Version classiqueVersion mobile

Demeures toulousaines du XVIIe siècle

 | 
Michèle Éclache

Documents

La Maison Guérin

Texte intégral

1Ignorée jusqu’à présent, cette maison (14 bis rue des Puits-Clos) conserve, en dépit de modifications ultérieures (surélévation d’un étage, transformations des fenêtres et de la porte), quelques-uns des éléments décrits par les textes ci-dessous, qui permettent de la dater de 1605.


13 décembre 1604 
Bail à besogne passé par Dominique Prieur, au nom de Jean Guérin son oncle, avec Bertrand et Jacques Crousy

3E 6927, 1ère partie, 461 vo-465 vo

  • 1 Quatre omis : voir le document suivant.
  • 2 Lire lesd .
  • 3 AMT, CC 50, 24 vo: la parcelle occupe 133 m2. Voir fig. 2.
  • 4 Voisins le premier du côté sud et le second du côté est (AMT, CC 50, 24 ro-vo).
  • 5 À prendre écrit deux fois.
  • 6 Lire l’envant.
  • 7 Lire lesd .
  • 8 En 1605, le dimanche de Quasimodo est le 17 avril.
  • 9 Maison non située.
  • 10 Signés omis.

2Scaichent toutz que ce jourd’huy, tretziesme du moys de décembre l’an mil six cens [quatre]1, à Thle, avant midy, régnant etc., par devant moy nore royal et tesmoingz bas nommés et dans la maison cy après nomée, establys en leurs personnes sieur Domenge Prieur, merchant de Thle, nepveu et pour et au nom du sieur Jehan Guérin, bourgeois et merchant de la ville de Bordeaulx, et pour lequel Guérin led. Prieur se faict fort et promet par icelluy fere valloir et tenir le présant contract, d’une part, et Bertrand et Jacmes Crusins père et filz, maistres charpentiers dud. Thle, d’autre, lesquelles partyes de leur bon gré et vollunté, led. Prieur aud. nom dud. sieur Guérin et lesd. Crusins, père et filz, l’ung pour l’autre et ung seul pour le tout sans division ny discussion à quoy renoncent, ont faictz, convenus et accordés les pactes et condictions cy après expéciffiées pour la réparation et construction que led.2 Crusins entreprennent fere, de leur art de charpenterye, pour led. Guérin en la maison qu’il a en Thle et à la rue du Puys Claux3, joignant les maisons de noble Jehan Massonyé, bourgeois de Thle, et Ramond Lacroix, tinturier4. Et premièrement lesd. Crusins père et filz entrepreneurs seront tenus faire troys travezons au corps du devant de lad. maison joignant celluy de dernier, de l’haulteur requise, et à la première mettre deux pitrons du conte de six canes chescung ou envyron suyvant que la largeur du bastiment, avec sa simayse par dessus et les somiers toutz lis, piquatz et raboutas à lad. travezon, et mettre au dessus des somiers les soliveaux ou travatelz à ung pam et dimy l’ung de l’autre, de la loungueur qu’est led. bastiment, de filles loungues de cinq canes, et poster le tout de bon postam de sapin piquat, raboutat, feulhonat, clausonat avec les saumiers. Plus seront tenus lesd. entrepreneur fere l’autre travezon audict devant et sur la précédante, de l’haulteur de celle qu’est au corps de dernier, avec deux pitrons pozés chescung sur chesque pillier de chemynée que s’y feront, et simaizar lesd. deux pitrons et ung arcquitreve de chesque cousté, et lad. simaize fere de deux peals ou pitronx, et postar lad. travezon de bon postam de loung à loung de l’ung somier à l’autre et y mettre les soliveaux que sera besoing à ung pam ou moingz l’ung de l’autre, bien piquatz, raboutatz et clausonatz comme les précédans. Plus seront tenus lesd. entrepreneurs faire une autre travezon avec deux pitrons et leur simaize par dessus et ung arquitreve de chesque cousté et de l’aulteur que bon semblera aud. Guérin, les soliveaulx à ung pam et dimy