Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Parures d’or et de gemmes

 | 
Valérie Gontero

Table des matières

Première partie. Le miroir du prince

Chapitre I. L’étoffe des héros

A. Le vêtement, blason du corps
1) Anachronisme et avant-garde
2) Vêture et investiture
B. Portrait « en pied » : l’héroïne en habits d’apparat et le héros en armes
1) L’héroïne en habits d’apparat
2) Le héros en armes
C. Inversion des topoi : l’homme en habits d’apparat et la femme en armes

Chapitre II. Tout l’or de Byzance

A. La ville à l’image du prince : décor et decus
B. Redéfinition du locus amœnus dans le cadre urbain
1) Un locus amœnus « orfévré »
2) De Jérusalem à Babylone : un locus amœnus fallacieux ?
3) Pour une définition du locus amœnus urbain
C. L’exercice du pouvoir royal in situ : grandeur et décadence du pouvoir urbain
D. La tente, espace royal par excellence
E. Le tombeau, avatar de l’espace urbain

Chapitre III. Largesse et circulation des présents

A. La largesse : de la réalité sociale à la fiction littéraire
B. Circulation des présents et royauté : de l’hommage à l’intronisation
1) Du remerciement à l’hommage
2) Remise des regalia et intronisation
C. Largesse et gages d’amour
1) Céfas : itinéraire d’un diadème
2) Alexandre : rejet des anneaux et refus de l’amour
3) Eneas : circulation des présents et translatio amoris
D. L’amour de l’or, une passion mortifère

Deuxième partie. Une orfèvrerie encyclopédique

Chapitre IV. Une encyclopédie en images

A. L’opposition de deux types de savoir : le diptyque de la tente d’Adraste
B. La valeur programmatique de l’encyclopédie en images : la tente d’Alexandre
C. Les excès de la vulgarisation du savoir : le char d’Amphiaraus
D. Le creuset de l’encyclopédisme : la Chambre de Beautés

Chapitre V. Translatio monstri

A. L’animal, matériau pour la composition des œuvres d’orfèvrerie
B. L’orfèvrerie, parure animalière
C. Créatures d’or et de gemmes

Chapitre VI. Translatio gemmae

A. Les vertus des gemmes
1) L’ESCARBOUCLE : de la clarté nocturne au troisième œil
2) LA TOPAZE : éphémère rivale de l’escarboucle
3) L’ABESTE : le motif de la lampe inextinguible
4) LA MANETE : attraction magnétique et attirance amoureuse
5) LE DIAMANT : gage d’amour éternel
6) LE SAPHIR, « gemme des gemmes »
7) LE BITUME
B. Les gemmes « romanesques »
C. L’énumération des gemmes

Troisième partie. Opus sine scientia nihil est : des rouages de l’écriture aux figures de l’artifex 163

Chapitre VII. Translatio : traduction et/ou réécriture ?

A. le Roman de Thèbes : « l’esthétisation » de la mythologie
B. Le Roman d’Eneas : l’affirmation de la courtoisie par la modification des présents
C. Le Roman de Troie de Benoît de Sainte-Maure : Yamplificatio des sources latines
D. Le Roman d’Alexandre d’Alexandre de Paris : du mythe littéraire à l’évhémérisation

Chapitre VIII. Speculum fabulae et ornati : le miroir de l’écriture

A. L’esthétique du double
1) Bis repetita placent
B. Mises en abyme
1) Mise en abyme de la fabula
2) Mise en abyme de la poetria
C. Un art poétique « orfévré »
1) La théorie de l’ornatus
2) Couleurs de rhétorique

Chapitre IX. Figures « orfévrées » de l’artiste

A. Variations sur l’artifex
1) Le système féminin
2) Le système masculin
B. Du démiurge à l’homo faber
1) Création ou fabrication ?
2) Les automates, ou la subversion du rapport de l’art à la nature
C. Anamorphoses du poète
1) Apologie de l’artifex
2) Du poète masqué au poète conquérant

Annexe

Annexe I. Occurrences du terme générique Pierres

I. Roman de Thèbes
II. Roman d’Eneas
III. Roman de Troie
IV. Roman d’Alexandre

Annexe II. Occurrences des gemmes dans les romans antiques

1) AMIANTE
2) AMETHYSTE
3) AGATE
4) ALMANDIN
5) AMBRE
6) BERYL
7) CALCEDOINE
8) CHRYSOLITE
9) CHRYSOPRASE
10) CRISTAL
11) DIAMANT
12) EMERAUDE
13) ESCARBOUCLE
14) HYACINTHE
15) JASPE
16) MAGNETITE
17) ONYX
18) PRASE
19) QUARTZ
20) RUBIS
21) SAPHIR
22) SARDOINE
23) SARDONYX
24) TOPAZE

Bibliographie

I. TEXTES
A. Textes de référence, éditions et traductions
B. Textes latins
C. Textes médio-latins
D. Textes médiévaux