Versión clásicaVersión móvil

La guerre et les fortifications du Haut-Dauphiné

 | 
Nathalie Nicolas

Introduction

Los formatos HTML, PDF y ePub de este libro son accesibles para los usuarios de las bibliotecas e instituciones que lo han adquirido como parte de la oferta OpenEdition Freemium for Books. El libro también puede adquirirse en los sitios de las librerías asociadas, en formatos PDF y ePub, si el editor ha optado por esta distribución comercial. Si la edición en papel está disponible, en esta página se proponen enlaces a las librerías.

Extracto del texto

Observer le phénomène guerrier dans une région excentrée qui subit les conséquences de conflits entrecoupés de trêves au cours de la seconde moitié du xive siècle : tel est l’objectif du présent travail1. Cette région, laissant à l’ouest les Préalpes, comprend le reste du Haut-Dauphiné autour des villes de Briançon, d’Embrun et de Gap2. Tout au long des pages qui suivent, les termes d’insécurité et de guerre seront employés parfois l’un pour l’autre, même si la guerre privée – par exemple celle que provoque Galéas de Saluces dans la châtellenie de Château-Dauphin (Italie) en 1362 – n’a rien de commun avec les pillages des routiers, principalement dans la vallée de la Durance. À ce sujet, remarquons d’emblée que l’article 44 du Statut delphinal de 1349 reconnaît aux nobles le droit de faire la guerre privée, considéré comme étant une « bonne coutume »3 – ce qui constitue une différence fondamentale avec la Savoie voisine où les comtes ont toujours cherché à s’interposer en cas de gue...

© Presses universitaires de Provence, 2005

Condiciones de uso: http://www.openedition.org/6540

Buscar en OpenEdition Search

Se le redirigirá a OpenEdition Search