Version classiqueVersion mobile

Les échanges en Méditerranée médiévale

 | 
Élisabeth Malamut
, 
Ouerfelli Mohamed

Les marqueurs des échanges

La céramique : objet fragile, source solide

Ceramic: a fragile material, a reliable source

Nolwenn Lécuyer
Traduction de Clément Authié

Résumé

La céramique est un matériau couramment utilisé dans le quotidien médiéval où elle apparaît comme produit de première nécessité, notamment pour la cuisine. En contexte archéologique, elle est omniprésente et relevée en quantité du fait de ses qualités de conservation. Ainsi peut-on travailler sur de grandes et longues séries qui éclairent les modes de production, d’approvisionnement et d’utilisation de ces objets tout au long du Moyen Âge. Cette communication vise à montrer l’importance de cette source matérielle pour l’histoire des échanges en Méditerranée durant l’ensemble de la période, le discours étant essentiellement construit à partir des artéfacts mis au jour en France méridionale. Les échanges commerciaux sont évidemment renseignés au premier chef mais la céramique traduit également d’autres types de transferts : techniques, sociaux et culturels.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Cette communication vise moins à présenter l’état des connaissances sur la céramique médiévale de la Méditerranée occidentale1 qu’à montrer en quoi et par quelles voies elle constitue l’une des sources matérielles majeures pour nourrir la vaste question des échanges dans ce bassin. Utilisée partout et par tous durant tout le Moyen Âge, technologiquement et/ou typologiquement bien identifiable, la céramique est en effet dotée d’une traçabilité telle qu’elle permet d’une façon ou d’une autre d’en déterminer l’origine, ce qui n’est pas toujours le cas d’autres mobiliers archéologiques. Ces propriétés en font donc une source qui, certes, ne permet de documenter ni tous les aspects, ni l’entière réalité des échanges en Méditerranée, mais constitue un témoignage objectif, sincère et quantifiable qui, par son caractère imputrescible aussi, balise plus que toute autre source matérielle les réseaux d’échanges économiques, sociaux et culturels tissés tout au long de la période.

Principe d’ubi...

© Presses universitaires de Provence, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search