Version classiqueVersion mobile

Entre l’école et l’entreprise, la discrimination en stage

 | 
Fabrice Dhume-Sonzogni

Bibliographie

Texte intégral

ACHARD P., VARRO G., LEIMDORFER F., POUDER M.-C. (1992), « Quand des enfants migrants se traitent d’"arabe" dans une classe primaire », Revue européenne des migrations internationales, vol. 8, n° 2, p. 191-209.

AGAMBEN G. (2007), Qu’est-ce qu’un dispositif ?, Paris, Rivages poche.

AKERS-PORRINI R., ZIROTTI J.-P. (1992), « Élèves « français » et « maghrébins ». Un rapport différent à l’orientation scolaire », Migrants-Formation, n° 89, p. 45-57.

AKKARI A. (2001), « Les jeunes d’origine maghrébine en France : les limites de l’intégration par l’école », Esprit critique, n° 8. [En ligne] URL : http://www.espritcritique.fr/0308/article1.html

AMIGUES R., BONNIOL J.-J., CAVERNI J.-P. (1975), « Les comportements d’évaluation dans les systèmes éducatifs. Influence d’une catégorisation ethnique sur la notation de productions scolaires », International journal of psychology, 10, n° 2, p. 135-145.

AMIN A., POUSSIN M., MARTINEZ F. (2008), « Le rôle du sentiment d’exclusion et des perceptions de la société dans le processus d’identification chez les jeunes Français issus de l’immigration », Cahiers Internationaux de Psychologie Sociale, n° 80, p. 21-32.

ANDERSON B., (2006) L’Imaginaire national. Réflexions sur l’origine et l’essor du nationalisme, Paris, La Découverte, coll. « Poche ».

AUDARD C., dir., (1993), Le Respect. De l’estime à la déférence : une question de limite, Paris, Autrement n° 10.

AZEMA C. (2002), Favoriser la réussite de tous, Conseil économique et social, Paris, La Documentation française, 2002.

AZEMAR J. (2000), Jeunes en errance, vers une professionnalité de la rencontre, Montpellier, Note de l’ISCRA, n° 3, consultable sur : www.iscra.org.

BACHIRI D. (2006), « Alternatives à la fabrication des apartheids ethniques : déscolarisation et discriminations dans les « niches ethniques »», Relief, CEREQ, p. 63-73.

BARBIER G., (2005) « Les professionnels retournent au lycée », La liberté de l’Est, 8 décembre.

BARTH F. (1995), « Les groupes ethniques et leurs frontières », in POUTIGNAT P., STREIFF-FÉNART J., Théories de l’ethnicité, Paris, Puf, p. 203-249.

BARTHON C. (1998), « La ségrégation comme processus dans l’école et dans la ville », Revue européenne des migrations internationales, vol. 14, n° 1, p. 93-103.

BATAILLE P. (1997), Le Racisme au travail, Paris, La Découverte.

BAYADE F. (1995), « Présence des étrangers dans les dispositifs de formation et d’emploi en 1993 », BEAUD S. (1993), « Le rêve de l’intérimaire », in BOURDIEU P., dir., La Misère du monde, Paris, Seuil, p. 457.

BECKER H. (2002), Les Ficelles du métier. Comment conduire sa recherche en sciences sociales, Paris, La Découverte.

BEGUE L. (2009), « Justice et cognition », in DURU-BELLAT M., MEURET D., dir., Les Sentiments de justice à et sur l’école, Bruxelles, De Boeck, p. 15-30.

BELHANDOUZ H. (2002), « Minorités culturelles, rapport au savoir dans l’école française et impact de l’héritage colonial. Le cas des jeunes adultes originaires des anciennes possessions françaises en situation de raccrochage au diplôme d’accès aux études universitaires », VEI Enjeux, n° 129, p. 94-121.

BEN AYED C. (2011), « Discriminations : l’éducation un espace à haut risque ? », Le Sociographe, n° 34.

BEN AYED C. (2007), « Entre universalisme et développement local. L’émergence d’une nouvelle école en France ? », Revue internationale d’éducation Sèvres, n° 46, p. 25-33.

BENSLAMA F. (2002), « La discrimination, mode d’extermination sociale », in BLIER J.-M., ROYER S., dir., Discriminations raciales‚ pour en finir, Paris, Jacob-Duvernet, coll. « Guide France info », p. 21-22.

BENSLAMA F. (2001), « Construction de l’identité et discrimination », in NOËL O., coord., Actes du séminaire national Lutte contre les discriminations sur le marché du travail : de la volonté politique à la mobilisation des acteurs locaux, du 12 au 14 décembre 2001 à La Grande Motte.

BENYACHI A., BOUAMAMA S. (2000), Les Discriminations dans l’emploi et leurs impacts. L’exemple roubaisien, Roubaix, Voix de Nanas.

BÉRARD S. (2002), Les Hussards « noirs » de la Ve République, mémoire de DEA « Migrations et relations interethniques », Université Paris VII.

BERTHETT., dir., (2006), « Discriminations dans les mondes de l’éducation et de la formation : regards croisés », Relief, n° 17, CEREQ.

BERTHO A. (2008), Nous autres, nous-mêmes. Anthropologie politique du présent, Paris, Éd. du Croquant.

BETHOUX E., MIAS A. (2004), « Faire avec le droit (avant-Propos) », Terrains & Travaux, n° 6, p. 3-12.

BOLTANSKI L., THEVENOT L. (1991), De la justification. Les économies de la grandeur, Paris, Gallimard.

BONNAL L., dir., ALET E., BOUHMADI R., FAVARD P., et al. (2009), Accès à la propriété, orientation scolaire et inégalités de revenus : une analyse des discriminations, Toulouse, GREMAQ.

BORNANCIN M., dir., (2001), La Formation initiale des professeurs et des conseillers principaux d’éducation en deuxième année d’IUFM, Rapport de mission remis à Jack Lang, ministre de l’Éducation nationale, MEN.

BOULY-DELCROIX C. (2007), « Peut-on lutter contre les discriminations et rester soi-même ? Expérience d’un groupe de recherche-action de lutte contre les discriminations au sein de l’Éducation Nationale », Mémoire de Master CPDT, Université de Metz.

BOURDIEU P. (2004), « Si le monde social m’est supportable, c’est parce que je peux m’indigner », La Tour-d’Aigues, Éd. de l’Aube.

BOURDIEU P. (1994), Raisons pratiques. Sur la théorie de l’action, Paris, Éd. du Seuil.

BOURDIEU P. (1974), « Avenir de classe et causalité du probable », Revue française de sociologie, n° 15, p. 3-42.

BOURDIEU P., PASSERON J.-C. (1970), La Reproduction. Éléments pour une théorie du système d’enseignement, Paris, Éd. de Minuit.

