Version classiqueVersion mobile

Demeures toulousaines du XVIIe siècle

 | 
Michèle Éclache

Documents

La Maison Coutet

Texte intégral

  • 1 AMT, CC 48, 87 vo : cette maison occupe environ 140 m2 (voir fig. 11) ; Coutet en est propriétaire (...)
  • 2 M. Éclache, « Une maison toulousaine du xviie siècle », L’Auta, no 497, 1984, p. 185 et note 12.

1En 1611, le marchand Michel Coutet fait rebâtir en brique le rez-de-chaussée de sa maison (23 rue de l’Homme-Armé)1, sous des étages apparemment en pan de bois, qui seront refaits plus tard en brique, peut-être après 1646, lorsque Salomon de Galien fait construire sa demeure (15 rue de la Fonderie) dont ce corps de bâtiment constitue alors l’arrière2. De cette première campagne subsiste une petite porte en arc plein cintre, dont la clé porte le millésime de sa construction.

38 
31 juillet 1611 
Bail à besogne passé par Michel Coutet avec Jean Mespoul

3E 6228, 424 ro-425 ro

2Le dimanche dernier jour du mois de juilhet mil six cens unze, après midy, à Thouloze, régnant Louys etc., par devant moy notaire royal et tesmoingz bas nommés, dans ma boutique, personnellement constitué Jehan Mespoul, mre masson de ceste ville, lequel de son gred a promis et promet à sire Michel Coutet, merchant de ceste ville, présant et acceptant, de, en la maison qu’il a à la rue des Molins de ceste ville, luy faire la besonhe que s’ensuit. Scavoir qu’icelluy Mespoul sera teneu desmolir la murailhe qui est au devant de lad. maison ensemble la porte, et icelle murailhe rebastir à neuf de l’espesseur et haulteur qu’elle est, et lad. desmolition faira jusques à plain pied de terre. Et y faira trois portes voultées, l’hune pour servir à l’entrée de lad. maison, l’autre pour l’estable et l’autre pour la cave voultée que s’y faira à l’advenir, lesd. portes garnies de leurs gaffoniers de pierre et barroulières, et y faira aussy une bastarde fenestre avec trois pierres, à deus veues, garnie chasque veue de trois ou quatre barres avec traversiés en rajat, bastie lad. murailhe trois ou quatre pams sur terre de mortier franc et le surplus de terre rousse et sable. Et metra et faira icelluy Mespoul ausd. trois portes une sole, sive soulhet, de coural. Et en oultre faira icelluy Mespoul à la cave de lad. maison, devant la rue, une murailhe fondée sur la terre ferme et solide de la longueur de lad. cave, bastie de thuille et demie jusques à la haulteur de la fleur de la rue et despuis fleur de rue jusques à la première estaige de thuille de pointe, à plomb des tourtis et mégenseries que y sont dessus, et faira icelluy Mespoul une porte à lad. murailhe dans la cave, et bastie lad. murailhe trois pams sur la rue de mortier franc et le surplus de terre rousse. Et au lieu de la croisée qu’est sur la basse court y faira led. Mespoul une demie croisée, se servant de la pierre que y est, garnie de barriés et montantz de fer, avec ses coidières et traversiés de pierre. Et néanlmoins rebatra et enluira led. Mespoul lesd. murailhes et jointer le devant à jointe couppée. Et fournira icelluy Mespoul tous piègemens, enardz, chafaudaiges, thuille, terre, sable, chaux, fer de riajatz, maneuvres, façons et autres choses nécessaires. Et le tout aura fait et parfait dans deux mois prochains venantz comptantz de ce jour, moienant la somme de deux cens livres tournois, tant moins de laquelle icelluy Mespoul a présantement receu dud. Coutet la moitié, qu’est cent livres, en quatorze pistoles d’Espaigne de deus pistoletz chascune, le surplus monoye faisant icelle somme de cent livres contée, nombrée et par icelluy Mespoul retirée, s’en contante, et les autres cent livres lui paiera led. Coutet à mesure que lad. besonhe s’advansera, fin d’icelle fin de paie. Et sans diminution de lad. somme appartiendra aud. Mespoul la vieilhe murailhe qui est à lad. cavve, qu’il sera teneu de desmolir, et luy appartiendront aussy toutes despoulhes provenantz desd. desmolitions. Et led. Coutet fournira et faira faire les portes et fermure de bois nécessaires. Et pour ce dessus tenir et observer les parties ont obligés leurs biens, soubzmis à toutes rigueurs de justice tant de ceste ville que autres de ce royaulme. Fait en présance de Jaques Terousse, merchant, et Jaques Lafon, me masson de Thle, qui ne scavent signer mais ont fait leur marque acoustumée, lesdites parties soubzsignées avec moy note.

Fig. 11. Cadastre de 1680. Capitoulat Dalbade, moulon 11. Parcelle 34,
partie sud : maison Coutet. © Archi. Mun. de Toulouse, CC 114.

(Signé :) Mespoul. M. Coutet. Marque de Lafon. Marque de Terousse. De Poisson, note.

(En marge :) Du 5 août au 7 novembre 1611, quittances de 100 l. et 164 l. de supplément pour avantages, et cancellation.

Notes

1 AMT, CC 48, 87 vo : cette maison occupe environ 140 m2 (voir fig. 11) ; Coutet en est propriétaire depuis novembre 1599 (3E 4728, 370 vo-372 vo).

2 M. Éclache, « Une maison toulousaine du xviie siècle », L’Auta, no 497, 1984, p. 185 et note 12.

Table des illustrations

Légende Fig. 11. Cadastre de 1680. Capitoulat Dalbade, moulon 11. Parcelle 34,partie sud : maison Coutet. © Archi. Mun. de Toulouse, CC 114.
URL http://books.openedition.org/pumi/docannexe/image/35868/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 89k

© Presses universitaires du Midi, 2006

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search