Desktop versionMobile version

La digression dans la littérature et l’art du Moyen Âge

 | 
Chantal Connochie-Bourgne

Avant-propos

Chantal Connochie-Bourgne

The HTML, PDF, ePub formats of this book are available to the users of libraries and institutions subscribing to the OpenEdition Freemium program for Books. The book can also be purchased on the sites of partner bookstores, in PDF and ePub formats, if the publisher has opted for commercial distribution. If a print edition of the book is available, links to bookstores will be displayed on this page.

Excerpt

Étudier la digression dans la littérature médiévale constituait une sorte de défi qu’ont relevé les auteurs des trente et une communications (et contributions aixoises) réunies dans ce volume. Il ne s’agissait ni de condamner ces excursus (au nom d’une « matière » unie et continue qu’ils ne devraient ni surcharger ni fragmenter) ni d’en faire l’éloge (en célébrant l’apparence touffue, bigarrée, de certains textes).

De nombreuses questions se posent d’emblée. Afin de cerner les limites de ce que les lecteurs modernes que nous sommes sont tentés de nommer « digression », afin donc de l’identifier, il importe d’éviter d’abord et autant que faire se peut une approche anachronique. Ainsi ont été interrogées les réflexions léguées par les textes théoriques médiévaux, qui permettent de comprendre ce qui a pu être conçu ou senti comme digressif au sein d’une œuvre. Les Artes poeticae écrits à la fin du xiie siècle et au début du xiiie, tout en s’inscrivant dans la suite des anciens traités l...

© Presses universitaires de Provence, 2005

Terms of use: http://www.openedition.org/6540

This digital publication is the result of automatic optical character recognition.
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search