’opposition parlementaire, 1715-1774, Paris, Armand Colin, 1970, 246 p.

FARGE Arlette, La nuit blanche, Paris, Seuil, 2002, 87 p.

FEYEL Gilles, « Prémices et épanouissement de la rubrique de faits divers (1631-1848) », Les cahiers du journalisme, n° 14, Faits divers, ESCJ de Lille, p. 18-29.

FOUCAULT Michel, Surveiller et punir. Naissance de la prison, Paris, Gallimard, 1975, 360 p.

GARNOT Benoît, Le Peuple au siècle des Lumières. Échec d’un dressage culturel, Paris, Imago, 1990, 244 p.

GARNOT Benoît (dir.), Le clergé délinquant (xiiie-xviiie siècle), Dijon, EUD, 1999 (en part. Éric Wenzel, « Persistance des déviances dans le clergé paroissial bourguignon au xviiie siècle », p. 97-118).

GARNOT Benoît, Crime et justice aux xviie et xviiie siècles, Auzas éditeurs Imago, 2000, 208 p.

GARNOT Benoît, « La justice pénale et les témoins en France au xviiie siècle : de la théorie à la pratique », Dix-huitième siècle, n° 39, 2007, p. 99-108.

GARNOT Benoît, On n’est point pendu pour être amoureux. La liberté amoureuse au xviiie siècle, Paris, Belin, 2007, 185 p., « Histoire & Sociétés ».

GARNOT Benoît, Histoire de la justice. France, xvie-xxie siècle, Paris, Gallimard, 2009, 789 p., « Folio histoire inédit ».

GARNOT Benoît, « Voltaire et la justice d’Ancien Régime : la médiatisation d’une imposture intellectuelle », Le Temps des médias, n° 15, automne 2010, p. 26-37.

GINZBURG Carlo, Le juge et l’historien. Considérations en marge du procès Sofri, Lagrasse, Verdier, 1997.

GOYET Mara, « L’empreinte des faits divers », Le Débat, n° 186, Paris, Gallimard, septembre-octobre 2015, p. 186-192.

LEUWERS Hervé, L’invention du barreau français, 1660-1830. La construction nationale d’un groupe professionnel, Paris, Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales, 2006, 446 p.

MAZA Sarah, Vies privées, affaires publiques : les causes célèbres de la France prérévolutionnaire, Paris, Fayard, 1997, ouvrage traduit avec le Centre national du Livre, 384 p.

MAZA Sarah, « Le tribunal de la nation : les mémoires judiciaires et l’opinion publique à la fin de l’Ancien Régime », Annales, Économies, Sociétés, Civilisations, 1987, vol. 42, n° 1, p. 73-90.

MUCHEMBLED Robert, Le temps des supplices. De l’obéissance sous les rois absolus, xve-xviiie siècle, Paris, Armand Colin, 1992, 378 p., « Agora ».

PORRET Michel, Beccaria, le droit de punir, Paris, Michalon, 2003, 125 p.

ROYER Jean-Pierre, JEAN Jean-Paul, DURAND Bernard, DERASSE Nicolas, DUBOIS Bruno, Histoire de la justice en France, Paris, PUF, 2010 (1re éd., 1995), 1305 p.

Les femmes au xviiie siècle

CUBBELS Monique, « La place des femmes dans les émeutes populaires en Provence de 1715 à 1789 », dans « Femmes et politique en Provence xviii-xixe siècle », Provence Historique, T. XLVI, fasc. 186, oct-nov-déc 1996, p. 445-456.

DERMEDJIAN Geneviève, GUILHAUMOU Jacques, LAMBERT Karine (dir.), La place des femmes dans la cité, Aix-en-Provence, Presses universitaire de Provence, 2012, 180 p.

DUBY Georges et PERROT Michelle (dir)., Histoire des femmes en occident, t. III, xvie-xviiie siècle, Nathalie Zemon Davis et Arlette Farge (dir.), Paris, Perrin, 659 p., 2002, « Tempus ».

