Version classiqueVersion mobile

Banquets et manières de table au Moyen Âge

Belles manières et belles tables

La vue et les mangeurs : couleurs et simulacres dans la cuisine médiévale

Mireille Vincent-Cassy

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

M'intéressant au péché de gourmandise en France à la fin du Moyen âge, j'ai été frappée par la dénonciation, dès la deuxième moitié du xiv° siècle, d'un nouveau plaisir coupable des mangeurs qui auraient recherché, selon les moralistes, des plats agréables à regarder et colorés. Comme Froissait date cette nouvelle mode des années 1340, j'ai songé à étudier les recettes de la "nouvelle cuisine" du xiv° siècle pour comprendre pourquoi il est plus souvent reproché aux gourmands de rechercher le plaisir de la vue des mets plutôt que les délices de leurs saveurs. Ne peut-on cerner par l'étude des mots et du texte de ces ouvrages de cuisine une conception spécifique au xiv° du plaisir alimentaire ? Au delà de ces descriptions, ne peut-on tenter une physiologie du goût des hommes de la fin du Moyen-Age ?

Toutes les recherches faites sur la cuisine médiévale privilégient, consciemment ou inconsciemment, l'aspet savoureux des nourritures et la satisfaction des papilles gustatives1. Certes l'e...

© Presses universitaires de Provence, 1996

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search