Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les paysages médiévaux du Languedoc

 | 
Aline Durand

Annexes

Lexique des principaux termes techniques et vernaculaires

Texte intégral

1adventice : plante non semée croissant accidentellement dans l’espace cultivé. De ce fait le terme est souvent synonyme de mauvaise herbe.

2ager  : espace régulièrement cultivé.

3agrosystème : écosystème particulier mis en place par l’agriculture. Celle-ci se définit comme une rupture de l’équilibre naturel détourné à des fins extérieures au fonctionnement de l’écosystème (G. Bertrand, 1975).

4angiosperme : plantes à fleurs et à graines enfermées dans un fruit. Elles sont les plus évoluées des végétaux.

5anthropique : lié à l’action de l’homme.

6association végétale : terme de phytosociologie décrivant la hiérarchie des différentes espèces végétales croissant simultanément dans un même milieu, notamment leur importance numérique.

7baie : fruit charnu indéhiscent contenant une ou plusieurs graines libres (ex : groseille).

8baliveau : arbre conservé lors de la coupe d’un taillis pour maintenir un taillis sous futaie ou une futaie.

9bioarchéologie : ensemble des études biologiques animales et végétales faites dans une perspective archéologique et historique (J.-M. Pesez).

10biocénose : association végétale et animale vivant en équilibre avec l’écosystème.

11bioclimat : facteurs climatiques conditionnant le développement des biocénoses.

12biogéographie : géographie des êtres vivants et des écosystèmes.

13caducifoliée : plante qui perd son feuillage pendant la morte saison.

14calcifuge : plante prospérant mal sur des sols riches en calcaire (ex. Châtaignier).

15calcicole : plante prospérant sur sols calcaire (ex. Chêne vert).

16chênaie mixte : chênaie à chênes verts et chênes pubescents.

17climax : maximum de stabilité biologique d’un écosystème et terme final primitif d’une formation végétale.

18collinéen : étage de végétation atlantique dont les chefs de file sont en France le Chêne sessile et le Chêne pédonculé.

19commensale : espèce vivant dans un écosystème à partir de ses déchets, mais sans lui porter préjudice.

20corrège : coteau.

21cortège floristique : ensemble des espèces accompagnant les caractéristiques d’une formation végétale donnée et dont l’aire de répartition est identique.

22costière : partie orientale de la plaine languedocienne entre les Garrigues et la Camargue couverte d’alluvions marines du Tertiaire ou d’alluvions fluviatiles récentes.

23cotylédon : première feuille des plantes à graines (Gymnospermes et Angiospermes) assurant la nutrition de ces mêmes graines.

24crau : terrain pierreux, lande couverte de cailloux.

25dégradation : rupture insensible et continue de l’équilibre biologique.

26drupe : fruit charnu dont l’endocarpe - couche interne du fruit - lignifié forme un noyau.

27dicotylédone : plante dont la plantule porte deux cotylédons. Les Dicotylédones constituent un des deux sous-embranchements des Angiospermes. Lorsqu’elles sont vivaces, la lignification importante de toutes les cellules de la tige (tronc) assure leur pérennité.

28écosystème : ensemble des êtres vivants et des éléments non vivants d’un même milieu. Tous les êtres vivants sont dynamiquement solidaires les uns des autres.

29édaphique : qui relève des propriétés physico-chimiques du sol.

30endoréisme : caractère des régions où l’écoulement des eaux n’atteint pas la mer et se perd dans les dépressions intérieures.

31étage de végétation : système de groupements végétaux réunis par affinité écologique dans une même tranche d’altitude (P. Ozenda, 1975).

32espèce : ensemble d’êtres vivants ayant des caractères communs, susceptibles de se croiser entre eux pour produire des hybrides fertiles.

33futaie : formation végétale dont on exploite les arbres quand ils sont arrivés à une grande dimension par opposition au taillis.

34flore : liste nominative des espèces végétales inventoriées sur un territoire géographique donné (différent de végétation).

35Fruticée : formation végétale composée, dans sa strate la plus haute, de buissons, d’arbustes (garrigue, lande...).

36garrigue : formation végétale régressive résultant de la dégradation de la chênaie verte sur calcaire.

37genetière : formation à genêts.

38genre : groupe d’espèces partageant une série de caractères communs, mais ne donnant normalement pas d’hybrides fertiles.

39glacis : surface d’érosion en pente douce, développée généralement au pied des reliefs de région sèche.