GONCOURT Edmond et Jules de, La Femme au dix-huitième siècle, Paris, Firmin Didot frères, fils et Cie, 1862, III-461 p.

KRIEFF Huguette et ANDRÉ Valérie (dir.), Dictionnaire des femmes des Lumières, Paris, Honoré Champion, 2015, 1328 p.

LAMBERT Karine, D’encre et de sang. Itinéraires féminins de la déviance en Provence occidentale, Thèse de Doctorat : Lettres : Aix-Marseille I, 2001, 456 p.

LAMBERT Karine, Itinéraires féminins de la déviance, Provence, 1750-1850, Aix-en-Provence, Presses universitaire de Provence, 2012, 310 p.

MICHELET Jules, La femme, dans Œuvres complètes, T. XXXIV, Paris, Flammarion, 1898.

MICHELET Jules, Lettres inédites adressées à Mlle Mialaret (Mme Michelet) publiées par G. Monod dans Œuvres complètes, Paris, Flammarion, 1894.

PERROT Michèle, Les Femmes ou les silences de l’histoire, Paris, Flammarion, 1998, 494 p.

TIMMERMANS Linda, L’accès des femmes à la culture sous l’Ancien Régime, Paris, Champion, 2005, 967 p.

Sorcellerie

ARNOULD Colette, Histoire de la sorcellerie en Occident, Paris, Tallandier, 1992, 499 p.

BAISSAC Jules, Les Grands jours de la sorcellerie, Paris, C. KIincksieck, 1890, V-735 p.

BECHTEL Guy, La Sorcière et l’Occident, Paris, Plon, 1997 ; Paris, Pocket, 2000, 942 p., « Agora, les idées, les arts, les sociétés ».

CERTEAU Michel de, La possession de Loudun, Paris, Julliard, 1970, Paris, Gallimard, 2005, 475 p., « Folio histoire ».

COLLIN de PLANCY, Dictionnaire infernal, Mongie Aîné, Première édition, 1825, Paris, 1999, 383 p., « 10/18 ».

FABARD Félix, Histoire philosophique et politique de l’occulte. Magie, sorcellerie, spiritisme, Paris, C. Marpon et E. Flammarion, 1985, XX-346 p.

FINNE Jacques, Érotisme et sorcellerie. L’amour sorcier à travers les âges, Verviers, Marabout, 1972, 309 p.

FREUD Sigmund, « Une névrose diabolique au xviie siècle », dans L’inquiétante étrangeté et autres essais, Paris, Gallimard, 1985, p. 270-315, collection « Folio ».

GARNOT Benoît, Le Diable au couvent. Les possédées d’Auxonne (1658-1663), Paris, Imago, 1995, 173 p.

GINZBURG Carlo, Le sabbat des sorcières, Paris, Gallimard, 1992, 423 p.

Guide de la Provence mystérieuse, Claude Tchou, Éditions Princesse, 1976, p. 538-542.

JACQUES-LEFÈVRE Nicole, « “Le monstre subsiste encore...” : d’un usage philosophique de la sorcellerie chez Voltaire », Cahiers Voltaire, 3, 2004, p. 71-97.

KREIZER B. Robert « The Devils of Toulon : Demonic Possession and Religious Politics in Eighteenth-Century Provence », dans Church, State and Society under the Bourbon Kings of France, ed. Richard M. Golden, Lawrence, KS, Coronado Press, 1982, p. 173-221.

KUZNICKI, Jason T., « Sorcery and publicity : the Cadière-Girard scandal of 1730-1731 », French History 21, 2007, 3, p. 289-312.

MANDROU, Magistrats et sorciers de France au xviie siècle. Une analyse de psychologie historique, Paris, Seuil, 1980 (1968 pour la 1re édition), 583 p., en particulier chap. IX « Les sorciers devenus faux », p. 487-537, et sur l’affaire p. 533-537.

MANDROU Robert, Possession et sorcellerie au xviie siècle, texte inédits, Paris, Fayard, 1979, 344 p.

MICHELET Jules, La Sorcière, Garnier Flammarion, Paris, 1966, 308 p.

