Version classiqueVersion mobile

Les métaux précieux en Méditerranée médiévale

 | 
Nicolas Minvielle Larousse
, 
Marie-Christine Bailly-Maitre
, 
Giovanna Bianchi

Les espaces miniers méditerranéens

Le district minier des Collines Métallifères (Toscane, Italie) durant la période médiévale

L’exploitation des ressources et les implications politiques et économiques

Giovanna Bianchi et Luisa Dallai

Résumé

Le district des Collines Métallifères est situé en Toscane occidentale (Italie) qui s’étend de l’arrière-pays à la côte Tyrrhénienne. Durant les vingt dernières années, ce territoire a été étudié par l’Université de Sienne, sous la direction de Ricardo Francovich.

À la suite de ces recherches, bien connues et pionnières principalement concentrées sur le bas Moyen Âge, les nouvelles études menées depuis ces dix dernières années ont pour objectif de reconstruire minutieusement les formes de peuplement et l’exploitation des ressources sur le temps long, du haut au bas Moyen Âge. Durant cette période, une attention particulière a été réservée à l’étude de l’exploitation des minerais sulfurés polymétalliques.

Dans cette communication, notre objectif est d’analyser les stratégies politiques menées par les pouvoirs publics et privés qui étaient en charge de ces exploitations, sur la base de récentes données archéologiques et historiques. Ces stratégies seront analysées à partir des politiques économiques et commerciales engagées sur des échelles locales et territoriales plus larges, dans le contexte historique des VIIe-XIIIe siècles.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Introduction (Giovanna Bianchi, Luisa Dallai)

En Italie, l’étude des activités minières et de la production métallurgique au Moyen Âge est un sujet de recherche peu exploré. Dans le cadre de ces recherches, le « cas toscan », qui constitue l’objet de cette contribution, représente un exemple unique par la quantité et la qualité des travaux archéologiques réalisés1.

Elles ont tout particulièrement porté sur le territoire compris entre le centre et le sud de la Toscane, à savoir la région des Collines Métallifères. Quant aux sites de l’île d’Elbe, du Mont Amiata et des Alpes apuanes, tout aussi riches en ressources minières, ils ont également fait l’objet d’études, mais attendent encore la mise en place de recherches complètes et de plus grande envergure2.

La région des Collines Métallifères s’étend de la côte de la haute Maremme jusqu’aux reliefs montagneux de l’hinterland. Cette zone a revêtu, dès le début de la Protohistoire, une grande importance historique pour les activités mini...

© Presses universitaires de Provence, 2019

Licence OpenEdition Books

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search