Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La psychologie du combattant et le respect du droit des conflits armés

 | 
Robert Remacle
, 
Pauline Warnotte

Annexe E. Code pénal belge – Extrait Livre 2 - Titre Ierbis Des violations graves du droit international humanitaire [L. 5 août 2003]

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Art. 136bis. [L. 5 août 2003. Constitue un crime de droit international et est réprimé conformément aux dispositions du présent titre, le crime de génocide, tel que défini ci-après, qu’il soit commis en temps de paix ou en temps de guerre. Conformément à la Convention pour la prévention et la répression du crime de génocide du 9 décembre 1948, et sans préjudice des dispositions pénales applicables aux infractions commises par négligence, le crime de génocide s’entend de l’un des actes ci-après, commis dans l’intention de détruire, en tout ou en partie, un groupe national, ethnique, racial ou religieux comme tel :

  1. meurtre de membres du groupe ;

  2. atteinte grave à l’intégrité physique ou mentale de membres du groupe ;

  3. soumission intentionnelle du groupe à des conditions d’existence devant entraîner sa destruction physique totale ou partielle ;

  4. mesures visant à entraver les naissances au sein du groupe ;

  5. transfert forcé d’enfants du groupe à un autre groupe.]

Art. 136ter. [L. 5 août 2003. Cons...

© Presses universitaires de Namur, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540