BOURGUIGNON D., HERMAN G. (2007), « Au cœur des groupes de bas statut : la stigmatisation », in HERMAN G., dir., Travail, chômage et stigmatisation, Bruxelles, De Boeck, p. 99-144.

BOUTRY-AVEZOU V., SABATIER C., BRISSET C. (2007), « Bien-être, adaptation sociale et discrimination à l’école : Perception des adolescents issus de l’immigration », Revue francophone du stress et du trauma, n° 3, p. 205-216.

BOUVEAU P. (1996), « L’école à l’ère des ZEP ou la mutation du débat scolaire », Les Annales de la recherche urbaine, n° 75, p. 38.

BRESSOUX P., PANSU P. (1998), « Norme d’internalité et activités évaluatives en milieu scolaire », Revue française de pédagogie, vol. 122, p. 19-29.

BRIAND J.-P., CHAPOULIE J.-M. (1993), « L’institution scolaire et la scolarisation : une perspective d’ensemble », Revue française de sociologie, n° 34, p. 3-42.

BRILLAUD A. (1987), La Mise en marge scolaire : enfants d’ouvriers en sections d’éducation spécialisée. Contribution à une sociologie de la mobilisation scolaire, Thèse de doctorat de sociologie, Université de Nantes.

BRINBAUM Y., GUEGNARD C. (2011), « Parcours de formation et insertion des jeunes issus de l’immigration. De l’orientation au sentiment de discrimination », Net-Doc n° 78, CEREQ.

BRINBAUM Y., KIEFFER A. (2009), « La scolarité des enfants d’immigrés de la sixième au baccalauréat. Différences et polarisation des parcours », Population, vol. 3, n° 64, p. 561-610.

BRINBAUM Y., KIEFFER A. (2005), « D’une génération à l’autre, les aspirations éducatives des familles immigrées : ambition et persévérance », Éducation et formations, n° 72, p. 53-75.

BRUCY G., TROGER V. (2000), « Un siècle de formation professionnelle en France : la parenthèse scolaire ? », Revue française de pédagogie, n° 131, p. 9-21.

BURAWOY M. (2006), « Pour la sociologie publique », Socio-logos, n° 1. [En ligne] URL : http://socio-logos.revues.org/document11.html.

BURAWOY M. (2004), « Public sociologies : contradictions, dilemmas, and possibilities », Social forces, 82 (4), p. 1603-1618.

BUTLER J. (2009), Ces Corps qui comptent. De la matérialité et des limites discursives du « sexe », Paris, Éd. Amsterdam.

BUTLER J. (2004), Le Pouvoir des mots. Politique du performatif, Paris, Éd. Amsterdam.

CAILLET V. (2009), « L’argumentation de justice chez les élèves : les jugements de justice en situation », in DURU-BELLAT M., MEURET D., dir., Les Sentiments de justice à et sur l’école, Bruxelles, De Boeck, p. 201-212.

CAILLET V. (2007), « Sentiment d’injustice et violence scolaire », Spirales – Revue de Recherches en Éducation, n° 37, p. 63-71.

CALLON M., LASCOUMES P., BARTHE Y (2001), Agir dans un monde incertain. Essai sur la démocratie technique, Paris, Éd. du Seuil.

CALLON M., LATOUR B. (2006), « Le grand Léviathan s’apprivoise-t-il ? », in AKRICH M., CALLON M., LATOUR B., Sociologie de la traduction. Textes fondateurs, Paris, Les Presses de l’École des Mines

CARMICHAELS., HAMILTON C.V. (1969), Black Power. The politics of liberation in America, New York, Vintage books.

CASTEL R. (2007), La discrimination négative. Citoyens ou indigènes ? Paris, Éd. du Seuil, coll. « La République des idées ».

CASTEL R., BOUCHER M. (2009), « Le travail social au risque de la pacification sociale ? », ASH, n° 2627, p. 40.

CERRATO-DEBENEDETTI M.-C., YIGIT E. (2005), L’Expérience de la discrimination ethnique à l’accès au stage de filières professionnelles, Villeurbanne, EQUAL-PAVIE.

CHAPOULIE J.-M. (2006), « Mutations de l’institution « Éducation nationale » et inégalités à l’école : une perspective historique », Les Temps modernes, n° 637-638-639, p. 8-83.

CHARLOT B. (2000), « Violence à l’école : la dimension "ethnique" du problème », VEI-Enjeux, n° 121, p. 178-189.

CHOMENTOWSKI M. (1999), L’Échec scolaire des enfants de migrants. L’illusion de l’égalité, Paris, L’Harmattan.

CHRYSSOCHOOU X., PICARD M., PRONINE M. (1998), « Explications de l’échec scolaire. Les théories implicites des enseignants selon l’origine sociale et culturelle de l’élève », Psychologie et Éducation, n° 32, p. 43-59.

CIBOIS P. (2002). « La Bonne volonté scolaire. Expliquer la carrière scolaire d’élèves issus de l’immigration », in BLANCHARD P., RIBÉMONT T., dir., Méthodes et outils des sciences sociales. Innovation et renouvellement, Paris, L’Harmattan, p. 111-126.

CLENET J., GERARD C. (1994), Partenariat et alternance en éducation. Des pratiques à construire, Paris, L’Harmattan.

COLLIOT-THELENE C. (2003), « Préface », in WEBER M., Le Savant et le politique, Paris, La Découverte, coll. « Poche ».

CORCUFF P. (2003), « Pour une épistémologie de la fragilité. Plaidoyer en vue de la reconnaissance scientifique des pratiques transfrontalières », Revue européenne des sciences sociales, n° 127, p. 233-244.

COUSIN O. (2012), « L’école face aux discriminations », Diversité-VEI, n° 168, p. 89-95.

DANIEL V. (2011), « L’épreuve de la discrimination : postures individuelles et positions sociales », Agora Débats/jeunesses, n° 57.

DANIELLOU F., LAVILLE A, TEIGER C. (1983)., « Fiction et réalité du travail ouvrier », Les Cahiers Français, n° 209, p. 39-45.

DARRE J.-P. (1999), La Production de connaissance pour l’action. (Arguments contre le racisme de l’intelligence), Paris, MSH/INRA Éditions.

DE CERTEAU M., (1990) L’Invention du quotidien. 1. arts de faire, Gallimard, coll. « Folio ».

DE CERTEAU M. (1986), « Économies ethniques : pour une école de la diversité », Annales. Économies, Sociétés, Civilisations, vol. 41, n° 4, p. 789-815.

DE GAULEJAC V. (1996), Les Sources de la honte, Paris, Desclée de Brouwer.