MUCHEMBLED Robert, Une histoire du diable, xiie-xxe siècle, Paris, Seuil, 2000, 404 p.

PENSA Henri, Sorcellerie et religion. Du désordre dans les esprits et dans les mœurs aux xviie et xviiie siècle, Paris, Librairie Félix Alcan, 1933, 383 p.

PORRET Michel, L’ombre du diable. Michée Chauderon, dernière sorcière exécutée à Genève, 1652, Chêne-Bourg, Georg, 2009, 259 p.

SARRE Claude-Alain, Un procès de sorcière, Paris, Publisud, 1999, 230 p.

YVES-PLESSIS Robert, Essai d’une bibliographie française méthodique et raisonnée de la Sorcellerie et de la possession démoniaque, Paris, 1900, 258 p. (no 1407-1478 de sa bibliographie).

Iconographie

AVON Dominique (dir.), La caricature au risque des autorités politiques et religieuses, Rennes, PUR, 2010, 204 p.

DOIZY Guillaume et LALAUX Jean-Bernard, À bas la calotte ! La caricature anticléricale et la séparation des Églises et de l’État, Paris, éditions alternatives, 2005, 155 p.

DOIZY Guillaume et HOUDRE Jacky, Bêtes de pouvoirs. Caricatures du xvie siècle à nos jours, Paris, éditions du Nouveau monde, 2010, 257 p.

DUPRAT Annie, Histoire de France par la caricature, Paris, Larousse, 1999, 264 p.

DUPRAT Annie, Les rois de papier. La caricature de Henri III à Louis XVI, Paris, Belin, 2002, 367 p.

GOUJON Jean-Paul, « Ironie, sentimentalité et pornographie au xviiie siècle » dans Éros volubile. Les Métamorphoses de l’amour du Moyen Âge aux Lumières, D. Jimenez et J.-C. Abramovici (dir.), Actes du colloque de l’Université de Valence, mars 1998, Paris, Desjonquères, 2000, p. 231-242.

PERDRIZET Paul, « La chasse à la chouette : contribution à l’histoire de la peinture satirique », Revue d’art ancien et moderne, août 1907, p. 142-150.

SANCIAUD-AZANZA Anne, « Le texte au service de l’image dans l’estampe volante du xviiie siècle », Bibliothèque de l’École des Chartes. Textes imprimés et images (xvie-xxe siècle), t. 158, janv.-juin 2000, p. 129-150.

WACHENHEIM Pierre, « “Le péril de séduction” : les jésuites face aux gravures jansénistes au xviiie siècle », dans Les nouvelles de l’estampe, n° 201, été 2005, p. 25-44.

WACHENHEIM Pierre, « De la physiognomonie à la tératologie : les jésuites portraiturés », dans Les Antijésuites, Discours, figures et lieux de l’antijésuitisme à l’époque moderne, Rennes, PUR, 2010, p. 13-52.

Études régionales

AGULHON Maurice, COULET Noël (dir.), Histoire de la Provence, Paris, PUF, 1987, 128 p., « Que-sais-je ? ».

BARATIER Édouard, Documents de l’Histoire de la Provence, Toulouse, Privat, 1971, 430 p. (en particulier, Vovelle Michel, « un fait divers qui soulève la révolte : l’affaire Girard-Cadière », p. 259-263).

BERTRAND Régis (dir.), Provence, Encyclopédie Bonneton, Paris, Bonneton, 2002, 319 p.

BLANCHARD Anne et MICHEL Henri, « De la place forte à la capitale provinciale : des Réformes aux Lumières (xviie-xviiie siècles), dans Histoire de Montpellier, p. 157-223.

BOUYALA D’ARNAUD André, Histoires de la Provence, Paris, Plon, 1965, 297 p.

BOUYALA D’ARNAUD André, Évocation du vieil Aix-en Provence, Paris, Éditions de Minuit, 1964, 328 p.

BUSQUET Raoul, Histoire de la Provence, Marseille, Jeanne Laffitte, 1954, 343 p.

