Version classiqueVersion mobile

Demeures toulousaines du XVIIe siècle

 | 
Michèle Éclache

Documents

La Maison Cheminée

Texte intégral

  • 1 Les premiers travaux du maçon ont fait l’objet d’une « convention qu’il en a faicte par escript » ( (...)

1Devenu, par décret de la cour du sénéchal, propriétaire d’une maison de la rue Montolieu (aujourd’hui Montoulieu-Vélane, no 19), le marchand Jacques Cheminée s’empresse de la faire reconstruire, en 1611-1612. Les principaux contrats de construction passés par acte privé ou entente verbale1, on ne possède guère d’éléments descriptifs de la demeure, les actes notariés pour l’achèvement n’indiquant que la structure même du bâtiment, à deux étages surmontés d’un galetas ; mais l’aspect actuel de la façade, avec ses ancres de tirants et ses baies en arc plein cintre au dernier niveau, caractéristiques des constructions de cette époque, autorise à y reconnaître l’œuvre du maçon Aisselhié.

39 
12 février 1612 
Bail à besogne passé par Jacques Cheminée avec Jean Aisselhié

3E 6230, 89 vo-92 ro

  • 2 AMT, CC 53, 212 ro: la maison occupe moins de 170 m2. Voir fig. 12.
  • 3 Achats de brique par Cheminée en 1611, pour un total de 560 l., dont une partie est payée en vin de (...)
  • 4 De omis.
  • 5 Et enluira est un lapsus à ne pas prendre en compte pour le sens du texte.