DE QUEIROZ J.-M. (2001), « Universalisme laïque et anti-pédagogisme », VEI-Enjeux, n° 127, p. 195-202.

DE RUDDER V. (2000), « Racisme adjectivé », Pluriel Recherches, Vocabulaire historique et critique des relations inter-ethniques, n° 6-7, Paris, L’Harmattan, p. 114-121.

DE RUDDER V. (1995), « Discrimination », Pluriel-recherches, Vocabulaire historique et critique des relations inter-ethniques, Cahier n° 3, p. 34-38.

DE RUDDER V., POIRET C., VOURC’H F. (1994), La Prévention du racisme dans l’entreprise en France, URMIS.

DE RUDDER V., TRIPIER M., et VOURC’H F., (1995) La Prévention du racisme dans l’entreprise en France, URMIS-CNRS.

DE SINGLY F. (2002), « La sociologie, forme particulière de conscience », in LAHIRE B., dir., À quoi sert la sociologie ?, Paris, La Découverte.

DE VILLERS J. (2003), « La reproduction impossible. Entreprendre des études universitaires lorsqu’on est descendante d’immigrés maghrébins en Belgique », Éducation et sociétés, vol. 2, n° 12, p. 111-123

DEBARBIEUX E. (1998), « Violence et ethnicité dans l’école française », Revue européenne de migrations internationales, vol. 14, n° 1, p. 77 – 91.

DEBARBIEUX E., TICHIT L. (1997), « Ethnicité, punitions et effet classe : une étude de cas », Migrants-formation, n° 109, p. 138-154.

DEBORD G. (1992), La société du spectacle, Paris, Gallimard, coll. « Folio ».

DECHARNE M.-N., LIEDTS E. (2007), Porter un prénom arabe ou musulman est-il discriminant dans l’enseignement supérieur ?, Lille, ORES.

DEJOURS C. (2003), L’Évaluation à l’épreuve du réel. Critique des fondements de l’évaluation, Paris, INRA Éditions.

DEJOURS C. (2000), Travail, usure mentale, Paris, Bayard.

DEJOURS C. (1998), Souffrance en France. La banalisation de l’injustice sociale, Paris, Seuil.

DELCROIX C. (2004), « La complexité des rapports intergénérationnels dans les familles ouvrières originaires du Maghreb. L’exemple de la diagonale des générations », Temporalités, n° 2, p. 44-59.

DEROUET J.-L. (1992), École et justice. De l’égalité des chances aux compromis locaux ?, Paris, Métailié.

DEROUET-BRESSON M.-C. (2004), « Les cent fruits d’un marronnier. Eléments pour l’histoire d’un lieu commun : l’ouverture de l’école », Éducation et Sociétés, n° 13, p. 141-159.

DESROSIERES A. (1993), La Politique des grands nombres. Histoire de la raison statistique, Paris, La Découverte.

DHUME F. (2012a), « L’école contre « la rue » : ethniciser pour déscolariser », Diversité-VEI, n° 167, p. 95-101.

DHUME F. (2012b), « La « classe à la cave », un exemple de discrimination institutionnalisée », Diversité-VEI, n° 168, p. 142-147.

DHUME F. (2011a), Entre l’école et l’entreprise : la discrimination ethnico-raciale dans les stages. Une sociologie publique de l’ethnicisation des frontières et de l’ordre scolaires, thèse de doctorat de sociologie, Aix-en-Provence, Université de Provence.

DHUME F. (2011b), « La recherche française et la discrimination ethnico-raciale dans l’orientation scolaire : un problème de point de vue », Journal du droit des jeunes, n° 308.

DHUMEF. (2010a), « L’école face à la discrimination ethnoraciale : les logiques d’une inaction publique », Migrations-Société, vol. 22, n° 131, p. 171-184.

DHUME F. (2010b), « L’émergence d’une figure obsessionnelle : comment le “communautarisme“a envahi les discours médiatico-politiques français », Asylon(s), n° 8. [En ligne] URL : http://www.reseau-terra.eu/article945.html.

DHUME F. (2009a), « Travailler le racisme en classe. Du discours à la parole », Cahiers pédagogiques, n° 477, p. 11-13.

DHUME F. (2009b), « Commun, communauté(s) "communautarisme". Les frontières de la socia(bi)lité », Mana – Revue de sociologie et d’anthropologie, n° 16, p. 85-99.

DHUME F. (2009c), « Rendre justice face à la discrimination à l’école. Droit de cité et droit dans la cité scolaire », Ecarts d’identité, n° 114, p. 39-47.

DHUMEF. (2006), Racisme, antisémitisme et "communautarisme". Manifestations publiques et significations sociales à l’école, Neuviller, ISCRA-Est.

DHUME F. (2004), « L’école et les autres (ou comment penser le partenariat) », Cahiers pédagogiques n° 421.

DHUME F. (2003), « L’ère du "partenariat" ou l’idéologie du consensus », Le Détour, Éd. Histoire & Anthropologie, n° 1, p. 195-203.

DHUME F. (1997a), RMI et psychiatrie : deux continents à la dérive ? L’interinstitutionnalité et le partenariat comme catalyseurs des problèmes d’identité du travail social et de la psychiatrie, Paris, L’Harmattan.

DHUME F. (1997b), « Les discriminations raciales dans l’accès à l’emploi des jeunes en Alsace », Les Cahiers de l’Observatoire n° 25, Strasbourg, ORIV.

DHUME F., DUKIC S. (2011), « « Scolarisation des enfants tsiganes » : les ambiguïtés d’une notion », Les Cahiers pédagogiques, hors-série numérique.

DHUME F., DUKIC S., CHAUVEL S., PERROT P. (2011), Orientation scolaire et discrimination. De l’(in)égalité de traitement selon « l’origine », Paris, La Documentation française.

DHUME F., MADEUF H. (2004), Projet européen ESPERE. Formation-action et accompagnement du SPE sur la discrimination dans le site de Salon-de-Provence. Rapport final, Montpellier, ISCRA-Méditerranée.

DHUME F., NOËL O. (1999), « Discrimination raciale dans l’accès à l’emploi. Un obstacle majeur à l’intégration et une place mineure dans le débat public », Journal du Droit des Jeunes, n° 182, p. 40-42.

DHUME F., SAGNARD-HADDAOUI N. (2006a), Les discriminations raciales à l’emploi. Une synthèse problématique des travaux, Neuviller, ISCRA-Est.

DHUME F., SAGNARD-HADDAOUI N. (2006b), La Discrimination de l’école à l’entreprise. La question de l’accès aux stages des élèves de lycée professionnel en région Lorraine, Neuviller, ISCRA-Est.

DHUME F., VOLPONI A.-F., MOULIADE R., NOËL O. (2000), Les Discriminations dans le pays de Montbéliard, Strasbourg, Azerty/ISCRA.