CABASSE Prosper, Essais historiques sur le Parlement de Provence, depuis son origine jusqu’à sa suppression. 1501-1790, 3 vol., Paris, A. Pihan Delaforest éditeur, 1826, 419 p., 477 p. et 494 p.

CASTELLAN Eugène, Histoire d’Ollioules, Paris, Le livre d’histoire, 2005, II-324 p.

CONSTANTIN Hervé, Toulon entre peste et choléra, Toulon, Presses du Midi, 2003, 113 p.

CUBBELS Monique, La Provence des Lumières. Les parlementaires d’Aix au xviiie siècle, Paris, Maloine, 1984.

EMMANUELLI François-Xavier, Histoire de la Provence, Paris, Hachette, 1980, 337 p.

EMMANUELLI François-Xavier et FROESCHLÉ-CHOPARD Marie-Hélène, La Provence moderne, 1481-1800, Rennes, Ouest-France, 1991, 527 p.

FABRE Augustin, Histoire de Provence, Marseille 1835, t. IV, p. 265 à 289.

GAY Annie et THEUROT Jacky, Histoire de Dole, Toulouse, Privat, 2003, 287 p.

HILDESHEIMER Françoise, « Bibliographie – Histoire de Toulon », dans Bibliothèque de l’école des chartes, volume 139, 1981, n° 139-2, p. 315-316.

Histoire d’Aix-en-Provence, ouvrage collectif (Paul-Albert Février, Noël Coulet, Michel Vovelle), Aix, La Calade, Édisud, 1977-78, 456 p.

LAMBERT Gustave (Dr), Histoire de Toulon, t. IV, Toulon, 1892.

Les curiosités du marquis de Caumont, catalogue de l’exposition de la bibliothèque municipale d’Avignon, 11-31 octobre 2002, Avignon, Fondation Calvet, 2002, 64 p.

MARMOTTANS Tony, Toulon et son histoire. Du Moyen Âge à la Belle Epoque, illustrations Rémi Kerfridin, Marseille, Autres temps, 2000, 185 p.

MAUREL Paul, Histoire de Toulon, librairie Édouard. Montbarbon, Toulon, 1943, 183 p.

MERY Louis, Histoire de Provence, Paris, Lecointe, libraire, Marseille, imprimerie militaire de Dufort cadet pour les t. I et II, imprimerie de Boulouch pour le t. III et IV, 4 vol., 1830-1837, en particulier t. IV, p. 319-340.

MERY Louis, Chroniques de Provence, Marseille, impr. des hoirs Feissat aîné et Demonchy, 1837-1839, 398 p.

MOREL Léon, La Provence illustrée, Carpentras, impr. de L. Devillario, deuxième édition, 1844, 438 p.

PAPON Jean-Pierre (abbé), Voyage de Provence, Paris, La Découverte, 1984 (1re éd. 1787), 301 p.

ROUX-ALPHERAN, François, Les rues d’Aix ou Recherches historiques sur l’ancienne capitale de Provence, Montpellier, Presses du Languedoc, réimpression de l’Éd. d’Aix, Aubin, 1846-1848, 2 t. en 1 vol., 547 p.

VERGE-FRANCESCHI Michel, Toulon port royal, 1481-1789, Paris, Tallandier, 2002, 329 p.

Villes et représentations urbaines dans l’Europe méditerranéenne (xvie-xviiie siècle), Mélanges offerts à Henri Michel, textes réunis par Joël Fouilleron & Roland Andréani, préface d’Emmanuel Le Roy Ladurie, Montpellier, Presses universitaires de la Méditerranée, 2011, 348 p.

VOVELLE Michel, « le xviiie siècle provençal », dans Histoire de la Provence, (Édouard Baratier, dir.), Toulouse, Privat, 1969, p. 343-395, en part. p. 365-375.

VOVELLE Michel, Les folies d’Aix ou la fin d’un monde, Pantin, Le temps des cerises, 2003, 286 p.

