Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le cinéma « stalinien »

 | 
Natacha Laurent

Présentation des auteurs

Texte intégral

1François ALBERA
Professeur d'histoire et d'esthétique du cinéma à l'Université de Lausanne, spécialiste du cinéma russe et soviétique, François Albera a édité de nombreux textes de Sergueï Eisenstein (Cinématisme, Éditions Complexe, 1980 ; Le Mouvement de l'art, Éditions du Cerf, 1986), de Lev Koulechov (L’Art du cinéma et autres écrits, L'Âge d'Homme, 1990) ainsi que le recueil Les Formalistes russes et le cinéma. Poétique du film (Nathan, 1996). Il est l'auteur notamment de Notes sur l’esthétique d’Eisenstein (PUL, 1973), Boris Barnet (Festival du film de Locarno, 1985), Eisenstein et le constructivisme russe (L'Âge d'Homme, 1989), Koulechov et les siens (L'Âge d'Homme, 1990), Albatros, des Russes à Paris 1919-1929 (Mazzotta-Cinémathèque française, 1995).

2Antoine de BAECQUE
Historien du cinéma, Antoine de Baecque est actuellement rédacteur en chef des pages culturelles de Libération. Il est l'auteur notamment de Histoire d’une revue (Cahiers du Cinéma, 1991), Andrei Tarkovski (Cahiers du Cinéma, 1992), François Truffaut (Gallimard, 1997), La Nouvelle Vague (Flammarion, 1998), La Cinéphilie. Invention d’un regard, histoire d'une culture, 1944-1968 (Fayard, 2003).

3Valeri BOSSENKO
Diplômé de l'Institut national du cinéma (VGIK, Moscou), auteur d'une thèse sur « Le Cinéma italien des années 60 et 70 », Valeri Bossenko a publié de nombreux articles sur l'histoire et la théorie du cinéma dans des revues russes et occidentales. Il est conservateur et directeur des relations internationales du Gosfimofond (Moscou).

4Oksana BOULGAKOVA
Diplômée de l'Université Humboldt (Berlin), Oksana Boulgakova est actuellement professeur invité à l'Université de Stanford (département d'études slaves). Spécialiste de l'histoire du théâtre et du cinéma russe et soviétique, elle a publié notamment : Les Aventures de Dr Mabuse au pays des bolcheviks (Berlin, 1995), Sergueï Eisenstein – trois utopies. Les projets architecturaux et la théorie du cinéma (Berlin, 1996), FEKS – La Fabrique de Facteur excentrique (Berlin, 1996), Sergej Eisenstein. A biography (Berlin 1998, édition anglaise : 2001). Elle a également participé à la réalisation, pour la télévision, de plusieurs films parmi lesquels : Stalin – une production de Mosfilm (1992, avec Enno Patalas et Frieda Graffe), The Kuleshov-Effect (1995), The Girl who kissed Stalin (1995), The different faces of Sergei Eisenstein (1998).

5Josette BOUVARD
Agrégée de lettres modernes, Josette Bouvard a été chargée de recherche au Centre d'études du monde russe, soviétique et post-soviétique de l'École des hautes études en sciences sociales. Elle est l'auteur d'une thèse sur « Le Métro de Moscou. Mythes et réalités 1931-1954 » et a publié des articles sur l'histoire culturelle de l'Union soviétique dans diverses revues (Autrement, Les Cahiers de l'IHTP).

6Catherine DEPRETTO
Ancienne élève de l'École normale supérieure, agrégée de russe, professeur à l'Université Paris Sorbonne, Catherine Depretto est spécialiste de l'histoire culturelle de la période soviétique. Auteur d'un doctorat d'État (1992) sur Iouri Tynianov (1912-1943), elle a contribué au volume sur l'Âge d'argent de l'Histoire de la littérature russe sous la direction de E. Etkind, G. Nivat, I. Serman, V. Strada (A. Fayard, 1987). Elle est l'auteur d'une édition commentée en français de textes théoriques et critiques de Tynianov, Formalisme et histoire littéraire (L'Âge d'Homme, 1991) et l'éditeur du volume l’Héritage de Bakhtine (Presses universitaires de Bordeaux, 1997). Enfin elle a dirigé plusieurs numéros thématiques de la Revue des études slaves (Tynianov 1983, Eichenbaum 1985, Maïakovski 1996, Les Frères de Sérapion 1999, La Littérature soviétique aujourd'hui, 2001).

7Jean-Paul DEPRETTO
Ancien élève de l'École normale supérieure, agrégé d'histoire, Jean-Paul Depretto est maître de conférences à l'Université de Toulouse-Le Mirail et spécialiste d'histoire sociale de l'URSS. Il a publié Le Communisme à l'usine. Vie ouvrière et mouvement ouvrier chez Renault 1920-1939 (Roubaix, Edires, 1984, en collaboration avec S. Schweitzer), Les Ouvriers en URSS 1928-1941 (Publications de la Sorbonne – Institut d'Études Slaves, 1997), et Pour une histoire sociale du régime soviétique, 1918-1936 (L'Harmattan, 2001), ainsi que des articles, parus dans diverses revues : Genèses, Matériaux pour l’histoire de notre temps, Le Mouvement Social, Relations internationales, etc.

