Version classiqueVersion mobile

Les ordres militaires

 | 
Charles Higounet

Communications

Les Ordres militaires et le repeuplement dans le sud de l’Aragon (xiiie siècle)

Carlos Laliena Corbera

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les limites géographiques du Bas Aragon sont définies par le cours des fleuves suivants : l’Ebre, l’Algas et le Martin, et par les contreforts des montagnes du système ibérique ; dans l’ensemble, cela coïncide avec les frontières assignées au royaume d’Aragon depuis le xiiie siècle avec la Catalogne et Valence. C’est un territoire aride — exception faite des vallées fluviales —, une plaine non irriguée qui devient montagne méditerranéenne à mesure que l’altitude augmente. Il s’agit d’une zone relativement isolée au Moyen Age, avec l’Ebre comme principale voie de communication, autour duquel s’articule la plus grande activité humaine de la région. Subsidiairement, l’axe qui, à travers Alcañiz et Morella, unissait Valence à la vallée moyenne de ce fleuve, réalisait le reste des communications. Le peuplement présente quelques réminiscences anciennes, mais l’essentiel de l’habitat a été créé à la fin du viiie siècle et au début du ixe pour fortifier la route d’accès de Valence à Saragos...

© Presses universitaires du Midi, 1986

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search