VOVELLE Michel « Du temps de la peste à l’ère des Lumières » par M. Vovelle et M. Cook, dans Histoire de Toulon, sous la direction de Maurice Agulhon, Privat, 1990, p. 113-164.

Littérature

Charles de Brosses et le voyage lettré au xviiie siècle, Actes du colloque de Dijon, 3-4 octobre 2002, textes rassemblés par Sylviane Leoni, Dijon, Éditions universitaires de Dijon, 2004, 162 p., « Écritures ».

GOULEMOT Jean-Marie, La Littérature des Lumières en toutes lettres, Paris, Bordas, 1989, 191 p.

GOULEMOT Jean-Marie, MAGNAN André, MASSEAU Didier, Inventaire Voltaire, Paris, Gallimard, Quarto, 1995, 1479 p.

GRELL Chantal, « Le tribunal de l’histoire », dans Le Dix-huitième siècle et l’antiquité en France, 1680-1789, Oxford, Voltaire foundation, 1995, t. II, p. 1067-1173.

Les Français vus par eux-mêmes. Le xviiie siècle. Anthologie des mémorialistes du xviiie siècle, Arnaud de Maurepas et Florent Brayard, Paris, Robert Laffont, 1996, 1392 p., « Bouquins ».

MARAIS Mathieu, Journal de Mathieu Marais sur la Régence et le règne de Louis XV (1715-1737), Paris, 1868, t. IV. Correspondance avec le Président Bouhier de 1724 à 1737, p. 201-326.

MERVAUD Christiane, « Voltaire, la tolérance et l’intolérable », Actes du colloque Voltaire, Nice, 3-4 février 1995, M.-H. Cotoni (dir.), CRLP, CID, Publications de la Faculté de Nice Sophia-Antipolis, p. 15-36.

PAUPER Jean, Les débauches d’un confesseur, roman historique anticlérical, Paris, P. Fort, librairie, 1899, 144 p.

POMEAU René, Voltaire en son temps, Paris, Fayard, Oxford, Voltaire Foundation, 1996, 2 volumes.

TAXIL Léo, Plus de cafards !, Paris, librairie anti-cléricale, 1880, 160 p.

TROUSSON Raymond, « Voltaire et le marquis d’Argens », Studi francesi, X, 29, 1966, p. 226-239.

Michelet

BARTHES Roland, « La sorcière », dans Essais critiques, Paris, Seuil, 1964, p. 118-128.

FAUQUET Éric, Michelet ou la gloire du professeur d’histoire, Paris, Cerf, 1990.

MICHELET Jules, Œuvres complètes, 40 vol., Paris, Flammarion, 1893-98.

MICHELET, Jules, Des jésuites, Paris, Hachette et Paulin, 1843, VII-294 p.

MICHELET Jules, Journal, t. III, 1861-1867, texte intégral établi et publié par Claude Digeon, Paris, 1976, 739 p.

MICHELET Jules, Correspondance générale, t. X, 1862-1865, Paris, Champion, 1999, 955 p.

MONOD Gabriel, La Vie et la pensée de Jules Michelet, Paris, Champion, 1923, 2 vol.

PETITIER Paule (dir.), La Sorcière de Jules Michelet. L’envers de l’histoire, Paris, Honoré Champion, 2004, 270 p.

VIALLANEIX Paul, Michelet, les travaux et les jours 1798-1874, Paris, Gallimard, 1998, 591 p.

Érotisme

ALEXANDRIAN, Histoire de la littérature érotique, Petite Bibliothèque Payot, 404 p.

ARON J.-P. et KEMPF R., Le pénis et la démoralisation de l’Occident, Mayenne, Grasset, 1978, 309 p., « Figures ».

BATAILLE Georges, L’érotisme. Œuvres complètes, T. X, Paris, Gallimard, 1987, 258 p.

BAUDRY Patrick, La pornographie et ses images, Paris, Armand Colin, 1997, 217 p.

BAUDRY Patrick, « Érotisme et pornographie », Dictionnaire mondial des images, Paris, Nouveau Monde, 2006, p. 339-342.

