Version classiqueVersion mobile

Le village de la Capelière en Camargue

 | 
Corinne Landuré
, 
Patrice Arcelin
, 
Gilles Arnaud-Fasseta

Table des matières

Xavier Delestre

Préface

Le choix du site et son approche

Corinne Landuré, Patrice Arcelin et Gilles Arnaud-Fassetta

Le choix du site et son approche

1. Un programme pluridisciplinaire
2. L’occupation de la Camargue dans l’Antiquité
3. Le cadre de l’enquête archéologique
4. Les limites de l’investigation
5. Les objectifs et les méthodes de travail
6. Périodisation des découvertes
Période 1 (500-175 av. n. è.)
Période 2 (175-100 av. n. è.)
Période 3 (100-15 av. n. è.)
Période 4 (15 av. n. è.-60 de n. è.)
Période 5 (Ve-VIe s. de n. è.)
Période 6 (époques médiévale et moderne)

Les habitats au fil des siècles

Corinne Landuré, Anne-Marie D’Ovidio et Philippe Bromblet

Les habitats au fil des siècles

1. La période 1 (500-175 av. n. è.)
1.1. La phase 1a (500-475)
• La zone 2
1.2. La phase 1b (475-425)
• La zone 2
• La zone 8
1.3. La phase 1c (425-400)
• La zone 2
• La zone 8
1.4. La phase 1d (400-325)
• La zone 2
• La zone 8
1.5. La phase 1e (325-225)
• La zone 2
• La zone 8
• Le secteur 8 C
1.6. La phase 1f (225-175)
2. La période 2 (175-100 av. n. è.)
2.1. La phase 2a (175-150)
• La zone 2
• La zone 8
2.2. La phase 2b (150-125)
2.3. La phase 2c (125-100)
• La zone 2
• La zone 8
3. La période 3 (100-15 av. n. è.)
3.1. La phase 3a (100-75)
• La zone 2
3.2. La phase 3b (75-40)
• La zone 1
• La zone 7
3.3. La phase 3c (40-15)
4. La période 4 (15 av. n. è.-60 de n. è.)
4.1. La phase 4a (15 av.-50 de n. è.)
• La zone 1
• La zone 7
4.2. La phase 4b (50-60 de n. è.)
5. La période 5 (Ve-VIe s. de n. è.)
• La zone 2
• La zone 8
6. La période 6 (moderne et contemporaine)
7. Annexe - Analyse des fragments d’enduit découverts sur le site
7.1. Répartition spatiale et chronologique
7.2. Méthodes d’analyses
7.3. Résultats des analyses
7.3.1. Les mortiers et enduits peints tendres et perméables, composés de terres, chaux, sable et un peu de tuileau
7.3.2. Les enduits durs à base de chaux, sable, terre argileuse, tuileau, avec matrice friable
7.3.3. Les enduits/bétons très durs, à base de chaux, tuileau et sable (groupe E)
7.4. Synthèse et conclusion

Hydrogéomorphologie du site, paléoenvironnements et dynamique alluviale

Gilles Arnaud-Fassetta, Bertille Crichton, Marion Siboni et al.

Hydrogéomorphologie du site, paléoenvironnements et dynamique alluviale

1. Les modalités de l’analyse du site
2. Les données stratigraphiques et paléobiologiques
2.1. Analyse systémique des paléoenvironnements
Système 1 (ante XVIIe-XVe s. av. n. è.)
Système 2 (XVe-Ier s. av. n. è.)
Système 3 (seconde moitié du Ier s. av. n. è.-milieu du Ier s. de n. è.)
Système 4 (post milieu du Ier s. de n. è.)
2.2. Approfondissements paléoécologiques
2.2.1. Analyse micropaléontologique
2.2.2. Données palynologiques
2.2.3. Sismicité
3. Synthèse paléoenvironnementale

