Versión clásicaVersión móvil

Les rois à table

 | 
Sandrine Krikorian

Conclusion

Los formatos HTML, PDF y ePub de este libro son accesibles para los usuarios de las bibliotecas e instituciones que lo han adquirido como parte de la oferta OpenEdition Freemium for Books. El libro también puede adquirirse en los sitios de las librerías asociadas, en formatos PDF y ePub, si el editor ha optado por esta distribución comercial. Si la edición en papel está disponible, en esta página se proponen enlaces a las librerías.

Extracto del texto

L’iconographie des repas publics des xviie et xviiie siècles peut se résumer ainsi : l’étiquette et le cérémonial des repas publics n’évoluent pas ou guère. La tradition est persistante. C’est avec Louis XIII mais surtout Louis XIV que le protocole est le plus présent et l’iconographie reflète bien cette importance du service « à la française », de la civilité, du savoir-vivre et de l’étiquette dont la lourdeur est grande. La rigueur du service par les officiers et du service « à la française » correspond à la rigueur du cérémonial voulue pour les repas officiels. L’emplacement des mets et plus encore la place des convives prédominent. Le Grand Siècle innove dans les aliments consommés. De nouveaux aliments et de nouvelles boissons apparaissent ; on note une rupture avec le Moyen Âge. L’innovation culinaire est présente au xviiie siècle dans les cuisines privées des châteaux de La Muette ou de Choisy. En fait de nouveauté dans les repas publics, c’est la décoration de la table et/ou...

© Presses universitaires de Provence, 2011

Condiciones de uso: http://www.openedition.org/6540

Buscar en OpenEdition Search

Se le redirigirá a OpenEdition Search