BOILEAU Abbé, Histoire des flagellants. Du bon et du mauvais usage de la flagellation chez les chrétiens, Grenoble, Jérôme Millon, 2001.

BOREL, Cent vignettes érotiques gravées par Elluin pour illustrer sept romans libertins du xviiie siècle, Paris, Images obliques, 1978, 139 p.

CHAPERON Sylvie, « Histoire contemporaine des sexualités : ébauche d’un bilan historiographique », Cahiers d’Histoire, 2001, n° 84, p. 6-22.

COOPER, Rév. Wm. M., pseudonyme, A History of the Rod in all countries from the earliest period to the present time, Londres, 1865 (âge victorien), chap. XV, « the celebrate case of Father Girard and Miss Cadière », p. 134-144, 544 p.

CORBIN Alain, L’harmonie des plaisirs. Les manières de jouir au siècle des Lumières à l’avènement de la sexologie, Paris, Perrin, 2007, 539 p.

Dictionnaire des œuvres érotiques, Paris, Robert Laffont, 2001, 520 p., « Bouquins ».

DÖPP Hans-Jurgen, Paris Éros, The imaginary museum of erotism, Parkstone Press Ltd, NewYork, 2004, 254 p.

DÖPP Hans-Jurgen, Le sadomasochisme. Des délices du fouet, Parkstone Press Ltd, New York, 2003, 95 p.

L’Enfer de la Bibliothèque Nationale. Œuvres anonymes du xviiie siècle, t. III, Fayard, 1986, 414 p.

FLANDRIN Jean-Louis, Les Amours paysannes. Amours et sexualités dans les campagnes de l’ancienne France, xvie-xixe siècle, Paris, Gallimard, 1981, 255 p.

GENAND Stéphanie, « Éros politique. Idéologies du corps à la fin de l’Ancien Régime », Dix-huitième siècle, Politiques et Cultures, 37, 2005, p. 577-597.

GENAND Stéphanie, Le libertinage et l’histoire. Politique de la séduction à la fin de l’Ancien Régime, Oxford, Voltaire foundation, 2005, 277 p.

GOULEMOT Jean-Marie, Ces livres qu’on ne lit que d’une main. Lectures et lecteurs de livres pornographiques au xviiie siècle, Paris, Minerve, 1994, 185 p.

GOULEMOT Jean-Marie, De l’obscène et de la pornographie comme objets d’études, Cahiers d’histoire culturelle, 5, Tours, Université de Tours, UFR de lettres, 1999, 64 p.

GOULEMOT Jean Marie, « Des mots et des images. L’illustration du livre pornographique, le cas de Thérèse philosophe », dans Érotisme et Pornographie, Revue de la Bibliothèque Nationale de France, n° 7, janvier 2001, p. 28-33.

LORULOT André, La flagellation et les perversions sexuelles. L’Amour, la Religion et le fouet, Herblay, « l’Idée libre », 1957, 320 p.

MARTIN Laurent, « Jalons pour une histoire culturelle de la pornographie en Occident », Le Temps des médias, n° 1, automne 2003, p. 10-30.

MUCHEMBLED Robert, L’orgasme et l’Occident. Une histoire du plaisir du xvie siècle à nos jours, Paris, Seuil, 2005, 382 p.

QUIGNARD Marie-Françoise et SECKEL Raymond-Josué, L’enfer de la Bibliothèque. Éros au secret, Paris, BnF, 2007, 460 p.

Romans libertins du xviiie siècle, présenté par Raymond Trousson, Robert Laffont, Paris, 1993, 1329 p.

PETIT Nicolas, « La Flagellation, un genre, un fonds », dans Érotisme et Pornographie, Revue de la Bibliothèque Nationale de France, n° 7, janvier 2001, p. 62-83.

PIA Pascal, Les livres de l’Enfer, Paris, Fayard, 1998, 887 p.

The Yellow Room and the Cadière Case, Bexhill-on-Sea, East Sussex, England, AKS Books, 2004, 112 p.

