Desktop versionMobile Version

Programmes et disciplines scolaires

 | 
Christine Vergnolle Mainar
, 
Odile Tripier-Mondancin

Première partie. Changements curriculaires, enjeux des évolutions, mise en perspectives historiques

Tâches de production écrite dans les curricula français depuis 1850 et enjeux sociaux de la discipline français (enseignement primaire et secondaire)

Claudine Garcia-Debanc

Das Programm OpenEdition Freemium bietet den abonnierten Benutzern Zugang zu dem Volltext im HTML-, PDF- und ePub-Format. Das Buch kann auch für Privatnutzer über unsere Partnerbuchhändler im PDF- und ePub-Format online erworben werden. Falls die gedruckte Version erhältlich ist, sind die Buchhandlungen auf dieser Seite rechts verlinkt.

Textauszug

Pour introduire la problématique, nous rappellerons les termes d’une controverse qui oppose, en 1853, le Manuel général de l’instruction primaire. Journal hebdomadaire des instituteurs, édité par Louis Hachette et le Bulletin de l’instruction primaire, suscité par le ministre de l’Instruction publique Fortoul, après le coup d’État du 2 décembre 1851. Cette controverse porte sur les tâches d’écriture à proposer aux élèves de fin d’école primaire, à l’époque élèves de 14 ans1. Après la publication du corrigé du sujet suivant : « Petit discours de consolation adressé à un jeune homme à qui la mort vient d’enlever un ami », L. C. Michel s’indigne « qu’on propose pareille réflexion à des enfants destinés à manier la bêche, la lime ou le rabot comme s’il s’agissait de préparer dans ces écoles des générations de littérateurs, de feuilletonistes et d’avocats ». Barrau contre-attaque :

Nous répondrons que ceux qui sont destinés à manier la bêche, la lime ou le rabot ont une âme tout comme ceu...

© Presses universitaires du Midi, 2017

Nutzungsbedingungen http://www.openedition.org/6540

Suche in OpenEdition Search

Sie werden weitergeleitet zur OpenEdition Search