Version classiqueVersion mobile

Sarta Tecta

 | 
Charles Davoine
, 
Maxime L’Héritier
, 
Ambre Péron d’Harcourt

L’entretien en pratique. Aspects techniques et prévision des dégradations

Les constructions en tuf jaune dans la Campanie romaine

Usages et modalités d’entretien

Hélène Dessales

Résumé

L’usage du tuf jaune, très diffusé dans les constructions de la Campanie, incite à s’interroger sur la démarche prospective que, dès l’Antiquité, les bâtisseurs et utilisateurs ont pu adopter face ce matériau particulièrement sensible à l’érosion. Le croisement des données textuelles et archéologiques met en évidence la transmission de savoirs sur la vulnérabilité des roches à l’époque romaine. Les facilités d’extraction, de taille et de mise en œuvre du tuf jaune sont contrebalancées par d’importantes opérations de prévention et d’entretien, des travaux de gros œuvre initiaux (fondations, association avec d’autres matériaux) à la finition d’un bâtiment, seul un enduit protecteur pouvant assurer au mur sa longévité. Cette analyse de cas révèle combien la pérennité d’une architecture repose sur la mobilisation de savoirs professionnels distincts et l’association de dispositifs techniques complexes, de la fondation d’un mur à son revêtement.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

La città è gialla. Dal tufo affiora il fondo paglia che non si lascia rivestire a lungo. Bagnalo pure prima di applicarci a cazzuolate intonaci, sbrùfalo a dovere schizzandolo a cemento fitto, ma poi stattene certo che i suoi pori larghi cercheranno da sotto la luce, fino a ottenerla. Perché l’intonaco si screpola, si crepa, si distacca, non ce la può fare a costrigerlo dentro una camicia di forza.
Il tufo è morbido, lo puoi pure segare, ma non lo puoi tenere prigionero. Tanto s’aggiusta e torce finché non spacca e si riaffaccia. Come si può essere tufo a sud e non affacciarsi, da scogliere e balconi ?
Erri de Luca, Tufo, Naples, 2014, 43.

Les modalités d’entretien et de conservation des bâtiments suscitent un riche questionnement, qui n’a guère été abordé pour l’Antiquité romaine. Il implique de s’interroger à la fois sur les dispositifs techniques mis en place, mais aussi sur la démarche prospective que constructeurs et utilisateurs pouvaient adopter sur la longue durée face aux édif...

Le texte et les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont sous Licence OpenEdition Books, sauf mention contraire.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search