l’ung de l’autre ou autrement comme bon semblera aud. Guérin, les postes de bon postam de sapin bien piquat, raboutat, feulhonat, clausonat avec lesd. somiers. Plus fere ung grenier de l’haulteur de neuf pams avec sa couverte par dessus, mettre les garronières sur la murralhe, faicte à ung eau, et y mettre de filles servant de chevrons piquatz d’aulteur, et le postam que y sera mis par dessus lesd. chevrons, qui portera la tuille, sera mis tout tuquant, piquat et simentat sur le ruffet, et lesd. chevrons ou filles seront piquades et raboutades tant que dure le foreject de la rue, et mettre lesd. chevrons de bonnes filles de deux pamps et dimy l’ung de l’autre, ensemble la garronière de fille piquade d’espoysseur avec deux ventrières de peal bastard et ung somier comung pour servir de tirant de teste à la rue et sur la testière de dernier, et fere les fenestres de boys de sapin audict grenier devers la rue, et fere descouvrer et recouvrer led. corps de devant comme est en faysant servir la tuille que s’y treuvera. Plus seront tenus lesd. entrepreneurs fere une dimye croysée et une porte à chesque estage des deux devers la basse court, au cousté de la duie, pour donner jour aux salles, de boys de chesne net avec quelque gentille molure, et fere les placardz, fenestres et fenestrons de bon chesne ensemble à deux croyssées et deux dimy croysées du cousté de la rue, et au galata une fenestre seulle pour donner jour au grenier devers le peyrier. Pourront lesd. entrepreneurs fere servir le postam vieulx pour latar à la charge qu’il ne soit poury ny gasté et qu’il soit bien joinct. Comme aussy seront tenus lesd. entrepreneurs faire les courondages entre led. corps de maison pour pourter le bastiment de devant ensemble de celluy de dernier, à chesque estage et grenyer, et de tenir piegas les travezons, fere une méjenserye à la première salle et autre à la segonde, et au lieu où sera ordonné ausd. entrepreneurs, de courondage les piedz droictz et d’ung pam et dimy de loing l’ung de l’autre, pisquatz, raboutas et d’espoysseur requise à la vollunté dud. sieur Guérin, et le tout de petites filles. Plus seront aussy tenus lesd. entrepreneurs faire ung degré pour monter à chesque estage tant du corps de devant que du dernier et à autre petit corps qu’est au dernier la maison dud. sieur Massonier, commode aux portes que seront faictes ausd. corps de dernier, et haulcer led. petit corps de dernier d’une estage de haulteur que plarra aud. sieur Guérin, de boys de sapin, et rendre couvert tant led. petit corps que led. corps de devant comme est de présant, faysant comme dict est servir le tuille vieulx que y est, led. degré sera faict à pans des deux coustés aux fins de remuer la dimye et la porte, remuer les testières et solles de courail où ne seront treuvés bonnes desd. corps de devant et dernier, et fere les marches de pitron de sapin, remuer aussy l’albre et solle ensemble les filholles à neuf, et mettre ung somier commung pour pourter les filholes à prendre5 du corps de dernier jusques à la petite estage qu’est joignant la maison dud. sieur Massonyer. Plus seront tenus aussy lesd. entrepreneurs fere à chesque estage une porte de noyer pour entrer à la salle, et aussy de chesque estage et aux méjenseries de chesne avec leurs placardz, et au grenier de sapin, plus ung portal double de bon postam de sapin à neuf bien raboutat et cloué entièrement à l’entrée de lad. maison et de la grandeur requise. Feront aussi les tampes de la boutique avec ung singlon de courail dessoubz les arcz, avec ung arcquitreve sur le