2Scaichent tous que l’an mil six cens et doutze et le dimanche doutziesme jour du mois de febvrier, après midy, à Thle, régnant Louys etc., par devant moy notaire roial et tesmoins bas nommés, dans ma boutique, personnellement constitués Jacques Chaminée, merchant de la présant ville, d’hune part, et Jehan Ayselhé, mre masson de la mesme présant ville, d’aultre part, qui ont dit qu’aiant led. Chaminée acquis par décret de la court une maison ruineuse, scituée en Thle, rue de Montoliu, comme des biens de feu mre Bertrand Bossuge, mre celier de Thle2, icelluy Chaminée auroit fait desmolir le vieux corps de devant et icelluy fait bastir et construire tout à neuf à quatre murailhes, saichant que donner de la main pour canne aud. Ayselhé, led. Chaminée aiant tout fourny3, et sur le point qu’icelluy Chaminée vouloit faire la cave de voulte en lad. maison, une partie de la murailhe et façiade de lad. maison respondant sur la basse court seroit tumbée, occasion de quoy icelluy Chaminée, voullant constraindre led. Ayselhé à luy remetre lad. murailhe tumbée, l’auroit actionné devant monsieur le séneschal de Thle, y aiant heu appointement de nomination d’expertz, qui auroint procédé à la vérification tant de lad. murailhe tumbée que du surplus de lad. maison demeuré en piedz. Sur quoy entre parties ce seroint accourdés comme s’ensuit, scavoir qu’ilz renuncent respectivement à lad. instance promettant n’en faire plus poursuite, moyenant que led. Ayselhé a promis et promet par les présantes aud. Chaminée les choses suivantes, c’est à scavoir de rebastir et remetre lad. murailhe tumbée en mesme estat qu’elle estoit, avec les fenestraiges et portes qu’il plaira aud. Chaminée, fondée et bastie de l’espesseur du reste, et à ces fins faira toutes cavailhes et retirera les matériaux et ruines, icelles retournant faire servir, conservant et emploiant le mieux qu’il pourra à ses despens. Davantaige faira et bastira à neuf led. Ayselhé la cave en voulte tenant toute lad. maison, avec les veues et dessantes requises, bien et assuréement faitte, et sur icelle garnira et bastira led. Ayselhé de massacanat [de]4 violette une mégenserie que led. Chaminée faira faire sur lad. cave pour faire séparation de la salle basse et du courroir, laquelle salle basse icelluy Ayselhé pasimantera de thuille plaine bien tailhée et jointée. Et sy faira led. Ayselhé une petite voulte à deus murailhes traversant de lad. cave neufve à scelle qui est au corps du dernier. Et encore pavera led. Ayselher la salle qui est sur le premier plancher, avec l’antichambre joignant, de pasiment carré tout tailhé, et aussy pavera la salle haulte, antichambre, grenier, galata et galeries de pasiment comme viendra de la thuilerie. Sy faira et construira icelluy Ayselhé aud. corps neuf de maison cinq chaminées, aulx places que y sont, bien travailhées et eslabourées de belles façons, en pilhastres, frize, corniche, architrave, chapiteaulx, termes et mollures doubles et simples que duisent et agréent aud. Chaminée. Davantaige icelluy Ayselhé jointera et enluira5 à jointe coppée tout le dehors de lad. maison de tous coustés, ensemble lesd. chaminées, haulsant les canons sur le toid et iceux rebatra par dehors, et aussy enluira led. Ayselhé toutes les estaiges, salles, chambres et mégenseries de tout led. corps de maison de par dedans de mortier et chaulx, et garnira toutes les fenestraiges et veues après que le picquepeyrier aura posé les pierres, et faira aussy aultant de canons aulx letrines qu’il faira besoing pour s’en pouvoir servir de toutes les estaiges et galeries, y aiant ung sieige à chacune, et desmolira le dessus du puis dix ou doutze pams soubz terre et le remectra en rond sur terre ce qu’il faira besoing pour gaigner place, et brief et en général faira icelluy Ayselhé toutes besonhes et manefactures requises à lad. maison concernant l’art de massonerie, preste à fermer à clef et à habiter sans aulcune exception. Et encore après faira toutes réparations qui seront nécessaires au corps de dernier vieux sy point a esté endomaigé par la cheute de lad. murailhe, et après faira netoier et curer led. puis, et en fin de besonhe rendra lad. maison nette de toutes ruines et terres, icelles faisant tirer hors la ville, le tout à ses propres coustz et despens quand à la main et sans que led. Ayselhé soit teneu rien fornir que l’industrie, manefacture et maneuvres, et led. Chaminée fornira seullement les matériaux rendeus à pied de besonhe. Et le tout aura icelluy Ayselhé fait et parfait en bon maistre et homme de bien suivant et comme l’art de massonerie le requiert dans trois mois prochains venantz comptés de ce jour, avec despens, domaiges et intérests à faulte de ce faire, et sans que led. Ayselhé puisse travailher en aultre besonhe qu’il n’aye achapvée la présante, la continuant sans chaume quelconque. Et le tout pour et moyenant le pris et somme de sept cens cinquante livres, tant moins de laquelle icelluy Aysselhé a confessé avoir heu et receu du susd. Chaminée cy devant la somme de trois cens quarante cinq livres, et le surplus luy sera paié de jour en jour à mesure que lad. besonhe s’advansera, fin d’icelle fin de paie, ce faisant fort led. Ayselhé que les murailhes que sont après restées en entier à lad. maison qu’il a construites sont bonnes et loiales, et promet demeurer à toute lad. maison sy rien vient à bouger à icelle an et jour après perfection. Et ainsin lesd. parties ont ce dessus accourdé, déclairant led. Ayselhé avoir esté bien paié de tout ce que lad. maison montoit et que luy pourroit estre deu de la construction d’icelle, prometant ce dessus tenir, observer et accomplir sans y contravenir directement ny aultrement, sous obligation et yppothèque de leurs biens présans et advenir, meubles, immeubles, qu’ont soubzmis à toutes rigueurs des courtz tant de ceste ville que aultres de ce royaulme de France, l’hune pour l’aultre ne cessant, ainsin l’ont juré. Présans à ce sire Bertrand Denot, mre chandelier de la présant ville, Guillaume Poisson, praticien, Guilhaume Dupont, merchant de Thle, soubzsignés avec led. Ayselhé, et Jehan Cappus, mre charpentier, qui ne saichant signer a fait sa marque acoustumée, led. Chaminée ne scait signer ny marquer, et moy.

Fig. 12. Cadastre de 1680. Capitoulat Saint-Étienne, moulon 29. Parcelle 24 :
maison Cheminée. © Archi. Mun. de Toulouse, CC 126.

(Signé :) J. Aisselhié. B. Denot. Marque de Cappus. G. Dupont. Poisson, pnt. De Poisson, note.

40 
28 février 1612 
Bail à besogne passé par Jacques Cheminée avec Jean Cappus

3E 6229, 132 vo -133 vo

  • 6 Soit le22 avril.