Les mobiliers archéologiques

Patrice Arcelin et Yvon Lemoine

Mobiliers céramiques des périodes 1 à 4

1. Les populations céramiques : méthodes et protocole de travail
1.1. Le phasage analytique du site et les populations céramiques
1.2. Méthodes et normes mises en œuvre
1.3. Le phasage d’analyse et les inventaires catégoriels généraux
• La vaisselle
• Les amphores
• Les doliums
• Les objets céramiques
2. La vaisselle
2.1. Les productions de la basse vallée du Rhône
2.1.1. Les céramiques non tournées régionales (« CNT-PRO »)
2.1.2. Les céramiques non tournées des Ateliers des Alpilles (« CNT-ALP »)
2.1.3. Les céramiques tournées fines d’Arles à pâte calcaire (« CTF-Arles »)
2.1.4. Les céramiques communes tournées d’Arles (« CCT-Arles »)
2.1.5. Les céramiques romaines communes tournées à pâte kaolinitique (« CCT-KAOL »)
2.1.6. Les céramiques romaines communes tournées à pâte grise fine (« CCT-Grise fine »)
2.1.7. Les céramiques romaines non tournées du Nord Vaucluse ? (« CNT-nord Vaucluse »)
2.1.8. Les autres céramiques romaines communes tournées (« CCT-GR »)
2.2. Les productions de Marseille et de sa région littorale
2.2.1. Les céramiques non tournées des rives de l’étang de Berre (« CNT-BER »)
2.2.2. Les céramiques non tournées de la proche région de Marseille (« CNT-MAS »)
2.2.3. Les céramiques non tournées du littoral varois (« CNT-VAR »)
2.2.4. Les céramiques tournées fines à pâte calcaire (« CTF-MAS » et « CTF-REC »)
2.2.5. Les autres céramiques tournées fines à pâte calcaire (« CTF-Ps. Attique »)
2.2.6. Les céramiques tournées grises monochromes ou peintes (« CTF-Grise mono »)
2.2.7. Les céramiques communes tournées (« CCT-MAS » et « CCT-REC »)
2.3. Les productions méditerranéennes tournées
2.3.1. Les céramiques de la Grèce et de la Grande Grèce
2.3.2. Les céramiques de l’Italie
2.3.3. Les céramiques ibériques et puniques
2.3.4. Les céramiques de la Gaule du Sud
3. Les amphores
3.1. Les productions de la basse vallée du Rhône
3.2. Les productions de Marseille et de sa région littorale
3.2.1. Les amphores massaliètes primitives (« ionio-massaliètes »)
3.2.2. Les amphores massaliètes à pâte micacée (« massaliètes micacées », « massaliètes impériales micacées »)
3.2.3. Les amphores de la région de Marseille, non micacées (« gauloises non micacées »)
3.3. Les amphores du monde grec
3.3.1. Les productions grecques orientales (« Méditerranée orientale »)
3.3.2. Les productions magno-grecques (« magno-grecques »)
3.4. Les amphores de la péninsule Italique
3.4.1. Les productions étrusques (« étrusques »)
3.4.2. Les productions italiques de la côte tyrrhénienne (« italiques »)
3.4.3. Les productions italiques de la côte adriatique (« adriatiques »)
3.5. Les amphores de tradition phénico-punique
3.5.1. Les productions de types puniques (« tradition punique »)
3.5.2. Les productions de la péninsule Ibérique (« ibériques »)
3.5.3. Les productions de Tripolitaine (« tripolitaines »)
3.6. Les amphores de Tarraconnaise
4. Les doliums
4.1. Les productions rhodaniennes
4.2. Les productions de Marseille
4.3. Les importations ou productions régionales peu déterminées
5. Les objets céramiques
5.1. Objets de l’artisanat, de la chasse ou de la guerre
5.2. Objets à vocation domestique
6. Bilan sur le mobilier céramique des périodes 1 À 4 (500 av. n. è.-60 de n. è.)
6.1. Les données de l’analyse et leur répartition chronologique
6.2. Les caractères spécifiques des deux premières étapes du village
6.2.1. La vaisselle utilisée
6.2.2. Les amphores présentes
6.2.3. Les grands récipients de stockage ou doliums
6.3. L’évolution socio-culturelle du village jusqu’à sa désertion
Guillaume Duperron

Mobiliers céramiques de l’Antiquité tardive (période 5)

1. Le site et ses mobiliers céramiques
Benjamin Girard et Gisèle Gentric

Mobiliers métalliques des périodes 1 à 5

1. Présentation générale du corpus
1.1. Données globales
1.2. Conservation et fragmentation
1.3. Contextes et provenances
2. Les mobiliers du second âge du Fer
2.1. Période 1 (-475/-225)
2.2. Période 2 (-175/-100)
3. Les mobiliers de la fin de l’âge du Fer et du Haut-Empire
3.1. Période 3 (-100/-15)
3.2. Période 4 (-15/+60)
4. Les mobiliers de l’Antiquité tardive
5. Les mobiliers hors stratigraphie
6. Analyse et interprétation du mobilier métallique
6.1. Matériaux, activités et faciès
6.2. Un poids en plomb provenant de Marseille au IIIe s. av. n. è.?
6.3. Un propriétaire de fort statut au Ier s. av. n. è.?

