Version classiqueVersion mobile

Livres de fleurs du xvie au xxe siècle

 | 
Anne-Marie Bogaert-Damin
, 
Jacques Piron

Les débuts

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’histoire de l’illustration des plantes commence dès la plus haute antiquité. Sur les murs des temples, sur les vases figuraient déjà des représentations sommaires de plantes, le plus souvent médicinales. Le premier siècle après Jésus-Christ est marqué par deux œuvres botaniques importantes : LHistoire Naturelle de Pline l’Ancien (Caius Plinius Secondus, naturaliste et écrivain, Côme 23 — Stabias 79) et le De Materia Medica de Dioscoride (médecin grec, 1er siècle. après J.-C.).

La première œuvre, composée de trente-sept livres, est une vaste compilation en latin d’écrits d’auteurs grecs.

Une large section est consacrée aux plantes de tous genres. La seconde, le De Materia Medica, ne traite que d’herbes médicinales mais son influence subsista jusqu’au XVIIe siècle. Dioscoride, son auteur, est le plus important des premiers auteurs de livres de botanique. Il est né en Anazarba (actuellement en Turquie) et voyagea beaucoup comme médecin dans l’armée de l’Empereur Néron. Le premier manus...

© Presses universitaires de Namur, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search