Version classiqueVersion mobile

Les métaux précieux en Méditerranée médiévale

 | 
Nicolas Minvielle Larousse
, 
Marie-Christine Bailly-Maitre
, 
Giovanna Bianchi

Les espaces miniers méditerranéens

The silver mines of Falset (Catalonia)

Development, regulation and organization in mid-14th century

Albert Martínez Elcacho

Résumé

En 1342, l’infant Pierre d’Aragon et d’Anjou, fils du roi Jean II d’Aragon, devint comte de Prades et seigneur de la Baronnie d’Entenca. Dans ce territoire, situé en Catalogne, se trouvait un espace ayant connu une très importante exploitation de plomb depuis des temps anciens. Cette zone minière incluait le territoire de trois villages: Molar, Bellmunt et Falset. En dépit de l’importance et la richesse des minerais de plomb dans ce district, le nouveau comte Pierre s’est focalisé sur les mines d’argent et, peu après, de nouveaux minerais d’argent furent découverts à Falset.

Le comte Pierre de Prades (1342-1358) a émis des lois spécifiques aux mines d’argent en 1344, afin de gérer et de tirer profit de l’exploitation de l’argent et des autres métaux. Ce premier règlement a été modifié et amendé en 1348 et 1352. Par conséquent, le comte Pierre de Prades promulga trois règlements différents en quelques années.

Les ordonnances pour les mines d’argent (1344, 1348 et 1352) ont établi une structure claire et une organisation bien définie, qui reposaient sur certains employés spécifiques travaillant pour le comte: un administrateur, un administrateur adjoint, un essayeur, un raffineur et un notaire. Tous avaient des rôles et des fonctions définies pour gérer, contrôler et enregistrer la production d’argent. En outre, l’argent (soit le minerai, soit le métal) devait être partagé entre le comte et les mineurs qui avaient découvert le minerai selon un système et des pourcentages fondés sur la qualité des minerais.

En outre, le comte Pierre a demandé de l’aide à Iglesias (Sardaigne), qui était alors l’une des régions minières les plus importantes d’Europe, afin de renforcer et de développer l’exploitation de l’argent dans son domaine, en Catalogne. Ainsi, des mineurs et des techniciens sardes travaillaient à Falset depuis des années. En 1348, par exemple, deux des postes les plus importants dans l’industrie des mines d’argent de Falset ont été effectués par des hommes qui venaient de cette île.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Introduction

In Medieval times, the district of Molar, Bellmunt and Falset (three villages in nowadays Tarragona province, Catalonia) was an important mining zone in southern Europe. Silver, copper and lead had been exploited there since Prehistory1. In fact, this mining area has been specially known throughout history because of its galena; for example, it was exported abroad during the Muslim period, which developed between 8th and 12th centuries in the Iberian Peninsula2. In mid- 14th century, the main metal production continued to be based on lead. In fact, “lead from Falset” was appreciated and commercialised internationally those days3. Nevertheless, a boom of silver exploitation took place here from 1342 on.

That year, infante Peter of Aragon and Anjou, who was son of King James II of Aragon, became the count of Prades and lord of the barony of Entença4. He settled in the castle of Falset, which was the main city inside this dominion. Despite the importance and richness of le...

Auteur

Universitat de Lleida (UdL)
Albert.martinez@historia.udl.cat

© Presses universitaires de Provence, 2019

Licence OpenEdition Books

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search