DHUME-SONZOGNI F. (2010), Du travail social au travail ensemble, Paris, Éd. ASH.

DHUME-SONZOGNI F. (2007a), Liberté, égalité, communauté ? L’État français contre le « communautarisme », Paris, Homnisphères.

DHUME-SONZOGNI F. (2007b), Racisme, antisémitisme et « communautarisme » ? L’École à l’épreuve des faits, Paris, L’Harmattan.

DHUME-SONZOGNI F. (2006), La Coopération dans l’action publique. De l’injonction à faire ensemble à l’exigence de commun, Paris, L’Harmattan.

DOUGLAS M. (2005), De la souillure. Essai sur les notions de pollution et de tabou, Paris, La Découverte.

DOUGLASM. (2004), Comment pensent les institutions, Paris, La Découverte, coll. « Poche ». DUBET F. (2008), La Galère : jeunes en survie, Paris, Points, (1re éd. 1987).

DUBET F., MARTUCELLI D. (1996), À l’école. Sociologie de l’expérience scolaire, Paris, Seuil.

DUKIC S., DHUME F. (2012), « Prendre le parti des Autres ? L’expertise d’usage de la revue Les Autres en matière d’inégalités de traitement dans l’orientation scolaire », Écarts d’identité, n° 120, p. 91-94

DURAND J.-C. (1991), « Les élèves d’origine asiatique, maghrébine et tsigane vus par le maître », Intercultures, n° 14, p. 37-47.

DURU-BELLAT M. (2002), Les Inégalités sociales à l’école. Genèse et mythes, Paris, Puf.

DURU-BELLAT M., BRINBAUM Y. (2009), « La méritocratie scolaire, une idéologie partagée ? », in DURU-BELLAT M., MEURET D., dir., Les Sentiments de justice à et sur l’école, Bruxelles, De Boeck, p. 103-117.

DURU-BELLAT M., PERRETIER E. (2007), L’Orientation dans le système éducatif français, au collège et au lycée, Dijon, IREDU.

EBERSOLD S. (2001), La Naissance de l’inemployable, ou l’insertion aux risques de l’exclusion, Rennes, Presses universitaires de Rennes.

ECKERT H., PRIMON J.-L. (2011), « Enquêter sur le vécu de la discrimination », Agora Débats/jeunesses, n° 57, p. 54-61.

ECKMANN M., SEBELEDI D., BOUHADOUZA VON LANTHEN V., WICHT L. (2009), L’Incident raciste au quotidien. Représentations, dilemmes et interventions des travailleurs sociaux et des enseignants, Genève, IES Éditions.

ELIAS N. (1998), Engagement et distanciation, Paris, Agora Pocket.

ELIAS N. (1991), Qu’est-ce que la sociologie ?, La Tour d’Aigues, Éd. de l’Aube/Agora Pocket.

ELIAS N., SCOTSON J.L. (1997), Logiques de l’exclusion. Enquête sociologique au cœur des problèmes d’une communauté, Paris, Fayard.

FALAIZE B. et al. (2008), Enseigner l’histoire de l’immigration à l’école, Paris, CNHI/INRP.

FARVAQUE N. (2009), « Difficultés et discriminations dans l’accès au stage : du ressenti des élèves à l’intervention des acteurs scolaires », Formation-Emploi, n° 105, p. 21-36.

FARVAQUE N. (2007), Difficultés d’accès et discriminations dans l’accès aux stages. Le ressenti des lycéens de l’enseignement professionnel, le point de vue des enseignants et des employeurs, Lille, ORSEU/ Programme EQUAL-Transfert.

FASSIN D. (2002), « L’invention française de la discrimination », Revue française de science politique, n° 4, p. 403-423.

FASSIN D. (2006), « Du déni à la dénégation. Psychologie politique de la représentation des discriminations », in FASSIN D., FASSIN E., dir., De la question sociale à la question raciale ? Représenter la société française, Paris, La Découverte, p. 131-157.

FAVRE-PERROTONJ. (1998), « Racisme et école », L’Orientation scolaire et professionnelle, vol. 27, n° 2, p. 271-288.

FELOUZIS G., LIOT F., PERROTON J. (2005), L’Apartheid scolaire. Enquête sur la ségrégation ethnique dans les collèges. Paris, Éd. du Seuil.

FLORIN M. (2010), « L’école "sanctuaire" depuis 1993… », Le Progrès.fr, 20 avril.

FORNER Y., DOSNON O., GONNIN-BOLO A., LEBEAUME J. (1996), « Les stages en entreprise : quel effet chez les jeunes de collège ? », Revue française de pédagogie, n° 115, p. 33-42.

FOUCAULT M. (2004a), Naissance de la biopolitique. Cours au Collège de France. 1978- 1979, Paris, Gallimard/Seuil.

FOUCAULT M. (2004b), Sécurité, territoire, population, Cours au Collège de France. 1977- 1978, Paris, Gallimard/Seuil.

FOUCAULT M. (2001a), Dits et écrits I. 1954-1975, Paris, Gallimard, coll. « Quarto ».

FOUCAULT M. (2001b), Dits et écrits II. 1976-1988, Paris, Gallimard, coll. « Quarto ».

FOUCAULT M. (1997), « Il faut défendre la société ». Cours au Collège de France, 1976, Paris, Seuil/Gallimard.

FOUCAULT M. (1993), Surveiller et punir. Naissance de la prison, Paris, Gallimard.

FOUCAULT M. (1976), Histoire de la sexualité, T.I La volonté de savoir, Paris, Gallimard.

FOUCAULT M. (1971), L’Ordre du discours, Paris, Gallimard.

FRANCHI V. (2004), « Pratiques de discrimination et vécu de la violence des professionnels en contexte ethnicisé », VEI-Diversité, n° 137, p. 22-31.

FRANCHI V. (2002). « Ethnicisation des rapports entre élèves : Une approche identitaire », VEI-Enjeux, Hors série n° 6, p. 25-40.

GALLISSOT R. (1985), Misère de l’antiracisme, Paris, Arcantère éditions.

GANS H. (1992), « Symbolic ethnicity : the future oh ethnic groups and cultures in America », Ethnic and racial studies, vol. 2, n° 2, p. 1-20.

GARAPON A. (2001), Bien juger. Essai sur le rituel judiciaire, Paris, Odile Jacob.

GAUTIER G. (2008)/Délégation au droit des femmes et à l’égalité des chances entre les hommes et les femmes, « Orientation et insertion professionnelle : vers un rééquilibrage entre femmes et hommes dans tous les métiers », in Rapport d’activité 2007-2008, Rapport du Sénat, n° 404.

