Version classiqueVersion mobile

L'imposture littéraire dans les Provinciales de Pascal

 | 
Roger Duchêne

Colloque de Marseille

Table ronde

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

M. Mesnard. -Tout le monde n'ayant pas reçu son livre, Roger Duchêne voudrait-il nous signaler un certain nombre de thèses majeures auxquelles il tient particulièrement, et nous pourrions débattre là-dessus.

M. Duchêne. -Cette journée, je l'avais prévue à l'occasion de la parution de mon livre et à l'intention des étudiants d'agrégation de notre région. Je ne l'avais pas prévue particulièrement comme un débat sur mon livre, ce qui aurait été outrecuidant. Mais puisque l' Imposture est parue tard, que la poste en a retardé la diffusion, me voilà obligé, pour nourrir notre débat, d'en rappeler les lignes essentielles. Et voilà que, placés comme nous sommes, vous quatre en face de moi, j'ai tout à fait l'impression d'un exposé de soutenance ! La thèse, si thèse il y a (de troisième cycle ?), c'est l'imposture littéraire. C'est une invite à lire les Provinciales d'une certaine façon. J'ai fait un cours d'agrégation sur les Provinciales en 1965, voici presque vingt ans, et je m'étais alor...

© Presses universitaires de Provence, 1985

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search