Version classiqueVersion mobile

Le cinéma « stalinien »

 | 
Natacha Laurent

Cahier d’illustrations

Texte intégral

Maxime Chtraukh (Lénine) et Mikhaïl Celovani (Staline) dans L'Homme au fusil (S. Ioutkevitch, 1938). Celled ion : Ekaterina Khokhlova.

Nikolai Tcherkassov (Gromov, le réalisateur) et Lioubov Orlova (dans le double rôle de Nikitina et de Chatrova) dans Le Printemps (G. Alexandrov, 1947). Collection : Aimy Sergeant.

Scène finale des Joyeux Garçons (G. Alexandrov, 1934) : la culture populaire monte sur la scène du théâtre du Bolchoï. Collection : Richard Taylor.

La Porchère et le Berger (I. Pyriev, 1941) : le héros venu du Sud (l'acteur Vladimir Zeldine) et l'héroïne venue du Nord (l'actrice Marina Ladynina) célèbrent leur amour dans le monde magique de l'Exposition agricole. Collection : Richard Taylor.

Le Cirque (G. Alexandrov, 1936) : le défilé du 1er mai sur la place Rouge. Collection : Richard Taylor.

Le Cirque (G. Alexandrov, 1936) : Busby Berkeley à la mode soviétique.

Les Sept Braves (S. Guerassimov, 1936). Collection : British Film Institute.

Les Sept Braves (S. Guerassimov, 1936). Collection : British Film Institute.

Camion transportant le matériel d'une salle de cinéma itinérante durant la Seconde Guerre mondiale (sur le côté du véhicule : « Avec Staline, en avant vers de nouvelles victoires ! »). Collection : Ekaterina Khokhlova.

Des soldats de l'Armée Rouge se rendent à une projection du film de Dziga Vertov, Trois chants sur Lénine (milieu des années 30). Collection : Ekaterina Khokhlova.

Salle de cinéma construite avant la révolution de 1917. Collection : Ekaterina Khokhlova.

Salle de cinéma en Asie centrale dans les années 30. Collection : Ekaterina Khokhlova.

Le cinéma Rodina (Patrie) construit à Moscou en 1938. Collection : Ekaterina Khokhlova.

Le cinéma Gigant construit à Leningrad en 1935. Collection : Ekaterina Khokhlova.

À l'intérieur du cinéma Oudarnik, construit à Moscou en 1931, et qui devient le modèle de la salle de cinéma soviétique sous Staline. Collection : Ekaterina Khokhlova.

À l'intérieur du cinéma central pour enfants de Moscou (dans les années 30) : le café, qui devait apparaître alors comme l'un des éléments de prestige de cette nouvelle salle. Collection : Ekaterina Khokhlova.

© Presses universitaires du Midi, 2003

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search