Version classiqueVersion mobile

Le Verduron, un établissement gaulois aux portes de Marseille grecque

 | 
Loup Bernard

Préface

Dominique Garcia

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

La monographie du site provençal du Verduron, par Loup Bernard et son équipe, était attendue tant des protohistoriens méridionaux que des spécialistes de l’Europe celtique ou de la colonisation grecque voire de la romanisation des Gaules. En effet, même s’il n’y a pas un idéal-type, au sens webérien du terme, de l’habitat protohistorique en Celtique méditerranéenne, le gisement du Verduron est un cas unique parmi les centaines de sites connus et les dizaines partiellement fouillés depuis un siècle.

Son emplacement et sa localisation, aux portes de Massalia sont originaux : il domine la rade de la colonie phocéenne et, de ce site, les remparts de la ville grecque étaient visibles, à tel point qu’un de ses habitants a pu graver sur un bloc un tronçon de sa courtine et une tour couronnée de ses caractéristiques merlons. La chronologie de l’occupation est calée sur la fin du IIIe s. av. J.-C. ; elle est donc extrêmement courte et n’a probablement pas duré plus d’une génération. Ici, pas ...

© Presses universitaires de Provence, 2020

Licence OpenEdition Books

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search