Environnement et pratiques vivrières

Vianney Forest

Étude archéozoologique (ostéologie, conchyliologie)

1. Introduction générale
2. Le site de la Capelière
2.1. Le matériel
2.2. Les résultats
2.2.1. Les ostéorestes
2.2.2. Les conchyliorestes
2.3. Interprétations
2.3.1. Taphonomie post-dépositionnelle
2.3.2. Nature des restes
2.3.3. Vestiges fauniques et alimentation carnée
2.3.4. Restes osseux et boucherie
2.3.5. Restes osseux et élevage
2.3.6. Restes osseux, chasse, pêche et paléoenvironnement
2.3.7. Vestiges fauniques et statut social des consommateurs
3. Le site de la Capelière dans l’île de Camargue : deuxième synthèse diachronique
3.1. Les résultats
3.1.1. Les ostéorestes
3.1.2. Les conchyliorestes
3.2. Interprétations
3.2.1. Consommation non alimentaire des os ou des coquilles
3.2.2. L’alimentation carnée
3.2.3. L’élevage
3.2.4. La capture des animaux vivants : chasse et pêche
4. Conclusion générale
Myriam Sternberg

Une activité de pêche ciblée du Ve s. av. n. è. à l’Antiquité tardive : le témoignage de l’archéo-ichtyofaune

1. Une situation géographique favorable à la pêche
2. Étudier l’activité de pêche des communautés anciennes : un indispensable travail d’échantillonnage sur le terrain
2.1. Principes de l’échantillonnage
2.2. Pratique d’échantillonnage à la Capelière
2.3. Traitement des échantillons
3. Contextes archéologiques des échantillons étudiés : analyse et caractéristiques
3.1. La période 1 (Ve s. au IIIe s. av. n. è.)
3.1.1. Les contextes archéologiques du Ve s. av. n. è. (phases 1a, 1b, 1c)
3.1.2. Les contextes archéologiques du IVe et de la première moitié du IIIe s. av. n. è. (phases 1d, 1e et 1f)
3.2. La période 2 (IIe s. av. n. è. : phases 2a, 2b, 2c)
3.3. La période 3 (Ier s. av. n. è. : phases 3a, 3b, 3c)
3.4. La période 4 (fin du Ier s. av. n. è.-milieu du Ier s. de n. è. : phases 4a et 4b)
3.4.1. La phase 4a (-15/+50)
3.4.2. La phase 4b (+50/60)
3.5. La période 5 (Ve -VIe s. de n. è.)
4. Méthodes d’étude : classement des restes, identification spécifique et unités de dénombrement
5. État de conservation des restes
6. Profil de l’échantillon en termes de parties anatomiques
7. Disparité de la richesse en ichtyofaune au cours des différentes phases d’occupation : un indice de l’importance de la pêche ?
7.1. L’indice de densité
7.2. Le nombre de restes recueillis (NRR) et le poids des fosses ou dépotoirs
8. Les espèces exploitées par les communautés de la Capelière
8.1. Les migrateurs amphibiotiques
• L’anguille européenne, Anguilla anguilla L.
• L’esturgeon, Acipenser sturio L.
• L’alose, Alosa fallax
8.2. Les espèces dulçaquicoles
• Les Cyprinidés
• Le brochet, Esox lucius L.
8.3. Espèces marines susceptibles de fréquenter les lagunes, les estuaires et les marais
• Le loup, Dicentrarchus labrax L.
• La daurade, Sparus aurata L.
• Les Sparidés
• Les Mugilidés
• Le turbot, Psetta maxima (L.)
8.4. Les espèces marines sédentaires et les petits migrateurs pélagiques marins
• Le maquereau, Scomber scombrus L.
9. Résultats des analyses : proportion des restes par taxon
10. Les milieux susceptibles d’être exploités
10.1. Structures des populations ichtyologiques du bas Rhône et du delta : les données des inventaires d’époques moderne et contemporaine
10.2. Structure des populations icthyologiques de lagune
10.3. La structure ichtyologique des données de la Capelière
10.4. Prédation aléatoire ou pêche sélective à la Capelière ?
11. Prédominance de vertèbres d’anguilles : nombre minimal d’individus et estimation de taille
11.1. Difficultés d’application au matériel archéologique
11.2. Méthodes appliquées pour l’estimation des tailles et estimation d’un NMI
11.3. Résultats : tailles estimées par phase d’occupation et observations
12. Quelles techniques pour capturer l’anguille ?
13. Archéologie et saison de pêche
14. L’anguille dans l’économie halieutique des Ve s. et IVe s. av. n. è. et du changement d’ère : comparaisons
• Le Ve s. av. n. è.
• La première moitié du IVe s. av. n. è.
• La seconde moitié du IVe s. av. n. è.
• Du Ier s. av. n. è. au Ier s. de n. è.
15. Importance socio-économique de l’anguille : enquête dans la littérature
16. Traiter l’anguille pour la conserver et l’échanger ?
17. Conclusions
Lucie Chabal

