Version classiqueVersion mobile

Les rois à table

 | 
Sandrine Krikorian

Apparat des fêtes à caractère officiel

Le faste au service de la royauté et divertissement mondain

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les repas de fêtes à caractère officiel, malgré leur solennité, peuvent parfois présenter, on l’a vu, un aspect moins protocolaire. Ils sont surtout l’occasion de mettre en valeur un certain décorum qui constitue, après les contraintes de l’étiquette, un moyen de représentation du souverain et de sa famille.

Une célébration de la famille royale

Le caractère fastueux transparaît dans la décoration du lieu et de la table dont les repas de mariage sont un exemple. Plusieurs témoignages écrits, relatés dans le Mercure galant ou le Mercure de France, montrent la richesse de la décoration du lieu, principalement marquée par la présence de la lumière. Cette importance de la lumière ne se dément d’ailleurs pas au fil du temps et tient une place importante sur les deux siècles. Les exemples se multiplient, et l’on peut en citer deux, éloignés dans le temps, mentionnant cet état de fait. Lors des « Cérémonies du mariage de monsieur le Prince de Conty avec Mademoiselle de Blois » décrites dans...

© Presses universitaires de Provence, 2011

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search