Version classiqueVersion mobile

Le Verduron, un établissement gaulois aux portes de Marseille grecque

 | 
Loup Bernard

Chapitre n° 3. Description des pièces

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Après cette présentation générale de l’implantation du site et des circulations, étudions à présent le contenu des 38 cellules que nous avons pu fouiller ou reprendre. Au total, seize pièces étaient sévèrement érodées, sept présentaient des lambeaux de couches, cinq autres semblaient déjà avoir été nettoyées. Dix étaient intactes, à peine érodées dans le sens de la pente. Seules ces dernières seront décrites intégralement ici ; les autres feront l’objet d’une présentation sommaire insistant sur les éléments que la fouille a permis de comprendre1.

Afin de procéder à une présentation du site d’est en ouest, je traiterai ici des Zones 2, 5, 6 puis 42. Chaque zone sera décrite en fonction de son état de conservation, des mobiliers mis au jour en contexte, des élévations, structures et altitudes observées.

Chacune des 38 pièces de l’espace trapézoïdal est d’une surface moyenne de 14,76 m2, les variations des cotes intérieures sont minimes : les pièces font entre 3,80 m et 4,20 m de long et...

© Presses universitaires de Provence, 2020

Licence OpenEdition Books

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search