Thérèse Philosophe ou Mémoires pour servir à l’histoire du P. Dirrag et de Demoiselle Éradice, Saint-Étienne, Publications de l’Université de Saint-Étienne, 2000, 157 p., préface de François Moureau, p. 7-32.

L’affaire

ASTAING Antoine, « les feux éteints de l’amour ? Notes sur le procès du Père Girard et de la Cadière dans les mémoires du marquis d’Argens », Figures de justice. Études en l’honneur de J.-P. Royer, Centre d’histoire judiciaire de la faculté de droit de Lille, 2003.

BAUCHET Emmanuel, « Influence des estampes satiriques sur l’opinion publique naissante durant l’affaire Girard-Cadière », dans Ridiculosa, 6, Interconnexions entre textes et images satiriques, EIRIS, Brest, 1999.

BENOIT Patricia, Le Procès Girard-Cadière et l’opinion publique. Un événement provençal, 1731, mém. de maîtrise, (Philippe Joutard, dir.), Aix, 1982, 198 p.

CAROTENUTO Audrey, L’affaire Girard-Cadière, 1730-1731. Sa genèse d’après une source épistolaire, mém. de maîtrise (M. Pomponi, dir.), Nice, 2001, 183 p.

CHOUDHURY Mita, « Genre, religion et histoire de la culture politique et de la vie privée en France : le procès Girard-Cadière », dans Échelles de pouvoir, rapports de genre. Femmes, jésuites et modèle ignatien dans le long xixe s., textes réunis par Silvia Mostaccio, Marina Caffiero, Jan de Maeyer, Pierre-Antoine Fabre et Alessandro Serra, Louvain, Presses universitaires de Louvain, 2014, p. 27-45.

CHOUDHURY Mita, The Wanton Jesuit and the Wayward Saint. A Tale of sex, Religion, and Politics in Eighteenth-Century France, Penn State University Press, 2015.

COIRIER Hélène, L’affaire Girard-Cadière. Étude de mentalités collectives au xviiie siècle, mém. de maîtrise, (Michel Vovelle, dir.), Aix, 1969, 128 p.

DELAYEN Gaston, La sainte de M. de Toulon. Le Procès de la Cadière et du Père Girard et la grande querelle du Parlement de Provence, Paris, Collection littéraire Justitia, 1928, 223 p.

DENIEL-TERNANT Myriam, Les rapports entre la sexualité et le détachement religieux à travers le procès Girard/Cadière, Toulon-Aix, 1731, mém. de maîtrise, Monique Cottret (dir.), Paris X, 2002.

DENIEL-TERNANT Myriam, « Le père Girard, parangon de la déviance ecclésiastique », dans Normes et déviance, Monique Cottret (dir.), Paris, Éditions de Paris, 2007, p. 179-199.

DENIEL-TERNANT Myriam, « Le père Girard : condamnation et damnation populaire », dans Monique Cottret (dir.), Les damnés du ciel et de la terre, Pulim, 2010, p. 123-153.

DOUBLET Georges, « Le Procès de la Cadière et l’opinion publique en Provence, d’après une lettre inédite de Monseigneur Surian, évêque de Vence (octobre 1731) », dans Revue historique de Provence, Marseille, 1901, p. 137-145.

DUMOULIN Jacqueline, « L’affaire Cadière/Girard : la justice laïque prise en otage », dans Justice pénale et droit des clercs en Europe, xvie-xviiie siècles, Bernard Durand (dir.), Histoire de la justice, Lille, 2005, p. 209-229.

DURANTON Henri, « L’affaire Girard/La Cadière dans l’infidèle miroir des gazettes de 1731 », dans Les gazettes européennes de langue française (xviie-xviiie siècle), Publications de l’université de Saint-Étienne CNRS, 21-23 mai 1992, 349 p.

DURANTON Henri, « Ces Messieurs d’Aix dans la tourmente. Le parlement de Provence juge de l’affaire Girard-Cadière », dans Les parlementaires, les Lettres et l’Histoire, Pau, PUP, 2006.