devant, avec deux portanelz de sapin doubles et les gardes de corailh, avec une coronde de chesne au millieu desd. portanelz et au dernier les tampes une barre de sapin pour fermer et ouvrir. Plus aussy feront lesd. entrepreneurs levant6 au devant lad. boutique et de la largeur d’icelle et loungueur requise, avec les bouquetz nécessaires. Apertiendra ausd. entrepreneurs toute la despeulhe dud. bastiment saulf les relhes, verroulz, serrures et vitres que y sont de présant, que seront aud. Guérin. Et seront tenus lesd. entrepreneurs fornir à leurs despens tout le boys, postam, cloux et chevilhes que sera besoing à lad. construction, le tout bon et suffizant. Seront aussy tenus lesd. entrepreneurs reffaire la mégencerye au bas dud. corps de devant faysant division du courroir et boutique, tout ainsin que y est de présant, de bon boys piquat d’espoysseur, et y fere une porte de sapin double pour entrer à lad. boutique aud. courroir, et autre de mesme pour servir d’entrée de lad. boutique au corps de dernier comme est de présant, tout aux despens desd. entrepreneurs, et fornir aussy toutes matières nécessaires, come dict est cy dessus, en toute lad. besoigne de lad. réparation et construction susd., et rendre le tout bien faict et parfaict de l’art de charpenterye. Et en oultre seront aussy tenus lesd. entrepreneurs fere getter les terres des ruynes des tortis et méjenseryes à la rivière, à leurs despens, et fornir tout le boys que sera besoing pour esparronar lesd. méjenseries et tortis. Pour toute laquelle susd. besoigne seu construction, et tant pour la façon que forniture desd. matières, led. Prieur, aud. nom dud. sieur Guérin son oncle, pour lequel comme dict est se faict fort, promet et accorde ausd. entrepreneurs la somme de neuf cens livres tournois, laquelle dicte some de neuf cens livres tournois ledict Prieur, aud. nom, promet et sera tenu de payer ausd. entrepreneurs pour employer en l’achapt desd. matières nécessaires et à mesure de l’achapt d’icelles et que lad. besoigne se fera, et fin d’icelle fin de paye. En laquelle besoingne led.7 entrepreneurs seront tenus de trevalher cest yver et avoir prestes toutes lesd. matières toutes ouvrés pour les mettre en euvre et fere lad. réparation et construction la sabmoyne de Cazimode après Pasques8 et l’avoir rendu faicte, parfaicte, dans ung moys et dimy après lad. sabmoyne de Cazimode. Sy apertiendra aussy ausd. entrepreneurs troys pièces de courailh vieulx et saumier de sapin vieulx que led. Guérin a à la rue, ensemble autre qu’est en la maison de Morlas9, que sont cinq ou six travatelz de courailh. Et seront tenus lesd. entrepreneurs employer led. courailh, ensemble tout celluy que se treuvera en lad. despeulhe, en lad. réparation et construction de lad. maison et courondages et fenestres d’icelle. Et ainsin l’ont lesd. partyes respectivement promis tenir, garder, observer et accomplir sans y contrevenir, soubz obligation led. Prieur tant des biens dud. sieur Guérin que siens propres, et lesd. père et filz entrepreneurs les leurs présantz et advenir et de leurs personnes l’ung pour l’autre et ung seul pour le tout sans division ny discussion à quoy renoncent, qu’ont soubzmis aux rigueurs des courtz et seelz royaulx du présant royaulme de France, où treuvés seront, et l’ont juré aux saintz évangilles et renoncé à toutz droictz et previllèges à ce contraires. Faict et récité dans lad. maison, èz présances de sieur Gaspard Gabriac, merchant de Thle, et Berthélemy Latour, me masson de Thle, soubz[signés]10 avec led. Prieur et entrepreneurs, et de moy.

