Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les anges dans nos campagnes

 | 
Louis Peyrusse

Marie, Joseph

Notre-Dame de Lourdes

Texte intégral

S.M.B. ou F.M.B. (non identifié)
Montdoumerc - Église Saint-Laurent
H 292 - L 177

1Marie, mère du Christ et des hommes, choisit la grotte de Massabielle à côté de Lourdes pour apparaître dix-huit fois, du 11 février au 18 juillet 1858, à Bernadette Soubirous. Cet événement extraordinaire eut pour conséquence de fixer durablement l’image de la Vierge conformément à la description de la jeune fille : “toute jeune, un chapelet au bras, une ceinture bleue, avec deux roses jaunes sur ses pieds nus”. Ce tableau, empreint d’une naïveté touchante, présente une Vierge parfaite : son teint est pâle, ses joues légèrement rosies et ses yeux bleus sont en amande. Une lumière divine émane de son corps qui irradie l’entrée de la grotte. L’idéalisation de ses traits et son attitude statique renforcent le sentiment d’être en présence d’une apparition. Ainsi, chaque fidèle, en contemplant ce tableau, se trouve à la place de Bernadette. Cette dernière, âgée de quatorze ans, pauvre et analphabète, ne comprit pas tout de suite qu’elle était en présence d’une vision divine. Ce n’est que le 25 mars, fête de l’Annonciation, que la Vierge lui annonce en occitan qu’elle est l’immaculée Conception.

2Une fois ces visions reconnues par l’Église, Lourdes devient un lieu de pèlerinage très populaire. Cette nouvelle dévotion est à l’origine d’une production en série de statues mais les représentations sur toile sont rares, c’est pourquoi cette œuvre fait exception. Ce tableau, peint vingt-cinq ans à peine après les visions de Bernadette, est représentatif du renouveau sans précédent du culte marial au XIXe siècle. Les apparitions de Lourdes se manifestent quatre années après que Pie IX ait proclamé le dogme de l’immaculée Conception, qui affirme que Marie, pour être la mère de Dieu, a été conçue hors du péché originel.

3Bien que la cité pyrénéenne ne soit pas le seul lieu de manifestations de la Vierge au XIXe siècle, elle devient un site privilégié de la ferveur catholique, accueillant un nombre toujours croissant de pèlerins en attente de miracles. Rendue célèbre par ces apparitions, Bernadette Soubirous meurt le 16 avril 1879, en odeur de sainteté. Elle est béatifiée le 14 juin 1925, puis canonisée le 8 décembre 1933. Sa dépouille mortelle demeurée intacte est vénérée dans une châsse, en la chapelle du couvent Saint-Gildard à Nevers.

Notre-Dame de Lourdes
Image pieuse

Table des illustrations

Légende Notre-Dame de LourdesImage pieuse
URL http://books.openedition.org/pumi/docannexe/image/20582/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 196k
URL http://books.openedition.org/pumi/docannexe/image/20582/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 1,9M

© Presses universitaires du Midi, 2002

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.