Vous l’avez sans doute déjà repéré : sur la plateforme OpenEdition Books, une nouvelle interface vient d’être mise en ligne.
En cas d’anomalies au cours de votre navigation, vous pouvez nous les signaler par mail à l’adresse feedback[at]openedition[point]org.

Dissidences en Occident des débuts du christianisme au XXe siècle

Le religieux et le politique

Méridiennes

Éditeur : Presses universitaires du Midi

Lieu d’édition : Toulouse

Publication sur OpenEdition Books : 27 février 2020

Collection : Méridiennes

Année d’édition : 2015

Nombre de pages : 174


Présentation

Cet ouvrage reprend les communications au colloque « La dissidence dans tous ses états. Hérétiques, révoltés, insoumis, indignés… », qui s’est tenu à Mazamet les 15 et 16 septembre 2012 à l’initiative du CIRCAED (Collectif international de recherche sur le catharisme et les dissidences). Dans l’esprit des organisateurs, il s’agissait de mettre à l’épreuve la pertinence même du programme intellectuel de l’association : promouvoir des recherches sur le catharisme et les dissidences. Tout le défi est dans ce « et » : articuler le registre historiographique bien balisé des études sur les « hérésies » dans l’espace chrétien, de l’Antiquité à la Réforme, avec une réflexion plus large et plus contemporaine sur les formes particulières d’opposition politique ou d’objection de conscience qui, dans les pays totalitaires, ont été désignées comme le fait de dissidents. Le plus gros dossier de l’ouvrage porte sur les dissidences religieuses dans le monde chrétien. En harmonie avec les tendances actuelles de la recherche, les études ont en commun de questionner les catégorisations conduisant ou pas au constat de dissensus (et à la répression) en fonction, notamment, de l’ancrage social des prises de position hétérodoxes.

Elles émanent majoritairement d’historiens travaillant sur chacune des quatre périodes traditionnelles. La réunion d’études de cas éloignées dans le temps contribue à mettre au jour des logiques de situation comparables, mais aussi corrélées aux contextes spécifiques et aux changements globaux. Les contributions d’une philosophe, d’un anthropologue et d’une spécialiste de l’oeuvre de Simone Weil visent pour leur part à préciser la notion de dissidence comme posture d’opposition singulière.


Sommaire

Jean-Pierre Albert, Anne Brenon et Pilar Jiménez Sánchez

Introduction

Première partie. Hérésie/dissidence dans le christianisme latin

Seconde partie. Hérétiques, incroyants, insoumis : du religieux au politique


Le texte seul est utilisable sous licence Licence OpenEdition Books. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.