GÉRARD Alain, Le Diable les emporte, Le Côteau, Horvath, 1994, 222 p.

GUIGNARD-VANUXEM Cécile et Paul Henry FLEUR, L’Odeur du Bûcher. L’Affaire de sorcellerie qui ébranla la Provence en 1731 », Le Coudray-Macouard, Cheminements, 2001, 418 p.

KREIZER Robert B., « Witchcraft and Ecclesiastical Politics in Early Eighteenth-Century Provence : “The Cadière-Girard Affair” », dans Studies on Voltaire and the Eighteenth Century Norwich, n° 192, 1980.

KREIZER, Robert B., « The Devils of Toulon : Demonic Possession and Religious Politics in Eighteenth-Century Provence” », dans Church, State and Society under the Bourbon Kings of France, ed. Richard M. Golden, Lawrence, KS, Coronado Press, 1982, p. 173-221.

KUZNICKI, Jason T., « Sorcery and publicity : the Cadière-Girard scandal of 1730-1731 », French History 21, 2007, 3, p. 289-312.

LAMOTTE Stéphane, « Du retentissement aux discours sur l’affaire du P. Girard et de la Cadière. Mémoires d’un scandale, scandales de la mémoire », mém. de maîtrise, Henri Michel (dir.), Montpellier III, 2005.

LAMOTTE Stéphane, « Du retentissement aux discours sur l’affaire du P. Girard et de la Cadière. Mémoires d’un scandale, scandales de la mémoire », Liame, Bulletin du Centre d’Histoire moderne et contemporaine de l’Europe méditerranéenne et de ses périphéries, 13, janvier-juin 2005, p. 211-213.

LAMOTTE Stéphane, « Le P. Girard et la Cadière dans la tourmente des pièces satiriques », Dix-huitième siècle, n° 39, 2007, p. 431-453.

LAMOTTE Stéphane, « L’iconographie dans l’affaire Girard-Cadière », Liame, Bulletin du Centre d’Histoire moderne et contemporaine de l’Europe méditerranéenne et de ses périphéries, 19, janvier-juin 2007, p. 79-109.

LAMOTTE Stéphane, « Voltaire, le jésuite et la pénitente », Cahiers Voltaire, 7, 2008, p. 22-39.

LAMOTTE Stéphane, « L’affaire Girard-Cadière (1731) : la caricature d’un jésuite et de sa pénitente », actes du colloque « Caricature et religion(s) », Brest 2007, EIRIS, dans Ridiculosa, 15, 2008, p. 191-206.

LAMOTTEStéphane, « Religion et circulation de l’information dans l’affaire Girard-Cadière, de 1728 à nos jours », dans Les religions et l’information, xvie-xxie siècles, Marc Agostino, François Cadilhon, Jean-Pierre Moisset et Éric Suire (dir.), Pessac, Presses universitaires de Bordeaux, 2011, p. 141-158.

LAMOTTE Stéphane, « Le fait divers dans la ville. Girard et la Cadière à Toulon », dans Villes et représentations urbaines dans l’Europe méditerranéenne (xvie-xviiie siècle), Mélanges offerts à Henri Michel, Montpellier, Presses universitaires de la Méditerranée, 2011, p. 79-95.

MADJARIAN Grégoire, La Passion de Marie Cadière, Paris, Ramsay, 1990, 310 p.

NEYTON André, L’affaire de la Belle Cadière, Toulon, Rencontres-CDO, théâtre, 2006, 69 p.

PARES A.-Jacques, Le Procès Girard-Cadière (Toulon, Aix… 1731), Bibliographie anecdotique (illustrée de huit gravures), par l’archiviste de la ville de Toulon, Marseille, au siège de l’institut historique de Provence, 1928, 151 p.

SOULHOL Bernard, La sainte du diable. Le scandale Girard-Cadière, Toulon et Aix, 1728-1731 (Le roman et l’Histoire), Toulon, Les Presses du Midi, 2006, 397 p.

© Presses universitaires de Provence, 2016

Licence OpenEdition Books

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search