Fig. 2. Cadastre de 1680. Capitoulat La Pierre, moulon 5. Parcelle 46 :
maison Guérin. © Archi. Mun. de Toulouse, CC 119.

(Signé :) Prieur. Marque de Bertrand Crousy. Crousy. Marque de Latour. Gabriac, ptz. Rulhière.

(En marge :) 16 mai 1606, cancellation, les entrepreneurs ayant reçu en outre 60 livres pour avantages.


13 décembre 1604 
Bail à besogne passé par Dominique Prieur, au nom de Jean Guérin, avec Barthélemy Latour

3E 6927, 1ère partie, 465 vo-466 vo

  • 11 Lire du car un peu plus loin, après « corps du devant », a été écrit puis barré « et dernier ».
  • 12 Le passage « et tant plain que vuyde… pillastre » est ajouté à la fin.
  • 13 Signés omis.

3Scaichent toutz que ce jourd’huy, tretziesme du moys de décembre, l’an mil six cens et quatre, à Thle, avant midy, régnant etc., par devant moy nore royal et tesmoingz bas nommés et dans la maison cy après mentionnée, establys en leurs personnes sieur Domenge Prieu, merchant de Thle, pour et au nom de sieur Jehan Guérin, bourgeois et merchant de la ville de Bourdeaulx, d’une part, et Berthélemy Latour, maistre masson de la présent ville, d’autre, lesquelz de leur gré et vollunté, led. Prieur aud. nom, ont faictz, convenus et accordés les pactes et condictions cy après expéciffiés en la réparation et construction que led. Latour entreprent fere en la maison que led. sieur Guérin a en Thle, rue du Puy Claux, joignant les maisons de noble Jehan Massonier, bourgeois de Thle, et Ramond Lacroix. Premièrement sera tenu led. Latour et promet fere la murralhe des11 corps du devant de lad. maison despuys les fondemens que y sont faictz, ung arseau pour fere une boutique, de la largeur et aulteur que plarra aud. Guérin, ensemble ung autre petit arseau pour fere ung pourtal au cousté de lad. boutique et au lieu que luy sera ordonné, et entre lesd. arseaulx de boutique et pourtal sera tenu de fere ung pillier de pierre, fins la montée dud. arseau de boutique, ensemble autre pillier de pierre de l’autre cousté de l’arseau de lad. boutique et le bien lier et enchâsser dans la murralhe mégière du cousté dud. Lacroix, et bien fere talher lad. pierre et tuille desd. pilliers et arseaux à façon d’ung cart de collonne, le tout de bonne pierre et tuille bien cuylte et massonnés de bon mortier franc de chaux et sable, et fere lad. murralhe, pilliers et arseaulx jusques à la première estage d’une tuille et dimye d’espoysseur, comme aussy sera tenu de fere la murralhe des tauliers de lad. boutique de l’espoysseur et aulteur que plarra aud. Guérin, et le devant de l’entrée desd. tauliers fera de pierre pour servir de gaffonières, ensemble mettre les gaffoniers du portal de pierre comme sont les deux que y sont desjà pozés, et sur led. portal fere une viste ou fenestre, pour donner jour au corroir, de la grandeur que plarra aud. Guérin. Plus sera tenu led. entrepreneur monter led. devant de murralhe puys lad. première estage jusques à la segonde d’espoysseur de deux dimy tuilles, massonné de mortier de terre et sable, et y fere une croysée entière et une dimye croysée gentillement talhées et ung fenestron pour cabinet de tuille et couvert en plate bande de tuille led. cabinet, et led. Guérin sera tenu de fornir la pierre desd. croyssées et dimy croysées. Plus montera lad. murralhe despuys la segonde estage jusques au grenier d’espoysseur d’une tuille de point, avec mesmes croyssées et fenestron de cabinet de mesmes que à la précédant. Et continuera lad. murralhe jusques à la couverte dud. corps de maison dessoubz la garronière de mesme espoysseur, et y fera, à l’endroit du grenié, quatre ou cinq fenestres couvertes de tuille en plate bande. Sera tenu led. entrepreneur bien lier lad. murralhe de devant avec celles que sont des deux coustés desd. Massonier et Lacroix, et haulcer lesd. murralhes des deux coustés de tant que sera besoing et nécessaire, d’espoysseur de dimye tuille avec mortier de terre et sable, y fere les doubles d’une tuille d’espoysseur avec bon mortier franc, ensemble rebatre par le dehors lesd. murralhes des deux coustés, et par le dedans enluzir toutes les murralhes des deux corps de bon mortier franc, et junctar lad. murralhe de devant la rue entièrement. Et sera tenu led. entrepreneur fornir à ses despens tant la tuille que pierre nécessaire ausd. murralhes, pilliers, tauliers et gaffonières, et mortier tant francz que autre de terre, chaux, terre et sable et tout ce que conviendra s’emploier à lad. construction de bonnes matière et la tuille bien cuytte. Pour toute laquelle susd. construction et besoigne led. Prieur, aud. nom dud. sieur Guérin sond. oncle par lequel comme dict est il se fait fort, promet et accorde aud. Latour, entrepreneur desd. murralhes tant du devant que des coustés, à raison de neuf livres chescune cane carrée contant de haulteur et largeur et tant plain que vuyde lesd. arseaulx, fenestres, lesquelles seront tailhés à façon de pillastre12, et ce que montera lad. construction, à lad. raison de neuf livres la cane, led. Prieu, audict nom dud. sieur Guérin, payer audict Latour entrepreneur à mesure qu’il conviendra achapter lesd. matières et que led. entrepreneur fera lad. construction, fin d’icelle fin de paye. En laquelle il sera tenu de trevalher et avoir toute la tuille et pierre talhées que sera nécessaire à fere lesd. arseaulz et fenestres entre cy et la sabmayne de Cazimode après la prochaine feste de Pasques, et commenser lors à fere lad. construction et après continuer sans chaulmer et l’avoir faicte et parfaicte dans ung moys et dimy après lad. sabmeyne de Cazimode de lad. prochaine feste de Pasques. Et ainsin l’ont lesd. partyes respectivement promis tenir sans y contrevenir à peyne de toutz despens, domages et intérestz et soubz l’obligation de toutz et chescungz leurs biens présentz et advenir, scavoir led. Prieur tant des biens dud. sieur Guérin que siens propres et led. Latour entrepreneur sa personne, qu’ont soubzmis aux rigueurs des courtz et seelz royaulx de France où treuvés seront, et l’ont juré et renoncé etc. Faict et récité dans lad. maison, présens sieur Gaspard Gabriac, merchant, et Bertrand et Jacmes Crusins, mes charpentiers de Thle, soubz[signés]13 ou merqués avec lesd. Prieur et Latour, entrepreneur, et de moy.

