Version classiqueVersion mobile

Programmes et disciplines scolaires

 | 
Christine Vergnolle Mainar
, 
Odile Tripier-Mondancin

Deuxième partie. Changements curriculaires et reconfigurations disciplinaires : actualité et perspectives

Éducation au développement durable : enjeux épistémologiques et didactiques des reconfigurations disciplinaires possibles

Jean-Marc Lange

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Définir le rôle de l’école dans l’élaboration d’un développement humain sous condition de durabilité est un enjeu fort qui dépasse largement le seul projet de sensibilisation trop fréquemment évoqué à propos de l’éducation au développement durable (EDD). La question posée au travers de l’idée de DD est celle des modalités permettant l’émergence d’un « vivre ensemble » renouvelé. La place de l’école est centrale dans cette affaire car comme l’affirme Gaucher1 :

L’école est aujourd’hui l’institution où le problème principal de la démocratie, en tant que régime des droits de l’individu, à savoir le problème de l’articulation de l’individu avec le collectif, est testé avec le plus d’acuité.

Pour cet auteur, le rôle de l’éducation institutionnelle est celui d’une école pensée comme laboratoire de nouveaux rapports individu/collectif. De même, Rosanvallon (2011) pose le constat d’un fossé qui se creuse entre une citoyenneté politique et une citoyenneté sociale, du fait d’un repli individual...

© Presses universitaires du Midi, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search