GEAY A. (1998), L’École de l’Alternance, Paris, L’Harmattan.

GLADY M. (2008), « Destination(s) de la connaissance dans l’entretien de recherche : l’inégale appropriation des offres de sens », Langage et sociétés, n° 123, p. 53-72.

GLASER B. G., STRAUSS A. L. (2010), La Découverte de la théorie ancrée. Stratégies pour la recherche qualitative, Paris, Armand Colin.

GLISSANT E. (1990), Poétique de la Relation. Poétique III, Paris, Gallimard.

GOFFMAN E. (1991), Les Cadres de l’expérience, Paris, Éd. de Minuit.

GOFFMAN E. (1975), Stigmate. Les Usages sociaux des handicaps, Paris, Éd. de Minuit.

GOFFMAN E. (1974), Les Rites d’interaction, Paris, Éd. de Minuit.

GRAMSCI A. (1971), Lettres de prison, Paris, Gallimard.

GRIVILLERS E. (2005), Comparaison des situations des diplômés selon l’origine de leur patronyme, Lille, OFIP-USTL.

GUATTARI F. (1989), Les Trois écologies, Paris, Galilée.

GUENIF-SOUILAMAS N. (2006), « La république aristocratique et la nouvelle société de cour », in La République mise à nu par son immigration, Paris, La Fabrique éditions, p. 7-38.

GUIBERT N. (2000), « L’Inspection Générale de l’Education Nationale révèle une discrimination dans l’accès aux stages », Le Monde, 2 juin

GUIGOU J. (1975), « La stagification », Éducation permanente, n° 31, p. 3-25.

GUILLAUMIN C. (2002), L’Idéologie raciste. Genèse et langage actuel, Paris, Gallimard, coll. « Folio essais ».

HALDE (2008), Rapport annuel 2007, Paris, La Documentation française.

HAMEL C. (1998), « Les interactions entre le sexe, la race et l’origine sociale et les représentations des rapports avec le personnel enseignant », Recherches féministes 11, n° 1, p. 61-81.

HEMERY V. (1998), « Le partenariat, une notion juridique en formation ? », in Revue française de droit administratif, 14 (2), p. 347-357.

HENRY-DALMASSO M. (1997), L’Accès du jeune étranger au contrat d’apprentissage, Mémoire de DESS, Paris, Université Paris I Panthéon-Sorbonne.

HENRY-LORCERIE F. (1989), « L’universalisme en cause ? Les équivoques d’une circulaire sur la scolarisation des enfants immigrés », Mots, vol. 18, n° 1, p. 38-56.

HERAN F. (1996), « L’école, les élèves et les parents », Économie et statistiques, n° 293, p. 107-124.

HIRSCHMAN A. O. (1995), Défection et prise de parole, Paris, Fayard.

HONNETH A. (2006), La Société du mépris. Vers une nouvelle Théorie critique, Paris, La Découverte.

HONNETH A. (2002), « Reconnaissance et justice », Le Passant ordinaire n° 38.

HUCHETTE M., THIENPONT M. (2010), « Stages en sections industrielles de techniciens supérieurs sous statut scolaire : représentations des enseignants et logiques de mises en œuvre », intervention au Colloque international « Les stages et leur gouvernance en débat. Regards croisés sur les enjeux, les pratiques et les stratégies », Paris, 17-18 juin 2010.

JELLAB A. (2008), Sociologie du lycée professionnel. L’expérience des élèves et des enseignants dans une institution en mutation, Toulouse, Presses universitaires du Mirail.

JOBARD F. (2002), Bavures policières ? La force publique et ses usages, Paris, La Découverte.

JOBERT B., dir., (1994), Le Tournant néolibéral en Europe. Idées et recettes dans les pratiques gouvernementales, Paris, L’Harmattan.

JOSHUA S. (2003), Une autre école est possible, Paris, Textuel.

JOUNIN N. (2008), Chantier interdit au public. Enquête parmi les travailleurs du bâtiment, Paris, La Découverte.

KAPKO N. (2005), « Relégation scolaire et recherche de requalification par l’islam. Monographie des religiosités juvéniles dans une ville française moyenne », Sociétés contemporaines, n° 59-60, p. 139-159.

KOUBI G. (1998), « L’épithète “sensible“, anicroche juridique », CURAPP, Questions sensibles, Paris, PUF, p. 17-38.

KOUBI G. (2009), « Sécuriser l’école ou scolariser la sécurité ? », Droit cri-TIC. [En ligne] URL : http://koubi.fr/spip.php?article336

KRIEGER L. H. (2008), « Un problème de catégorie. Stéréotypes et lutte contre les discriminations », intervention au Programme « Egalité des chances », Sciences-Po Paris/ French-American Foundation.

KUS S. (2012), « Que peut l’école contre les discriminations ? », Cahiers pédagogiques, n° 499.

LAACHER S. (2005), L’Institution scolaire et ses miracles, Paris, La Dispute.

LAHIRE B. (2008), La Raison scolaire. École et pratiques d’écriture, entre savoir et pouvoir, Rennes, Presses Universitaires de Rennes.

LAMIHI A., MONCEAU G. (2002), Institution et implication. L’œuvre de René Lourau, Paris, Syllepse.

LANDRIEUX-KARTOCHIAN S., GUILLOT-SOULEZ C. (2005), « Les stages, une des formes de la discrimination sexuelle dans le monde du travail ? », Les cahiers du CERGORS, Université Paris I-Panthéon-Sorbonne, n° 3.

LATOUR B. (2008), « Voir le pouvoir. L’image composite de l’Abbé Nicéron », Technology Review, n° 7, p. 89.

LATOUR B. (2006), Changer de société, refaire de la sociologie, Paris, La Découverte.

LATOUR B. (2005), La Science en action. Introduction à la sociologie des sciences, Paris, La Découverte Poche.

LATOUR B. (1997), Nous n’avons jamais été modernes. Essai d’anthropologie symétrique, La Découverte Poche.

LATOUR B. (1996), Petites leçons de sociologie des sciences, Paris, Éd. du Seuil.

LATOUR B. (1995), Le Métier de chercheur : regard d’un anthropologue, Paris, Éd. INRA.

LAVAL C. (2003), L’École n’est pas une entreprise, Le néolibéralisme à l’assaut de l’enseignement public, Paris, La Découverte.

LEGER A. (1997), « Usage des statistiques de la DEP concernant les enfants de migrants », in Aubert F., Tripier M., Vourc’h F. (dir.), Jeunes issus de l’immigration. De l’école à l’emploi, Paris, Ciemi/L’Harmattan, p. 45-60.

LEPOUTRE D. (1997), « "Les reunois i’mangent du mafé". Tensions interethniques et acculturation dans une jeunesse de banlieue », Migrants formation, n° 109, p. 168-183.

