Version classiqueVersion mobile

Les ordres militaires

 | 
Charles Higounet

Rapports

Les commanderies de l’Ordre teutonique en Allemagne occidentale et leurs activités rurales

Udo Arnold

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’Ordre teutonique, dernier des trois grands ordres de chevalerie, fut créé en 1190 pendant le siège d’Acre, au cours de la troisième croisade. C’était au début une confrérie hospitalière mais, huit ans plus tard, elle fut convertie en ordre de chevalerie, sur le modèle des Templiers et des Hospitaliers. Cet ordre garda ses activités hospitalières, mais celles-ci passèrent peu à peu au second plan, derrière la vocation militaire1. A cet égard, toutefois, on constate bien des différences régionales.

A l’origine, le point fort des trois grands ordres de chevalerie se situait en Terre Sainte. Ils y rencontraient de nombreux croisés d’Europe occidentale et centrale, du prince régnant à la petite noblesse et aux négociants des grandes villes. Bon nombre de ces derniers reconnurent l’action des ordres de chevalerie et leur firent des donations. Or, au Moyen Age, la prospérité reposait certes sur l’argent, mais surtout sur la propriété terrienne. Il était donc naturel que les donations fait...

Auteur

© Presses universitaires du Midi, 1986

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search