Version classiqueVersion mobile

Sarta Tecta

 | 
Charles Davoine
, 
Maxime L’Héritier
, 
Ambre Péron d’Harcourt

De la pratique à l’idéologie. Entretien et restauration d’ensembles architecturaux

Le chantier de reconstruction de la casa dei Mosaici geometrici à Pompéi

La préservation « idéologique » d’une maison à plan canonique ?

Sandra Zanella

Résumé

À travers l’analyse du chantier de construction/reconstruction de la casa dei Mosaici geometrici à Pompéi, cet article interroge les aspects techniques qui relèvent de la sphère de l’art de bâtir dans une ville comme Pompéi, confrontée à de fréquents tremblements de terre. Cette situation de chantier permanent a amené les maçons vers un emploi raisonné des matériaux et des techniques de construction. Ces questions permettent également d’appréhender la place que cet édifice devait occuper dans la société pompéienne des années 70 de notre ère. L’attention apportée aux structures bâties ne peut pas être dissociée des formes planimétriques. Le choix précis de reproduire une maison à plan canonique, en respectant presque à la lettre les vestiges bâtis plus de deux siècles auparavant, doit être rapporté à une dimension « idéologique ». Par l’étude du chantier de la casa dei Mosaici geometrici, cet article cherche à comprendre la perpétuation d’un tel schéma planimétrique en interrogeant les structures dans leur contexte historique et social.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

La casa dei Mosaici geometrici (VIII 2, 14-16) se situe dans le centre civique de Pompéi, en contact direct avec le forum et la basilique, au nord, avec le temple de Vénus à l’ouest et avec les terme del Sarno au sud-est (fig. 1)1. En dépit de la marginalisation moderne dont la zone fait l’objet en raison de son état de conservation, elle était, pendant l’Antiquité, au cœur de la ville2. Cette maison avait en effet un rôle de charnière entre l’intérieur de la ville, le forum et les édifices à proximité, et l’extérieur, le port et les horrea de la ville situés en contrebas. Sa position assurément privilégiée est soulignée davantage par la connexion directe entre le forum et la maison même, assurée par un tronçon d’une ancienne route, le vicolo del Foro. Ce reliquat viaire est à prendre en haute considération pour la compréhension du rôle de ces maisons dans le tissu urbain : il représente le seul exemple d’accès direct d’une maison à la place du forum.

En 79 apr. J.-C., la casa dei Mo...

© Presses universitaires de Provence, 2019

Licence OpenEdition Books

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search