Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Fantasmagories du Moyen Âge

 | 
Élodie Burle-Errecade
, 
Valérie Naudet

Heur et malheur du personnage

« Nos ancêtres les Gaulois » : la celtomanie en France

Alexis Léonard

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Sans doute faut-il commencer par quelques mots sur le contexte historiographique qui concerne les Celtes. Ils apparaissent dans les sources écrites grecques puis romaines avant de sombrer dans l’oubli tout au long du Moyen Âge, jusqu’à l’extrême fin du quinzième siècle où ils commencent à réapparaître dans les généalogies que l’on propose de différentes nations européennes. Mais il faut en fait attendre le dix-huitième siècle pour voir renaître un véritable intérêt pour les Celtes. Au tout début du siècle, Edward Lhuyd établit, le premier, une connexion entre toutes les langues celtiques. Mais c’est la publication d’un recueil de poèmes en 1760 par James Macpherson, les Fragments of Ancient Poetry Collected in the Highlands of Scotland and Translated from the Gaelic or Erse Language, plus connus sous le titre d’Ossian, qui donne naissance à un véritable intérêt populaire pour les Celtes. Le mouvement romantique ne fera qu’amplifier le phénomène et au début du dix-neuvième siècle, av...

Auteur

Membre associé au LISST Centre d’Anthropologie Sociale, Toulouse

© Presses universitaires de Provence, 2010

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540