(Signé :) Prieur. Marque de Latour. Marque de Bertrand Crousy. Gabriac, pntz. Rulhière.

  • 14 Dès le 15 décembre 1604, Latour achète la brique nécessaire pour ce chantier, pour 154 l. (3E 6927, (...)

(En marge :) 22 mars 1606, cancellation14.


10 janvier 1605 
Bail à besogne passé par Barthélemy Latour avec Jean Séné et Jean Armilhau

3E 6928, 14 ro-vo

  • 15 Signés omis.

4Ce jourd’huy dixiesme du moys de janvier l’an mil six cens et cinq, à Thle, avant midy, régnant etc., par devant moy nore royal et tesmoingz bas nommés et dans ma boutique, estably en personne Jehan Séné et Jehan Armilhau, mes talheurs de pierre habitans de Thle, lesquelz de leur gré et vollunté ont entreprins, entreprenent et s’obligent envers Barthélemy Latour, maistre masson de Thle, présent et acceptant comme entrepreneur de la construction et édiffice de la maison que le sieur [blanc] Guérin, bourgeois et merchant de Bordeaulx, a en Thle, rue du Puy Claux, par contract retenu par moyd. nore soubzsigné le tretziesme de décembre dernier passé, fere la manifacture et talher la pierre des deux pilliers, gaffoniers du portal et du taulier de la boutique de lad. maison, et tout ainsin que led. Latour c’est chargé et obligé de fere par led. contract en ce que conserne lad. pierre desd. gaffoniers tant seullement, et ce pour et moyennant la some de trente livres tournois, que led. Latour leur prome de payer à mesure qu’ilz travalheront, fin de besogne fin de paye, et livrer talhée lad. pierre et la pauzer au terme que led. Latour c’est chargé de le fere par led. contract de priffait, illec leu ausd. partyes, et en rellever led. Latour envers led. Guérin. Et pour ce fere lesd. partyes ont obligé toutz et chescungz leurs biens présentz et advenir et aussi leurs persones, qu’ont soubzmis à toutes rigueurs de justice, et l’ont juré etc. et renoncé etc. Faict et récité présentz Jehan Lestrade, praticien, et Guilhaume Langlade, me chaussetier, soubz[signés]15 avec lesd. partyes et moy.

(Signé :) Marque de Séné. Marque de Latour. De Lestrade, pnt. Marque d’Anglade. Rulhière.

(En marge :) 3 juin 1605, cancellation.

Notes

1 Quatre omis : voir le document suivant.

2 Lire lesd .

3 AMT, CC 50, 24 vo: la parcelle occupe 133 m2. Voir fig. 2.

4 Voisins le premier du côté sud et le second du côté est (AMT, CC 50, 24 ro-vo).

5 À prendre écrit deux fois.

6 Lire l’envant.

7 Lire lesd .

8 En 1605, le dimanche de Quasimodo est le 17 avril.

9 Maison non située.

10 Signés omis.

11 Lire du car un peu plus loin, après « corps du devant », a été écrit puis barré « et dernier ».

12 Le passage « et tant plain que vuyde… pillastre » est ajouté à la fin.

13 Signés omis.

14 Dès le 15 décembre 1604, Latour achète la brique nécessaire pour ce chantier, pour 154 l. (3E 6927, 1ère partie, 471 ro-vo).

15 Signés omis.

Table des illustrations

Légende Fig. 2. Cadastre de 1680. Capitoulat La Pierre, moulon 5. Parcelle 46 :maison Guérin. © Archi. Mun. de Toulouse, CC 119.
URL http://books.openedition.org/pumi/docannexe/image/35833/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 115k

© Presses universitaires du Midi, 2006

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search