LIPPMAN W., (2008) Le Public fantôme, Paris, Démopolis.

LOCHAK D. (1992), « Le droit, discours de pouvoir », in CONAC G., MAISL H., VAUDIAUX J., dir., Itinéraire, Études en l’honneur de Léo Hamon, Paris, Economica, p. 429-444.

LOHRO-LEMAIRE I. (2012), « Saillance de l’ethnicité dans la construction des publics de la difficulté scolaire : observations dans une école élémentaire », mémoire de Master Recherche, Paris VII.

LONG M. (1997), « Le principe d’égalité et les étrangers », Conseil d’État, Rapport public 1996. Sur le principe d’égalité, Paris, La Documentation française.

LORCERIE F. (2007), « Le paradigme de l’ethnicité. Développements en France et perspectives », Faire Savoirs, n° 6, p. 15-23.

LORCERIE F., dir., (2005), La Politisation du voile en France, en Europe et dans le monde arabe, Paris, L’Harmattan.

LORCERIE F. (2004a), « L’école ne combat pas les discriminations », La Lettre de l’éducation, n° 453, 31 mai. 2004.

LORCERIE F. (2004b), Écoles et appartenances ethniques. Que dit la recherche ?, Rapport pour le PIREF, Ministère de l’Éducation nationale, Direction de la recherche.

LORCERIE F. (2003a), L’École et le défi ethnique. Éducation et intégration, INRP/ESF Édition, 2003.

LORCERIE F. (2003b), « La non-lutte contre les discriminations dans l’école française », Hommes & Migrations n° 1246, p. 6-16.

LORCERIE F. (2000), « La lutte contre les discriminations ou l’intégration requalifiée », VEI Enjeux, n° 121, p. 69-81.

LORCERIEF. (1997), in AUBERT F., TRIPIER M., VOURC’H F., dir., Jeunes issus de l’immigration. De l’école à l’emploi, Paris, Ciemi/L’Harmattan.

LYMAN S. M., DOUGLASS W.A. (1972), « Ethnicity : strategies of collective and individual impression management », Social research, vol. XL, p. 52-76.

MABILON-BONFILS B., SAADOUN L. (2005), « Du cas d’école au sentiment d’abandon : la laïcité comme déni du Politique », in MABILON-BONFILS B., dir., Violences scolaires et culture(s), Paris, L’Harmattan.

MALEWSKA-PEYRE H. (1982), « L’expérience du racisme et de la xénophobie chez les jeunes immigrés », Crise d’identité et déviance chez les jeunes immigrés, Paris, La Documentation française.

MANGEL G. (2009), « L’école prévient la discrimination ethnique et raciale », in FERRY V., GALLORO P.-D., De la discrimination dite « ethnique et raciale », Paris, L’Harmattan, p. 249-255.

MAUGER G. (2001), « Les politiques d’insertion », Actes de la recherche en sciences sociales, vol. 136, n° 1, p. 5-14.

Mc ANDREW M. (1999), « Sens et limites du principe de non-discrimination en matière éducative : une réflexion critique », Revue québecoise de droit international, vol. 12, n° 1, p. 225-239.

MEN-DEP (1996), « Stages et périodes de formation en entreprise : mise en œuvre par les établissements scolaires (1994-1995) », note d’information de la DEP, n° 96-15.

MENDEL G. (2001), Une histoire de l’autorité, Paris, La Découverte.

MERLE P. (2005), L’Élève humilié. L’école, un espace de non-droit ?, Paris, Puf.

MOREAU G. (2003), Le Monde apprenti, Paris, La Dispute.

MOREAU G., dir., (2002), Les Patrons, l’État et la formation des jeunes, Paris, La Dispute.

MOSCOVICI S., dir., (1984), Psychologie sociale, Paris, Puf.

MULLER P. (2000), « L’analyse cognitive des politiques publiques : vers une sociologie politique de l’action publique », Revue Française de science politique, vol. 50, n° 2, p. 189-207

MULLER P. (2003), Les Politiques publiques, Paris, Puf, coll. « Que sais-je ? ».

NICOLAS-LE STRAT P. (1996), L’Implication, une nouvelle base de l’intervention sociale, Paris, L’Harmattan.

NICOLAS-LE STRAT P. (2000), Mutations des activités artistiques et intellectuelles, Paris, L’Harmattan.

NICOLAS-LE STRAT P. (2003), La Relation de consultance. Une sociologie des activités d’étude et de conseil, Paris, L’Harmattan.

NICOLAS-LE STRATP., « D’après Foucault », 2008. [En ligne] URL : http://www.le-commun.fr/index.php?page=d-apres-foucault.

NOËL O. (2008), Une sociologie politique de et dans l’action publique de lutte contre les discriminations ethniques et raciales à l’emploi, thèse de doctorat de sociologie, Université Paul Valéry-Montpellier III.

NOËL O. (2006), « Idéologie raciste et production de systèmes discriminatoires dans le champ de l’apprentissage », Travailler, n° 16, p. 15-35.

NOËL O. (2004a), « Injonction institutionnelle paradoxale et souffrance professionnelle », VEI-Diversité, n° 137, p. 116-122.

NOËL O. (2004b), Jeunesses en voie de désaffiliation. Une sociologique politique de/dans l’action publique, Paris, L’Harmattan.

NOEL O. (2000), Recherche-action sur l’accès à l’apprentissage des jeunes issus de l’immigration dans le département des Pyrénées Orientales, Montpellier, ISCRA.

NOËL O. (1999), « Intermédiaires sociaux et entreprises : des coproducteurs de discrimination ? », Hommes & Migrations n° 1219, p. 5-17

NOËL O. (1997), « Jeunes issus de familles immigrées, accès à l’entreprise et processus de discrimination », Notes et Études n° 1, Montpellier, ISCRA.

NOËL O. (1996), « Émergence d’une catégorie à insérer : la jeunesse », Hommes & Migrations, n° 1196,p. 6-10.

NOËLO., DUKIC S. (2006), État des lieux des connaissances et réflexion problématique. L’engagement des élus et des collectivités territoriales contre les discriminations, Montpellier, ISCRA-Méditerranée.

NORDMANN C. (2006), Bourdieu/Rancière. La politique entre sociologie et philosophie, Paris, Éd. Amsterdam.

NOVI M., ZIROTTI J.-P. et al. (1979), La Scolarisation des enfants de travailleurs immigrés, Nice, IDERIC, t. I-II.

OBERTI M. (2007), L’École dans la ville. Ségrégation, mixité, carte scolaire, Paris, Presses de Science Po.