3L’an mil six cens et doutze et le mardy vingt huitiesme jour du mois de febvrier, après midy, à Thle, régnant Louys etc., par devant moy notaire royal et tesmoins bas nommés, dans ma boutique, en sa personne constitué Jehan Cappus, charpentier de la présant ville, lequel de son gred et volonté a promis et promet à Jacques Chaminée, merchant de Thle, présant et acceptant, de, en la maison qu’il a acquise à la rue de Montoliu par décret de monsieur le séneschal de la présant ville comme des biens de feu Bertrand Bossuge, me celier, luy faire et parfaire la besonhe suivante pour parachever de bastir le corps neuf que led. Chaminée y a fait, et ce par dessus autre besonhe qu’icelluy Cappus y a jà fait. Et premièrement icelluy Cappus ramandera toutes les travaisons et couverte faitte en lad. maison de ce qui c’est bougé en icelle maison par le moien de la cheute de la murailhe de dernier lad. maison. Plus parachèvera led. entrepreneur toutes les travaisons de lad. maison et faira à toutes les estaiges basse et haultes les corondaiges que led. Chaminée vouldra pour faire séparation des chambres avec les salles avec leurs solles de coronde et portes tout piqué d’espesseur. Plus faira led. Cappus ung degred en vis à lad. maison pour servir à toutes les estaiges et aulx deus corps de lad. maison par les galeries, montant jusques à l’antrée du galata. Et davantaige postera les travaisons et fermera tous les sieiges des canons des privés avec toutes portes et fenestres. Et brief faira icellui entrepreneur tout ce que sera besoing et nécessaire à lad. maison pour la randre faitte, parfaitte, achapvée et à la clef, en ce que concerne la fusterie, à la charge que led. Chaminée fornira tout bois, clous, chevilhes et autres matières nécessaires sans que led. Cappus soit teneu rien fournir. Et le tout aura icelluy Cappus fait et parfait entre cy et la prochaine feste de Pasques6, en bon mestre et homme de bien. Et ce pour et moienant le pris et somme de cent vint huit livres tournois que led. Chaminée luy paiera à mesure que lad. besonhe s’advansera, fin d’icelle fin de paie, oultre et par dessus la somme de cent quarante deus livres que led. Cappus a confessé avoir cy devant receue dud. Chaminée pour la faction et construction de toute autre besonhe par luy faitte au bastiment de lad. maison, accourdant que led. Cappus sera teneu faire toutes les galeries que seront besoing à lad. maison avec leurs coidières et puntonatz en corondaige. Et ainsin les parties ont tout ce dessus conveneu et accourdé et promis le tout tenir, observer et accomplir sans y contravenir directement ny autrement, à l’obligation et ypothèque des biens présans et advenir, meubles, immeubles desd. parties, qu’ilz ont soubzmis aulx forces et rigueurs des courtz tant de ceste ville que autres de ce présant royaulme de France, l’hune pour l’autre ne cessant, ainsin l’ont promis et juré. En présance de sieur Anthoine Ferrier, bourgeois de la présant ville, et Bernard Castet, praticien au palais, soubzsignés, led. Cappus marqué, led. Chaminée ne scait escripre, signer ny faire marque, et moy notaire royal dud. Thle, y résidant, requis soubzsigné.

  • 7 En août 1612, le maître menuisier Hugues Escudié s’engage à fournir, dans le mois, toutes les menui (...)

(Signé :) Castet, pnt. Marque de Cappus. A. Ferrier. De Poisson7.

(En marge :) 27 juin 1614, cancellation.

Notes

1 Les premiers travaux du maçon ont fait l’objet d’une « convention qu’il en a faicte par escript » (3E 7428, 126 ro) ; on ne sait ce qu’il en a été pour ceux du charpentier.

2 AMT, CC 53, 212 ro: la maison occupe moins de 170 m2. Voir fig. 12.

3 Achats de brique par Cheminée en 1611, pour un total de 560 l., dont une partie est payée en vin de Gaillac : 3E 6227, 206 vo-207 ro, 643 vo-644 ro, 3E 6228, 495ro-496 vo.

4 De omis.

5 Et enluira est un lapsus à ne pas prendre en compte pour le sens du texte.

6 Soit le22 avril.

7 En août 1612, le maître menuisier Hugues Escudié s’engage à fournir, dans le mois, toutes les menuiseries des ouvertures, pour 200 l. (3E 6230, 506 ro-507 ro).

Table des illustrations

Légende Fig. 12. Cadastre de 1680. Capitoulat Saint-Étienne, moulon 29. Parcelle 24 :maison Cheminée. © Archi. Mun. de Toulouse, CC 126.
URL http://books.openedition.org/pumi/docannexe/image/35873/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 82k

© Presses universitaires du Midi, 2006

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search