40gymnosperme : plante à fleurs et à graines non protégées dans un fruit.

41halophile : plante adaptée aux milieux salés.

42héliophile : plante qui croît mieux à la lumière.

43Holocène : période comprise de 9800 av. J.-C. (réchauffement post-glaciaire) à l’actuel.

44hydrométrie : étude des propriétés de l’eau.

45hygrométrie : mesure de l’état d’humidité de l’atmosphère.

46hygrophile : plante recherchant l’humidité.

47malacologie : étude des mollusques fossiles.

48maquis : formation végétale régressive résultant de la dégradation de la chênaie liège sur silice.

49marcescent : plantes dont les feuilles, mortes à l’automne, ne tombent qu’au printemps suivant. Le Chêne pubescent est marcescent.

50médioeuropéenne : plante croissant en Europe moyenne (milieu tempérée).

51mésophile : plante vivant dans des conditions moyennes d’humidité.

52mésoméditerranéen : étage de végétation méditerranéen dont les chefs de file sont en Bas-Languedoc, le Chêne vert, le Chêne pubescent et le Pin d’Alep.

53métasource : système fermé d’informations construit à partir des sources écrites.

54monocotylédone : plante dont la plantule ne porte qu’un cotylédon (ex : céréales). Les Monocotylédones forment un sous-embranchement des Angiospermes. Elles sont généralement herbacées, donc peu lignifiées. Lorsqu’elles sont vivaces, la multiplication d’éléments ligneux séparés assure leur maintien (Roseau, Palmier).

55montagnard : étage de végétation dont les chefs de file sont en Languedoc le Hêtre, le Sapin et le Pin Sylvestre.

56paléocarpologie : étude des fruits et graines fossiles.

57paléoenvironnement : ensemble des caractères physico-chimiques, climatiques et biologiques des milieux anciens.

58palus : marais en Languedoc.

59palynologie : étude des spores et des pollens fossiles ou actuels.

60paraclimax : stabilité biologique maximale déviée d’un écosystème après dégradation et évolution progressive.

61pH : coefficient caractérisant l’acidité ou la basicité d’un milieu.

62phytogéographie : étude de la distribution (géographie) des végétaux et des formations végétales.

63phytosociologie : étude des associations végétales.

64progressive : se dit d’une évolution végétale tendant vers le climax.

65pubescent : se dit d’une tige ou d’une feuille garnie de poils très fins imitant le duvet. Le Chêne pubescent est le nom savant du Chêne blanc ou Chêne à feuillage caduc méditerranéen.

66puech : petite éminence.

67régressive : se dit d’une évolution végétale dérivant du climax par dégradation.

68rieu : ruisseau.

69ripisylve : formation végétale de bords de cours d’eau.

70rudérale : plante croissant dans un milieu transformé par l’homme, notamment dans les décombres et les déchets.

71saltus : espace non régulièrement cultivé, espace anthropique à vocation souvent pastorale.

72sansouire : paysage ouvert de terres salées sans relief, presque sans végétation, recouverts par les eaux salées en hiver, desséché et craquelé en été (R. Molinier et R. Talion 1965).

73sempervirente : plante portant des feuilles vertes toute Tannée.

74série de végétation : ensemble des groupements végétaux conduisant à un climax ou en dérivant par dégradation.

75silicicole : plante croissant sur des sols siliceux (Chêne liège).

76soubergue : coteau en Languedoc.

77station relique : station où l’espèce ne se maintient que de manière précaire et sur une faible surface.

78subéraie : forêt de chênes lièges.

79supraméditerranéen : étage de végétation méditerranéen dont les chefs de file sont en Bas-Languedoc le Chêne pubescent et le Pin sylvestre.

80systématique : classification des êtres vivants.

81taillis : formation végétale coupée à intervalles réguliers dont on ne laisse croître que des arbres venus de souches (rejets) ou drageons (contraire futaie).

82taxon : unité systématique de rang quelconque.

83thermoméditerranéen : étage de végétation méditerranéen quasi inexistant en France dont les chefs de file sont en Espagne l’Oléastre et le Caroubier.

84thermophile : plante adaptée aux milieux chauds.

85végétation : ensemble des associations végétales caractéristiques d’un territoire géographique donné (différent de flore).

86xérophile : plante adaptée à des climats secs ou désertiques,

87yeuse : nom vernaculaire du Chêne vert.

© Presses universitaires du Midi, 2003

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.