Version classiqueVersion mobile

Les anges dans nos campagnes

 | 
Louis Peyrusse

Marie, Joseph

La Mort de saint Joseph

Louis Cazottes

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Louis Cazottes (1846 - 1934)
1889
Lalbenque - Église Saint-Quirin
Huile sur toile marouflée sur le mur avec un cadre peint en trompe-l’œil
H 284 - L 197

Allongé sur un châlit, Joseph expire dans les bras de son fils. Le lys, attribut traditionnel de Joseph, gît par terre au premier plan, annonçant son décès prochain. La Vierge penchée sur son époux lui tient la main, tandis qu’une nuée d’anges descend recueillir l’âme du défunt.

Le peintre Cazottes traite ici la mort d’une façon réaliste. En plaçant cette scène dans un espace nu, il fait saillir avec plus de force encore l’image de la mort : Joseph apparaît dans sa vieillesse, barbe et cheveux blancs, le visage creusé de rides, le corps amaigri. Choix étrange, l’environnement de ce groupe est traité sur le registre merveilleux : la nuée d’anges, évanescente, diaphane dans les Cieux, semble se matérialiser près du mourant. La transition entre les mondes terrestre et céleste s’accomplit en douceur, ce que souligne aussi le passage de l’ombr...

© Presses universitaires du Midi, 2002

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search