Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Fantasmagories du Moyen Âge

 | 
Élodie Burle-Errecade
, 
Valérie Naudet

Le Moyen Âge pour tous les réunir - Fantasy

C. S. Lewis, Merlin et la « matière de Bretagne »

Anne Isabelle François

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

The time is out of joint. O cursed spite,
That ever I was born to set it right.
Shakespeare, Hamlet, I, 5

One really began to accept as fact this tryst with something dead and yet not dead, something dug up, exhumed, from that dark pit of history which lies between the ancient Romans and the beginning of the English. ‘The Dark Ages’ thought Dimble ; how lightly one had read and written those words. But now they were going to step right into that Darkness.
It was an age, not a man, that awaited them.
Lewis, That Hideous Strength

En 1945 paraît ce que son auteur qualifie de « conte de fées moderne pour grandes personnes » (A Modern Fairy-Tale for Grown-Ups), qui vient clore la trilogie « cosmique » commencée avec Out of the Silent Planet (Le Silence de la Terre, 1938) et Perelandra (Le Voyage à Vénus, 1943). Contrairement aux deux premiers volets, That Hideous Strength (Cette hideuse Puissance) ne se passe sur une autre planète, mais se déroule entièrement sur terre, prenant place parmi les...

Auteur

Université Paris III

© Presses universitaires de Provence, 2010

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540