OBIN J.-P. (1997), « Introduction », L’Intégration, une mission pour l’école ? Les Enfants de l’immigration à l’école, Paris, Hachette, coll. « Éducation & Devenir ».

OULTACHE R. (2008), « Les entreprises, lieu de socialisation professionnelle. Perception et attitudes des élèves de lycée professionnel », Diversité-Ville école intégration, n° 146, p. 183-190.

PALHETA U. (2012), La Domination scolaire. Sociologie de l’enseignement professionnel et de son public, Paris, Puf.

PASSERON J.-C. (2006), Le Raisonnement sociologique, Paris, Albin Michel.

PAYET J.-P. (1997), « La catégorie ethnique dans l’espace relationnel des collèges de banlieue : entre censure et soulignement », in AUBERT F., TRIPIER M., VOURC’H F., dir., Jeunes issus de l’immigration. De l’école à l’emploi, Paris, Ciemi/L’Harmattan, p. 207-218.

PAYET J.-P. (1996), « Le "sale boulot". Division morale du travail dans un collège de banlieue », Annales de la recherche urbaine, n° 75, p. 19-31.

PAYET J.-P. (1992a), « Ce que disent les mauvais élèves. Civilités, incivilités dans les collèges de banlieue », Annales de la recherche urbaine, n° 54, p. 84-93.

PAYET J.-P. (1992b), « Civilités et ethnicité dans les collèges de banlieue : enjeux, résistances et dérives d’une action scolaire territorialisée », Revue française de pédagogie, n° 101, p. 59-69.

PAYET J.-P. (1992c), « La connivence et le soupçon. Le dialogue école-famille à l’épreuve de l’ethnicité », Migrants-Formation, n° 89, p. 82-97.

PAYET J.-P., SICOT F. (1996), « Expérience collégienne et origine « ethnique ». La civilité et la justice scolaire du point de vue des élèves étrangers ou issus de l’immigration », Migrants-Formation, n° 109, p. 155-168.

PELPEL P. (1989), Les stages de formation, Paris, Bordas.

PELPEL P., TROGER V. (2001), Histoire de l’enseignement technique, Paris, L’Harmattan.

PERROT P. (2006), « La discrimination systémique dans le système éducatif français », Cahiers de l’Urmis, n° 10-11. [En ligne] URL : http://urmis.revues.org/index259.html.

PERROTTON J. (2000), « Les ambiguïtés de l’ethnicisation des relations scolaires. L’exemple des relations école-familles à travers la mise en place d’un dispositif de médiation », VEI-Enjeux, n° 121, p. 130-147.

PHARO P. (1991), Politique et savoir-vivre. Enquête sur les fondements du lien civil, Paris, L’Harmattan.

POIRET C. (2010), « Pour une approche processuelle des discriminations : entendre la parole minoritaire », Regards Sociologiques, n° 39, p. 5-20.

POIRET C. (2003), « Discriminations au travail : L’Éducation nationale, une entreprise comme les autres ? », VEI-Enjeux, n° 135, p. 149-163.

POIRET C. (2000), « La construction de l’altérité à l’école de la République », VEI Enjeux, n° 121, p. 148-177.

PROST A. (2004), Histoire de l’enseignement et de l’éducation, tome IV : L’école et la famille dans une société en mutation (depuis 1930), Paris, Perrin.

QUERE L. (1994), « Présentation », in FRADIN B., QUÉRÉ L., WIDMER J., L’Enquête sur les catégories. De Durkheim à Sacks, Paris, Éditions de l’EHESS.

QUIMINAL C. et al. (1997), « Les jeunes filles d’origine africaine en France : parcours scolaires, accès au travail et destin social », Migration études, n° 78, Paris, ADRI.

RAMOGNINO N. et al. (2001), « L’école comme dispositif symbolique et les violences scolaires : l’exemple de trois collèges marseillais », in CHARLOT B., EMIN J.-C., dir., Violences à l’école. État des savoirs, Paris, Bordas.

RANCIEREJ. (2004), Le Maître ignorant. Cinq leçons sur l’émancipation intellectuelle, Paris, 10/18.

RANCIERE J. (1998), Au bord du politique, Paris, La Fabrique/Gallimard-Folio.

RANCIERE J. (1995), La Mésentente. Politique et philosophie, Paris, Galilée.

RANJARD P. (1980), « Les méthodes pédagogiques dans les stages », Revue française de pédagogie, n° 51, p. 41-49.

REBEYROL A., coord., (2010), Discriminations à l’école. Rapport relatif aux auditions sur les discriminations en milieu scolaire, Remis au ministre de l’Éducation nationale.

REYNAUD J.-D. (1997), Les Règles du jeu. L’Action collective et la régulation sociale, Paris, Armand Colin.

RICHARD J.-L. (1999), « L’école intègre et ne discrimine pas ». [En ligne] URL : http://census.web.ined.fr/debat /Contributions/Mars-1999/listcensus163j.html

RINAUDO C. (1998), « L’imputation de caractéristiques ethniques dans l’encadrement de la vie scolaire », Revue européennes des migrations internationales, vol. 14, n° 3, p. 27-43.

RIVARD T., THALINEAU A. (2006), Etude sur les difficultés d’accès des jeunes scolaires et universitai res aux stages en entreprises, LERFAS, Rapport pour le SGAR-Préfecture de région Centre/Loiret.

ROMANI C. (2004), Alternance(s). Synthèse de vingt ans de développement en France et à l’étranger, Notes emploi formation, CEREQ, Marseille.

ROTMAN C. (2000), « Bac pro : les patrons préfèrent les stagiaires bleu blanc rouge. Le racisme reconnu par le Ministère de l’Éducation », Libération, 5 juin.

SABEG Y., (2009) « Jusque-là ça reste du bricolage », Libération, 18 mars.

SAGNARD N. (2004), La Nouvelle condition ouvrière. De l’extension des modes de domination patronale aux nouvelles formes d’insurrections ouvrières : des microrésistances comme forme de préservation d’une estime de soi, thèse de doctorat de sociologie, Université Marc Bloch.

SAYAD A. (1993), « L’émancipation », in BOURDIEU P., dir., La Misère du monde, Paris, p. 859-869.

SAYAD A. (1979), « Les enfants illégitimes » (1re part.), Actes de la recherche en sciences sociales, n° 25, p. 61-81.

SAYAD A. (1979b), « Les enfants illégitimes » (2e part.), Actes de la recherche en sciences sociales, n° 26-27, p. 117-132.

SCHARNITSKY P. (2006), Les Pièges de la discrimination. Tous auteurs, tous victimes, Paris, Éd. de l’Archipel.

SCHWARTZ B. (1981), Rapport sur l’insertion professionnelle et sociale des jeunes, Rapport au Premier ministre, Paris, La Documentation française.