8Christophe GAUTHIER
Conservateur au département des Arts du spectacle de la Bibliothèque nationale de France, Christophe Gauthier a publié en 1999 La Passion du cinéma. Cinéphiles, ciné-clubs et salles spécialisées à Paris de 1920 à 1929 (Paris, École nationale des chartes – AFRHC). Il prépare actuellement un doctorat d'histoire à l'Université de Paris-I sur l'historiographie et la critique cinématographiques des origines aux années 30.

9Leonid HELLER
Professeur de littérature russe à l'Université de Lausanne, Leonid Heller est l'auteur de De la science-fiction soviétique (Paris, 1978), L'Univers au-delà du dogme (en russe, Londres, 1985), Mot, la mesure du monde. Essais sur la littérature russe du xxe siècle (en russe, Moscou, 1994), Histoire de l'utopie en Russie (en collaboration avec M. Niqueux, Paris, 1995), Le Réalisme socialiste. Usages à l'intérieur, image à exporter (en collaboration avec A. Baudin, Berne, 1998). Il a également édité Le Livre d'or de la science-fiction soviétique (Paris, 1986), Autour de Zamiatine (Lausanne, 1989), Amour et érotisme dans la littérature russe du xxe siècle (Berne, 1992), Le Fantastique et la littérature russe (Moscou, 1994), Du nouveau sur Zamiatine (Moscou, 1998), Ecphrasis dans la littérature russe (Moscou, 2002).

10Natalia IAKOVLEVA
Diplômée de l'Institut national du cinéma (VGIK), Natalia Iakovleva est membre du Gosfilmofond (Moscou). Elle a soutenu une thèse sur « Le général et le particulier dans le cinéma d'Europe de l'Est, 1945-1980 » (1990) et a publié plusieurs articles sur le cinéma soviétique, et notamment sur le cinéma d'animation.

11Ekaterina KHOKHLOVA
Chercheur à l'Institut national d'étude du cinéma de Russie (Moscou), Ekaterina Khokhlova a édité en russe les œuvres de Lev Koulechov (3 volumes, Moscou, 1987-88), Koulechov et les siens (en collaboration avec François Albera et Valérie Pozner, 1990), un recueil de documents sur l'histoire du cinéma russe et soviétique (en collaboration avec V. Listov, Moscou, 1996). Elle est l'auteur du Siècle d'argent dans les photographies d'A. Botkina (Moscou, 1998) et a publié de nombreux articles sur le cinéma soviétique dans des revues russes et occidentales (Kinovedtcheskie zapiski, Iskusstvo kino, Film History).

12Natacha LAURENT
Ancienne élève de l'École normale supérieure de Fontenay/Saint-Cloud, agrégée d'histoire, Natacha Laurent est maître de conférences à l'Université de Toulouse-Le Mirail et secrétaire de l'association la Cinémathèque de Toulouse. Elle a publié L'Œil du Kremlin. Cinéma et censure en URSS sous Staline (Privat, 2000) ainsi que des articles sur l'histoire du cinéma soviétique parus dans diverses revues : Vingtième Siècle, L'Histoire, Communisme, 1895.

13Valérie POZNER
Chargée de recherche au CNRS (Laboratoire de Recherches sur les Arts du Spectacle), Valérie Pozner est spécialiste de l'histoire du cinéma russe et soviétique. Auteur d'une thèse sur « Viktor Chklovski, scénariste et théoricien du cinéma », elle a traduit les textes de Les Formalistes russes et le cinéma. Poétique du film (Nathan, 1996), L’Art du cinéma et autres écrits de Lev Koulechov (L'Âge d'Homme, 1994), Troisième fabrique de Viktor Chklovski (L'Esprit des Péninsules, 1998) et a édité le recueil sur Le studio Mejrabpom (RMN-La Documentation française, 1996).

14Amy SARGEANT
Amy Sargeant enseigne l'histoire du cinéma à l'Université de Londres (Birbeck College). Elle a publié en 2000 Vsevolod Pudovkin. Classic Films of the Soviet Avant-Garde (I.B. Tauris, Londres et New York).

15Richard TAYLOR
Professeur de sciences politiques à l'Université du Pays de Galles (Swansea, Grande-Bretagne), Richard Taylor est spécialiste de l'histoire du cinéma soviétique. Il est l'auteur notamment de : The Politics of the Soviet Cinema 1917-1929 (Cambridge, 1979), Film Propaganda : Soviet Russia and Nazi Germany (2e édition, I.B. Tauris, Londres, 1998), The Film Factory : Russian and Soviet Cinema in Documents, 1896-1939 (en collaboration avec Ian Christie, 2e édition, Routledge, Londres et New York, 1994), Stalinism and Soviet Cinema (en collaboration avec Derek Spring, Routledge, Londres, 1993), The Battleship Potemkin (I.B. Tauris, Londres, 2000) et October (BFI, Londres, 2002). Il a par ailleurs dirigé la publication des œuvres choisies d'Eisenstein en anglais (5 volumes, BFI, Londres, 1988-1996).

16Emma WIDDIS
Emma Widdis enseigne à l'Université de Cambridge (Grande-Bretagne, département des études slaves). Elle a publié en 2002 Projecting Soviet Space : Film and the Creation of a New Continent (Yale University Press).

© Presses universitaires du Midi, 2003

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.