Étude anthracologique de la Capelière et synthèse sur l’histoire des boisements de Camargue, de l’âge du Fer au début du Moyen Âge

1. Le cadre de l’étude anthracologique
2. Méthode : l’anthracologie
3. Les boisements naturels actuels de Camargue
4. État des lieux de l’histoire holocène de la végétation ligneuse en Camargue
4.1. Une vallée évoluant vers un delta : les acquis de la palynologie
4.2. Diversité des ligneux dans l’Antiquité et au Moyen Âge : les acquis de l’anthracologie
4.2.1. Sondages géoarchéologiques du Rhône de Saint-Ferréol : le Carrelet (Les Saintes-Maries-de-la-Mer) et Cabassole (Arles)
4.2.2. Une occupation médiévale sur la marge Nord de la Camargue : Augery de Corrèges (Arles)
4.2.3. Un habitat du Ier s. av. n. è. : le Grand Parc (Arles)
4.2.4. Une occupation des Ve-VIe s. de n. è. proche du littoral de la Camargue orientale : la montille d’Ulmet (Arles)
5. Étude anthracologique de la Capelière
5.1. Cadre géographique du site
5.2. Les prélèvements anthracologiques
5.3. Résultats
5.3.1. La flore ligneuse identifiée à la Capelière
5.3.2. Les boisements exploités à la Capelière : analyse diachronique des résultats
6. La Capelière dans le contexte paléoécologique de la Camargue
6.1. Coup d’œil sur la Camargue occidentale : études anthracologiques inédites de Cabassole, le Carrelet, Mornès et les Combettes
6.2. Discussion : les forêts de Camargue dans l’Antiquité
6.2.1. Des variations spatiales et diachroniques
6.2.2. La ripisylve
6.2.3. La forêt alluviale
6.2.4. Le tamaris et le pin pignon
6.2.5. Le genévrier
6.2.6. La chênaie
6.2.7. Les sansouïres et milieux saumâtres
6.2.8. Les arbres fruitiers
6.2.9. Les taxons médio-européens
7. Conclusions
Ramon Buxó

Agriculture et alimentation végétale : données carpologiques

1. Présentation
2. Matériel et méthodes
3. Le spectre végétal
3.1. Les plantes attestées
3.1.1. Les céréales
3.1.2. Les légumineuses
3.1.3. Les fruitiers
3.1.4. Les plantes sauvages
4. Pratiques agricoles et terroirs exploités
5. Conclusions

Dynamique évolutive et fonctionnelle de ce village camarguais

Corinne Landuré, Patrice Arcelin et Gilles Arnaud-Fassetta

Dynamique évolutive et fonctionnelle de ce village camarguais

1. L’approche pluridisplinaire au cœur de la dialectique Sociétés/Milieu deltaïque
2. Un contexte environnemental instable et un risque fluvial permanent
3. Implantations, spécificités et essais d’interprétation des habitats de la Capelière
3.1. La recherche constante des points hauts
3.2. La période 1 du site, entre 490 et 225 av. n. è.
3.3. La période 2 du site, entre 175 et 100 av. n. è.
3.4. La période 3 du site, entre 100 et 40 av. n. è.
3.5. La période 4 du site, entre 15 av. et 60 de n. è.
3.6. La période 5 du site, Ve et VIe s. de n. è.
 
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search