SCHWARTZ B. (1977), Une autre école, Paris, Flammarion, 1977.

SCOTT J. C. (2008), La Domination et les arts de la résistance. Fragments du discours subalterne, Paris, Éd. Amsterdam.

SIMMEL G. (2004), « Digressions sur l’étranger », in JOSEPH I., GRAFMEYER Y. (trad. et prés.), L’École de Chicago. Naissance de l’écologie urbaine, Paris, Éd. Champs, p. 53-59.

SIMMEL G. (1999), Sociologie. Études sur les formes de la socialisation, Paris, Puf.

SIMON P. (2007), « La question de la seconde génération en France : mobilité sociale et discrimination », in POTVIN M., EID P., VENEL N., dir., La Seconde génération issue de l’immigration. Une comparaison France-Québec, Éd. Athéna, p. 39-70.

SIMON P. (1998), « La discrimination : contexte institutionnel et perception par les immigrés », Hommes et migrations, n° 1211, p. 49-67.

SIMON-BAROUH I. (1995), « Le stéréotype du bon élève « asiatique ». Enfants de Cambodgiens, Chinois, « Hmongs », Japonais, « Laos », Vietnamiens et enfants eurasiens au collège et au lycée à Rennes », Migrants-formation, n° 101, p. 18-45.

STREIFF-FENART J., (2006) « L’attribution de paranoïa comme délégitimation de la parole des minoritaires : l’exemple d’une entreprise de transports publics », Cahiers de l’Urmis, n° 10-11. [En ligne] URL : http://urmis.revues.org/index257.html.

TANGUY L. (1995), « Historique des relations entre l’État et les milieux professionnels dans l’enseignement technique », in ZAY D., GONNIN-BOLO A., Établissements et partenariats. Stratégies pour des projets communs, INRP, p. 56-60.

TANGUY L. (1991), L’Enseignement professionnel en France. Des ouvriers aux techniciens, Paris, Puf.

TERRAIL J.-P. (2004), École, l’enjeu démocratique, Paris, La Dispute.

THIN D. (2002), « Comprendre le "désordre" scolaire dans les collèges de quartiers populaires », X.Y.ZEP, n° 15.

TICHIT L. (2001), « Le « Toutes choses égales par ailleurs » en question. Ou l’occultation des enjeux du marché scolaire local », VEI-Enjeux, n° 127, p. 25-34.

TRIPIER M., LEGER A. (1986), Fuir ou construire l’école populaire ?, Paris, Méridiens Klincksieck.

UNESCO (1997), « Conférence régionale pour l’enseignement des droits de l’homme en Europe », 18-21 septembre 1997, Turku/Àbo, Finlande.

VALLET L.-A., CAILLE J.-P. (2000), « La scolarité des enfants d’immigrés », in VAN ZANTEN A., dir, L’École. L’État des savoirs, Paris, La Découverte, p. 293-301.

VAN ZANTEN A. (2006), « Une discrimination banalisée ? L’évitement de la mixité sociale et raciale dans les établissements scolaires », in FASSIN D., FASSIN E., dir., De la question sociale à la question raciale ? Représenter la société française, La Découverte, p. 195-210.

VAN ZANTEN A. (2001), L’École de la périphérie. Scolarité et ségrégation en banlieue, Paris, Puf.

VARELA F. (1989), Autonomie et connaissance. Essai sur le Vivant, Paris, Éd. du Seuil.

VARRO G. (1999a), « La désignation des élèves étrangers dans les textes officiels », Mots, vol. 61, n° 1, p. 49-66.

VARRO G. (1999b), « Les futurs maitres face à l’immigration. Le piège d’un “habitus discursif“ », Mots, n° 60, p. 30-42.

VAYSSIERE F. (2004), « Les classes d’initiation : une scolarisation par la stigmatisation ? », Les Cahiers d’Evry, Centre Pierre Naville, p. 85-112.

VIENNE P. (2003), Comprendre les violences à l’école, Bruxelles, De Boeck.

VILETTE M. (1999), Guide du stage en entreprise. De la recherche du stage à la rédaction du mémoire, Paris, La Découverte.

VIVERET P. (1989), L’Évaluation des politiques et des actions publiques. Propositions en vue de l’évaluation du Revenu minimum d’insertion, rapport au Premier ministre, Paris la documentation française.

VOUILLOT F., dir., (2011) Orientation scolaire et discrimination. Quand les différences de sexe masquent les inégalités, Paris, La Documentation française.

WEBER M. (2003), Le Savant et le Politique, Paris, La Découverte Poche.

WEBER M. (1995), Économie et société 2, Paris, Pocket.

WEBER M. (1965), « Essai sur quelques catégories de la sociologie compréhensive » (1re éd. 1913), Essais sur la théorie de la science, Paris, Plon.

WIEVIORKA M. (1998), Le Racisme, une introduction, Paris, La Découverte.

ZAFFRAN J. (2010), « Entrer en Segpa et en sortir ou la question des inégalités transposées », Emploi-Formation, n° 109, p. 85-97.

ZARIFIAN P. (1995), Le Travail et l’Événement, Paris, L’Harmattan.

ZEPHIR S. (2007), Différentes modalités de l’expérience minoritaire dans l’espace urbain d’une zone d’éducation prioritaire, Thèse de doctorat de sociologie, Nice, Université de Nice-Sophia Antipolis.

ZEROULOU Z. (1985), « Mobilisation familiale et réussite scolaire », Revue européenne des migrations internationales, vol. 1, n° 2, p. 107-116.

ZIMMERMANN D. (1978), « Un langage non-verbal : les processus d’attraction-répulsion des enseignants à l’égard des élèves en fonction de l’origine familiale de ces derniers », Revue française de pédagogie, n° 44, p. 46-70.

ZIROTTI J.-P. (2006), « De l’expérience de la discrimination à la délégitimation. Les jugements des élèves issus de l’immigration sur les décisions d’orientation scolaire et les conditions de leur scolarisation », Cahiers de l’Urmis, n° 10-11.

ZIROTTI J.-P. (1997), « Pour une sociologie phénoménologique de l’altérité : la constitution des expériences scolaires des élèves issus de l’immigration », in AUBERT F., TRIPIER M., VOURC’H F., dir., Jeunes issus de l’immigration. De l’école à l’emploi, Paris, Ciemi/L’Harmattan, p. 233-244.

ZIROTTI J.-P. (1990), « Quand le racisme fait sens. Ou la construction du remarquable par des jeunes Maghrébins d’un quartier populaire », Peuples méditerranéens, n° 51, p. 69-82.

ZOÏAG., (2007) « La "culture" de l’immigré et l’école », in VEI Diversité, n° 148, p. 107-113.

© Presses universitaires de Provence, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search