Version classiqueVersion mobile

Les métaux précieux en Méditerranée médiévale

 | 
Nicolas Minvielle Larousse
, 
Marie-Christine Bailly-Maitre
, 
Giovanna Bianchi

Les espaces miniers méditerranéens

L’exploitation de l’or en Égypte au début de l’époque islamique

L’exemple de Samut

Julie Marchand, Thomas Faucher, Alexandre Rabot, Bérangère Redon et Florian Téreygeol

Résumé

Le district minier de Samut, dans le désert Oriental égyptien, fait l’objet d’opérations de prospection et de fouilles par la mission archéologique française du Désert Oriental (MAFDO) depuis 2013. Occupée à l’époque pharaonique, puis à l’époque hellénistique, la zone connait un regain d’intérêt au début de l’époque islamique. L’or filonien ainsi que l’or alluvionnaire y sont alors exploités.

Deux villages de cabanes, à Samut nord, dit Samut médiéval, et dans le wadi Kabb Abou Shigil, ont été plus précisément étudiés. Ces deux zones présentent toutes les opérations minéralurgiques : à la fois l’extraction du minerai sur filon, les différentes étapes de concassage, broyage et enfin le lavage du minerai. Le matériel céramique retrouvé est très pauvre, montrant clairement une occupation saisonnière et sporadique sans qu’il soit possible de mettre en évidence une hiérarchie dans l’organisation spatiale. La qualité de conservation de ces cabanes, des zones de travail, ainsi que tout l’outillage lithique préservé sur place, offrent un point de vue tout à fait exceptionnel sur l’exploitation de l’or aux premiers temps de l’Islam.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Introduction

La mission archéologique française du désert Oriental (MAFDO)1 avait pour objectif, lors de sa fondation en 1994 par Hélène Cuvigny, l’étude des fortins romains qui jalonnent la route menant du Nil à la mer Rouge2.

Depuis cette date, une douzaine de forts ont été fouillés, améliorant ainsi considérablement notre connaissance de l’occupation du désert à cette époque. En 2013, Bérangère Redon a repris la direction de la mission avec pour but l’étude de la même zone, mais à l’époque hellénistique (331- 30 av. J.-C.)3. L’intérêt d’une partie de l’équipe portant sur l’or, le choix du district minier de Samut a alors paru évident, puisque s’y situent à la fois un site de production de l’or et une forteresse, datés tous deux de l’époque ptolémaïque.

1. Samut, un district minier dans le désert Oriental d’Égypte

1.1 Les travaux de la mission française du désert Oriental

Le site de Samut se trouve au milieu du désert Oriental de l’Égypte, sur la voie antique qui menait d’Edfou ...

Auteurs

© Presses universitaires de Provence, 2019

Licence OpenEdition Books

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search